Bienvenue dans le monde de Trump !
vendredi 20 janvier 2017

Jour de gloire pour Donald Trump ! Le milliardaire new-yorkais troque officiellement, ce vendredi 20 janvier, ses habits de businessman contre le costume du 45ème président des Etats-Unis d’Amérique. Et la prestigieuse casquette du commander in chief de la première armée du monde.
L’Amérique et le monde s’apprêtent à vivre le cérémonial de passation de pouvoir entre Barack Obama et son successeur. Un rituel aussi vieux que la démocratie américaine. Mais pour cette fois, très peu auront le cœur au décor.
Pour cause, l’homme qui prend les manettes des USA n’est pas un président comme un autre. Revendiquant et assumant son côté anti establishment, "républicain" par commodité de langage, Donald Trump va très vraisemblablement augurer une nouvelle ère. En Amérique et dans le monde. Ne serait-ce que s’il entreprend de décliner le programme sur lequel il a été élu.
Pays d’immigration, les Etats-Unis pourraient commencer à fermer de plus en plus ses portes aux migrants. Les Mexicains, par exemple, ont été prévenus. Un mur en perspective.
Au nom de la lutte contre le terrorisme ou sous prétexte de ce combat, un délit de faciès ou d’appartenance religieuse pourrait être instauré. Dans un passé pas très lointain, le candidat Trump y était allé d’une…fatwa contre les musulmans qui seraient interdits d’accès au territoire américain. Certes, il avait rétropédalé par la suite. N’empêche que le mal a été fait.
Même velléité de transgression à l’international. Lorsque Donald Trump annonce vouloir transférer l’ambassade US de Tel-Aviv à Jérusalem, c’est une ligne rouge qu’il veut franchir. Un casus belli dans ce Proche-Orient si compliqué.
Alors, question en ce jour d’investiture : le nouveau locataire de la Maison-Blanche va-t-il franchir quantité de rubiconds at home comme hors-Amérique ? C’est la question du jour. Heureusement que la réalité du pouvoir et surtout le génie du système politique américain fait de contre-pouvoirs ne sont pas de nature à faciliter la tâche au Président. José NAWEJ

Vivement le parler vrai
vendredi 20 octobre 2017

Entre deux courses pour la survie quotidienne, des chiffres, des formules, des slogans… reviennent comme en écho dans les oreilles du Congolais. (...)
lire la suite
Le revers de la personnification des enjeux du pays
jeudi 19 octobre 2017

Une question qui ne devrait pas en être une, mais qui en devient une, contexte zaïro-congolais oblige : qui a été élu au Conseil onusien des droits (...)
lire la suite
Un congrès à enjeu planétaire
mercredi 18 octobre 2017

Au moins autant que celle des Etats-Unis, la politique intérieure chinoise intéresse le vaste monde. Aujourd’hui plus qu’hier. D’où, l’intérêt (...)
lire la suite
En attendant …Nikki Haley
vendredi 13 octobre 2017

Faudrait-il s’en formaliser, en pleurer ou… en rire ? « Juger, c’est refuser de comprendre » disait l’écrivain doublé d’académicien français, Jean (...)
lire la suite
En attendant …Nikki Haley
jeudi 12 octobre 2017

Faudrait-il s’en formaliser, en pleurer ou… en rire ? « Juger, c’est refuser de comprendre » disait l’écrivain doublé d’académicien français, Jean (...)
lire la suite
Encore et toujours l’Est
mercredi 11 octobre 2017

Kinshasa n’est pas le Zaïre, aimait à dire Mobutu dans toutes les langues. Cette citation culte du Maréchal-Président n’avait pas que son côté (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting