ECHANGEANT AVEC LA MINISTRE DU GFE
L’association de femmes chinoises de la RDC soutient l’épanouissement des dames congolaises
mercredi 11 janvier 2017

Soutenir le ministère du genre, s’occuper des orphelins, des veuves et des enfants abandonnés, tels sont les objectifs de l’association des femmes chinoises habitant à Kinshasa. Cette association a échangé avec la ministre du Genre, de la Famille et de l’Enfant. Au cœur de leur entretien, le renforcement des capacités de femmes congolaises pour leur épanouissement. Cette association des femmes chinoises a indiqué qu’en 2016, plusieurs activités ont été réalisées pour le bien-être des enfants et des femmes congolaises.

Marie-Louise Mwange a souhaité que cette relation se consolide davantage pour un avenir radieux des enfants et femmes de la RDC. Elle n’a pas manqué de remercier ses hôtes pour cette marque de sympathie, avant de souligner que la Chine est un pays frère et ami de la RDC.
L’amélioration des conditions de travail au ministère du genre, famille et enfant était au centre de la cérémonie d’échange de vœux à ce département. C’est l’objectif assigné pour l’année 2017 par la ministre du Genre, Famille et Enfant. Aussi, la nécessité de voir la femme congolaise, au cours de cette année nouvelle, travailler pour son émancipation.
Marie-Louise Mwange a félicité les agents et cadres de ce ministère pour les efforts, combien louables, qu’ils fournissent avec abnégation malgré les conditions difficiles dans lesquelles ils travaillent.
Lors de son intervention, le président de la délégation syndicale au ministère du GFE a expliqué que le concept genre résout les questions de l’exclusion de la femme dans la société. Selon lui, ce ministère veille à l’amélioration des conditions de travail et sociales de toutes les femmes et familles, avec un accent particulier sur les agents de carrières.
L’intervenant a évoqué les difficultés auxquelles font face les fonctionnaires de ce ministère. Il s’agit notamment de la mécanisation des agents, du recrutement des nouvelles unités ainsi que de l’uniformisation du barème salarial.
Son souhait est de voir le numéro 1 de ce ministère s’impliquer dans la réalisation de leurs rêves. La ministre Marie-Louise Mwange a sollicité une minute de silence pour honorer la mémoire de toutes les victimes de violences et harcèlements sexuels qui ont perdues leurs vies en 2016. Mathy Musau

Patriarche Mwando : un an déjà !
jeudi 14 décembre 2017

Il y a un an jour pour jour disparaissait un poids lourd de la politique zaïro-congolaise. Charles Mwando Nsimba s’éteignait à Bruxelles. Lui qui (...)
lire la suite
Accès des enfants à Internet : l’UNICEF loue les efforts de la RDC
jeudi 14 décembre 2017

Un rapport phare de l’UNICEF met en lumière les fractures numériques. Il se penche sur les débats actuels autour des incidences d’Internet et des (...)
lire la suite
La RDC encouragée à stimuler l’entrepreneuriat dans le secteur numérique
jeudi 14 décembre 2017

"Accès et accessibilité à l’internet en République démocratique du Congo". tel a été le thème de la 1ère édition du Forum national sur la gouvernance de (...)
lire la suite
Une Noël parfaite à la "fête parfaite" pour les orphelins de Kimbondo
mercredi 13 décembre 2017

C’est le lundi 25 décembre prochain que l’espace "fête parfaite va accueillir les orphelins du centre pédiatrique de Kimbondo pour célébrer la fête de (...)
lire la suite
La CONEPT pour l’augmentation du budget alloué à l’Éducation
mercredi 13 décembre 2017

« La problématique des frais de scolarité et la mise en œuvre de la politique de gratuité de l’enseignement » était au centre du dialogue communautaire (...)
lire la suite
« 16 jours d’activisme contre les violences sexuelles »
mardi 12 décembre 2017

*L’UCOFEM invite les professionnels des médias à s’approprier cette campagne L’Union congolaise des femmes de médias (UCOFEM) a invité les (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting