APRES TROIS SEMAINES DE VACANCES
La rentrée des classes a pris de l’allure ce lundi
mardi 10 janvier 2017

Peu d’élèves de la ville de Kinshasa ont répondu présent à la date du jeudi 5 janvier pour la rentrée des classes telle que fixée par les autorités. C’est plutôt ce lundi 9, que les bleu et blanc ont investi les artères de la capitale et afflué dans les écoles. Les élèves ont pour ainsi dire dépassé les 9 jours qui leur ont été accordé pour les vacances du premier trimestre comme initialement prévu par le ministère de l’enseignement primaire, secondaire, professionnel et l’initiation à la nouvelle citoyenneté.

Les vacances de Noël et de nouvel an devaient débuter le 24 décembre 2016 pour prendre fin le 4 janvier 2017. Toutefois, la plupart des établissements de la capitale ont fermé leurs portes depuis le 17 décembre, donc neuf jours avant la date prévue par le nouveau calendrier scolaire. Les élèves ont eu droit à au moins trois semaines de vacances. Ce qui est inhabituel. Une situation causée par la psychose des événements du 19 décembre.
Pour ce lundi après-midi, à l’EPI/Lemba sud, la majorité des élèves ont remplis les salles de classe. De la première à la sixième année primaire, les enseignants et les écoliers ont renoué avec l’ambiance scolaire. Le frère directeur de cet établissement, Muti Moïse, explique la présence massive des bleu et blanc pour le lundi. "Nous avons reçu le communiqué qui indiquait la rentrée des classes au 5 avec un léger retard. Or, sur le billet de vacances remis aux élèves la date de la rentrée était fixée au 9 janvier ".
Ce n’est que, poursuit-il, le 23 décembre lors de la proclamation que nous avons communiqué la date du 5 aux parents venu signer les bulletins. Malheureusement, ces derniers étaient peu nombreux pour assister à cette cérémonie. Ce qui fait que le jeudi, jour de la rentrée nous n’avons reçu que 11 élèves sur un total de 983. Si seulement, nous avions été informés plus tôt, nos élèves auraient pu venir en nombre ce jeudi comme prévu par le ministère.

PAS DE RENVOI A CAUSE DE NON PAYEMENT DE FRAIS
Les élèves de l’EP1/Lemba sud, n’ont pas été chassés de l’école pour cause de non payement des frais scolaires. La direction de cette école a donc respecté le mot d’ordre du ministère de tutelle qui a demandé aux établissements de ne pas chasser les élèves dès la rentrée des classes. "Pour cette première semaine de la rentrée des classes, les élèves n’ont pas été renvoyés de l’école par faute de non payement des frais de minerval du premier trimestre. Le contrôle pourra se faire durant le mois en cours. Toutefois, nous informerons encore les parents pour se mettre en ordre" a déclaré, le frère directeur de l’établissement.
L’école maternelle nouvellement construite au côté de l’école primaire a connu aussi son engouement pour cette journée de lundi. Les tout petits de 3, 4 et 5 ans se sont retrouvés également dans l’enceinte de la cour. Pour cette catégorie aussi, l’on a fait abstraction du payement des frais. Dans toutes les salles de classes visitées, l’heure était à la révision des matières vues avant les vacances et aux nouvelles leçons. Les cris des élèves et les voix des instituteurs vont à nouveau rythmes la cour de l’école restée longtemps dans le silence. Fyfy Solange TANGAMU

Drépanocytose : les étudiantes de l’Issi amorcent le dépistage gratuit à Selembao
vendredi 23 juin 2017

Des étudiantes de l’Institut Supérieur en Sciences Infirmières (ISSI) sont descendues à Selembao au début de la semaine pour procéder au dépistage (...)
lire la suite
Des finalistes se sont rués vers les photographes pour immortaliser la fin des examens
vendredi 23 juin 2017

La session ordinaire de la 51ème édition de l’Examen d’Etat s’est clôturée hier jeudi 22 juin sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo. (...)
lire la suite
N’Djili : les Kuluna blessent une dame et emportent une importante somme d’argent
jeudi 22 juin 2017

Les habitants du quartier 8, dans la commune de N’Djili, ont vécu un cauchemar dans la nuit du lundi au mardi 20 juin dernier. Une dizaine de (...)
lire la suite
Les hauts cadres du PAM et de la FAO pour des interventions conjointes en faveur des populations affectées
jeudi 22 juin 2017

Le Directeur des urgences de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), M. Dominique Burgeon, et la directrice des (...)
lire la suite
Nécessité de restructurer le mouvement féminin
jeudi 22 juin 2017

La participation politique des femmes et Mouvement féminin dans le contexte des élections et de la décentralisation en RDC. Tel est le thème de la (...)
lire la suite
Kinshasa : des écoles à filières techniques attirent de plus en plus les filles
jeudi 22 juin 2017

(Par Dorius MBEMBE, sous la coordination de Yves KALIKAT) Jadis réservées aux hommes, les filières techniques séduisent de plus en plus les filles (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting