Nul ne peut aller à la mangeoire sans passer par le Centre interdiocésain !
jeudi 12 janvier 2017

Plus de doute possible. Le Centre interdiocésain de Kinshasa a cessé de n’être que ce saint des saints de l’épiscopat rd congolais. Le siège de la CENCO devient un haut lieu de la politique rd congolaise. Par la force des choses, il est vrai.
Sanctuaire du pouvoir intemporel ? Assurément. Mais, plus seulement. Situé par le plus grand de hasards non loin des réceptacles de l’imperium rd congolais que sont le Palais de la Nation, la Primature, la Banque centrale, les Affaires étrangères le Centre fait de plus en plus office de la voie obligée pour tout politicien en quête de poste.
Désormais, nul ne saurait attraper un maroquin sans passer par le Centre. Politicien, acteur de la très politisée Société civile… savent que le siège de l’épiscopat congolais vaut bien une escale. Chrétiens - toutes confessions et obédiences confondues -, musulmans, animistes, agnostiques, athées…tout le monde est aimanté par le Centre interdiocésain.
C’est en ce lieu plutôt clérical que le landerneau politique kinois scelle un énième partage du pouvoir ! En vue d’un non énième gouvernement estampillé de " large union nationale ".
Dans les années Transition version 90, ce pays a connu une gamme variée à l’infini des Cabinets. Gouvernement du peuple, Gouvernement de salut public, Gouvernement d’union nationale, Gouvernement de très large union nationale …Nous y revoici. Chassez la transition, elle revient au galop.
Tiens ? Dans la décennie 90, un prélat était à la manœuvre. Un certain Mgr Monsengwo, président de la CENCO et archevêque métropolitain de Kisangani. Voilà que comme dans un remake, un autre prince de l’Eglise, président de la CENCO et surtout archevêque métropolitain de la même ville de Kisangani est au chevet de la classe politique congolaise. Décidément, le célèbre historien athénien Thucydide n’avait pas tort lorsqu’il proclamait que l’histoire était un perpétuel recommencement.
José NAWEJ

" Ba mamans ya mapa ", chantait Madilu
vendredi 10 mars 2017

Comme le coq dans les villages, à Kinshasa elles annoncent l’aurore. Puis la levée du soleil. Elles, ce sont ces femmes qui, bassine en (...)
lire la suite
Le landerneau politique , une citadelle très masculine
mercredi 8 mars 2017

Ca vole bas au Rassemblement. Dans le droit fil de la scissiparité bien zaïro-congolaise, nous voici avec trois directions de la méga plateforme (...)
lire la suite
Rassemblement : pas seulement un remake
mardi 7 mars 2017

Rien de vraiment nouveau sur la scène politique congolaise. La séquence en cours au Rassemblement passe pour un classique de conflits, de (...)
lire la suite
Rassemblement : pas seulement un remake
lundi 6 mars 2017

Rien de vraiment nouveau sur la scène politique congolaise. La séquence en cours au Rassemblement passe pour un classique de conflits, de (...)
lire la suite
Rapport de forces oblige !
vendredi 3 mars 2017

Le Rassemblement post-Tshisekedi se dessine déjà. A grands traits. Depuis hier, ce méga regroupement politique a un visage composé pour moitié de (...)
lire la suite
Le mérite de Trump
jeudi 2 mars 2017

C’est peu de dire qu’à travers le vaste monde la "trumpmania" n’est pas de saison. Bien à l’opposé de Barack Obama, dont l’avènement à la Maison Blanche (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting