La fumée blanche vient plutôt du…Gabon
jeudi 26 janvier 2017

Côté bonnes nouvelles, les Congolais ne sont pas gâtés. Ils s’en sont même sevrés. Ou presque. La météo socio-économique et politique est là pour l’attester.
Voilà des mois qu’ils voient leurs pouvoirs d’achat - ou ce qui en tient lieu - s’effriter à la vitesse V. Voilà des semaines qu’ils ont les yeux rivés sur la cheminée du Centre interdiocésain dans l’espoir d’y apercevoir de la fumée blanche. Sans succès. Pas de vraie lueur jusque-là. Le décor est plutôt celui de la sinistrose. Grisaille donc dans le ciel rd congolais.

Heureusement que la magie du foot opère encore des…miracles. En témoigne cette éclaircie provenant du Gabon : la qualification avec panache de notre onze national pour les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations. Une success story qui délivre, déride, déstresse, console, anesthésie… C’est selon. Le temps de l’exaltation.
Une séquence de bonheur… "gratuit " que les Congolais doivent à leurs ambassadeurs en terre gabonaise. Les joueurs de foot réussissent -du moins l’instant de la célébration de la victoire -à la fois à procurer le sourire et à réveiller la fierté nationale. Là où les politiques échouent depuis des lustres. Que de rendez-vous manqués ! Que de lendemains douchés ! Que d’espoirs déçus !
Avant-hier mardi, les rues de Kinshasa comme celles des autres villes du pays étaient noires de monde. Pas pour piller. Pas pour casser. Mais pour exulter de joie.
Prions Dieu pour que ces scènes de liesse se renouvellent jusqu’à la finale. Cette fumée blanche-là a au moins le mérite d’être véritablement inclusive. Même si elle est, par nature, évanescente.
José NAWEJ

Vivement le parler vrai
vendredi 20 octobre 2017

Entre deux courses pour la survie quotidienne, des chiffres, des formules, des slogans… reviennent comme en écho dans les oreilles du Congolais. (...)
lire la suite
Le revers de la personnification des enjeux du pays
jeudi 19 octobre 2017

Une question qui ne devrait pas en être une, mais qui en devient une, contexte zaïro-congolais oblige : qui a été élu au Conseil onusien des droits (...)
lire la suite
Un congrès à enjeu planétaire
mercredi 18 octobre 2017

Au moins autant que celle des Etats-Unis, la politique intérieure chinoise intéresse le vaste monde. Aujourd’hui plus qu’hier. D’où, l’intérêt (...)
lire la suite
En attendant …Nikki Haley
vendredi 13 octobre 2017

Faudrait-il s’en formaliser, en pleurer ou… en rire ? « Juger, c’est refuser de comprendre » disait l’écrivain doublé d’académicien français, Jean (...)
lire la suite
En attendant …Nikki Haley
jeudi 12 octobre 2017

Faudrait-il s’en formaliser, en pleurer ou… en rire ? « Juger, c’est refuser de comprendre » disait l’écrivain doublé d’académicien français, Jean (...)
lire la suite
Encore et toujours l’Est
mercredi 11 octobre 2017

Kinshasa n’est pas le Zaïre, aimait à dire Mobutu dans toutes les langues. Cette citation culte du Maréchal-Président n’avait pas que son côté (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting