OBSEQUES Du LEADER DE L’OPPOSITION CONGOLAISE
Félix Tshisekedi lève l’équivoque
mardi 14 février 2017

* Intervenant pour le compte du parti, lors de la conférence de presse hier à Bruxelles, le SG adjoint de l’Udps jure n’avoir jamais subordonné le rapatriement de la dépouille de son père à la mise sur pied d’un gouvernement issu de l’Accord de la Saint Sylvestre.
* Entretemps, le Gouvernement par la bouche de son porte-parole, Lambert Mende, déclare qu’il continue à attendre le feu vert de la famille.

Faut-il d’abord un Gouvernement issu de l’Accord du 31 décembre 2016, avant le rapatriement de la dépouille morelle d’Etienne Tshisekedi ? En tout cas, ce n’est le préalable ni de la famille biologique du défunt ni de son parti Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Alors qu’il prenait la parole au nom de l’Udps, lors d’une conférence de presse hier au Press Club Brussels Europe à Bruxelles, Félix Tshilombo Tshisekedi, Secrétaire général adjoint de l’Udps, a déclaré que le parti n’a jamais conditionné le rapatriement du corps de son président national, au préalable de la mise sur pied d’un nouveau Gouvernement sorti de l’Accord de la Cenco.

Toutefois, interrogé hier lundi par notre consœur Top Congo FM, sur la même question, Félix Tshilombo Tshisekedi, a plutôt évoqué des raisons sécuritaires. Le tout se déclinant en termes des dispositions sécuritaires sans faille, afin de prévenir des débordements éventuels. Cette préoccupation est également partagée par la famille biologique de l’illustre disparu. Dans un document parvenu hier à la rédaction de Forum des As et signé par Mgr Gérard Mulumba Kalemba, frère biologique du défunt Etienne Tshisekedi, " la famille demande aux Forces de l’Ordre de faire montre de leurs sens de responsabilité et de savoir-faire en évitant des troubles pendant tout ce temps de deuil ".
Quand on sait qu’Etienne Tshisekedi aura droit aux funérailles officielles et dignes de son rang, cela suppose que le Premier ministre devra être au premier rang des officiels du pays. Et lorsque les familles biologique et politiques de feu Etienne Tshisekedi mettent de l’emphase sur la sécurité, d’aucuns pensent qu’elles induisent implicitement l’avènement d’un nouvel Exécutif national, pour calmer tant soit peu, la tension encore constante, dans les milieux des combattants de l’Udps. En tout cas, dans un document final produit à la fin de la conférence de Bruxelles, Mgr Gérard Mulumba le dit dans une litote réservée aux initiés. " (…) la famille considère que pour éviter toute forme de dérive et au nom de l’hommage que les Congolais, toues tendances confondues, souhaitent lui rendre dans un climat serein, les obsèques au pays d’Etienne Tshisekedi Wa Mulumba devraient être consécutives à la mise en œuvre effective de l’Accord du 31. 12.2016 ". C’est tout dire et tout comprendre.

TOUJOURS PAS ENCORE D’EVOLUTION
Lorsque les médias ont annoncé la conférence de presse d’hier à Bruxelles, nombreux sont des analystes qui ont joué à l’anticipation. En tout cas, nombreux ont été des Congolais qui ont cru (avec raison ?), que cette rencontre avec les professionnels des médias basés dans la capitale belge, devait servir d’occasion pour la famille de clarifier l’opinion sur les dates précises des obsèques d’Etienne Tshisekedi. Hélas. Rien n’a été déclaré dans le sens des attentes assorties de l’impatience de l’opinion. Bien au contraire. On semble faire du surplace.
Quand la famille dit qu’elle attend être fixée par la Conférence épiscopale nationale du Congo, parrain de l’Accord de la Saint Sylvestre ainsi que des parties prenantes audit Accord, sur les soucis exprimés afin de lui permettre de planifier le programme d’inhumation, en tout cas rien n’augure le début des obsèques du lider maximo sur le sol de ses ancêtres. Au treizième jour du décès, l’opinion est tout ignorée. Elle ne connait encore ni le jour ni la date ni l’heure du rapatriement de la dépouille mortelle de l’illustre disparu. A la lumière des exigences actuelles aussi bien de la famille biologique que politique de feu Etienne Tshisekedi, personne ne saurait avancer une quelconque date de la poursuite des funérailles en RD Congo. A moins d’être doté du pouvoir de percer le mystère caché. Et donc, secret de Dieu ! Et aussi qu’en plus de ses préoccupations exprimées aux acteurs politiques et sociaux locaux, la famille Tshisekedi exige des examens d’autopsie pour déterminer les vraies causes du décès de cet historique personnage de la scène politique zaïro-congolaise.

LE GOUVERNEMENT TOUJOURS DANS L’ATTENTE DU FEU VERT DE LA FAMILLE

" Les forces de maintien de l’ordre et de sécurité ont été dûment instruites pour assurer un encadrement adéquat des hommages officiels et populaires au défunt Premier Ministre Etienne Tshisekedi qui doivent se dérouler dans une sérénité et une dignité conforme au respect qui lui est dû ", a déclaré Lambert Mende Omalanga, ministre de la Communication et des médias, dans une communication faite hier à la Radiotélévision nationale du Congo (RTNC).
Par ailleurs, le porte-parole du Gouvernement congolais a rappelé qu’à ce jour, le Comité des obsèques qui est opérationnel, a pu d’ores et déjà, faciliter le déplacement vers la Belgique de membres de la famille de l’ancien Premier ministre et contribuer aux veillées funéraires organisées par son parti à Kinshasa. " La mise à disposition de l’aéronef devant ramener sa dépouille au pays n’attend que le feu vert de la famille. S’agissant du site d’inhumation, le Gouverneur de Kinshasa a débuté à toutes fins utiles, des travaux d’emménagement d’au moins deux sites qu’il soumettra au choix de la famille dès le retour de celle-ci de Bruxelles " a précisé Lambert Mende.
En rapport avec l’encadrement approprié des hommages officiels et populaires à l’illustre disparu, le Gouvernement ne se berce pas d’illusions. Aussi, pense-t-il, que la réussite de cette mission requièrt naturellement une collaboration loyale tant des membres de sa famille biologique et politique que du public en général avec les préposés affectés à cette tâche. " Le Gouvernement réitère son engagement à faire en sorte que monsieur Etienne Tshisekedi aie droit à des obsèques dignes de son rang et des services immenses qu’il a rendus à notre pays de son vivant. Il prend dès lors la résolution de maintenir son intervention dans le strict cadre des derniers hommages à cette grande figure de la scène politique nationale et il s’interdit, par conséquent, de s’engager dans des polémiques politiciennes qui sont, à son avis, dérisoires et totalement inappropriées tant que dureront les obsèques. Voilà le point de vue du gouvernement", a encore dit le porte - parole de l’Exécutif national.
Au sujet des allégations portant sur le retard observé pour le rapatriement de la dépouille de l’illustre disparu, le Gouvernement rappelle qu’en date du 7 février, il avait, sur instruction du Président de la République, chef de l’Etat, pris contact avec la famille et annoncer après ce contact, les dispositions officielles, pratiques relatives audit rapatriement et aux obsèques.
En liminaire à la déclaration d’hier du Gouvernement, Lambert Mende a rappelé que les dispositions sus-évoquées concernaient la prise en charge par le trésor public, de toutes les dépenses relatives aux funérailles ; la mise en place d’un comité d’organisation des obsèques présidé par le Vice-Premier Ministre et ministre d’Etat en charge de l’Intérieur et de la Sécurité, assisté du Gouverneur de la ville de Kinshasa ; la mise à disposition d’un avion devant ramener la dépouille et les proches se trouvant à Bruxelles ; la prise en charge des titres de voyage des membres de la famille et de son parti l’UDPS devant se rendre en Belgique ; le choix du Palais du peuple comme lieu de recueillement et des hommages officielles et populaires ; l’instruction au Gouverneur de la ville de Kinshasa de convenir dans l’entre-temps avec la famille du choix du site de l’inhumation et des travaux d’aménagement particulier dudit site dans un cimetière de la place. Laurel KANKOLE


DECLARATION DE LA FAMILLE D’ETIENNE TSHISEKEDI WA MULUMBA

1. Le mercredi 1er février 2017, à 17h15’, Monsieur Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA, est mort à l’hôpital Sainte Elisabeth de Bruxelles entouré de membres de sa famille. Selon les médecins, il est mort d’une embolie pulmonaire.
2. Quoique meurtris par la douleur consécutive à cette tragédie, nous tenons à adresser nos sincères et profonds remerciements à tous ceux qui, de divers horizons tant à l’intérieur du pays qu’à l’extérieur, ont spontanément tenu à nous manifester leur compassion et leur solidarité. Ces remerciements s’adressent en particulier à la Belgique pour avoir réservé à l’illustre disparu un hommage particulier, sans égal dans l’histoire commune de nos deux pays.
3. Toutes ces marques d’expression fervente de douleur de notre peuple et d’hommages rendus par des responsables politiques à travers le monde, sont une reconnaissance méritée de l’engagement et du combat de la vie d’un homme de paix, d’un leader politique qui a tout donné, tout sacrifié pour que son pays soit une vraie République, bâtie sur un Etat de droit où la démocratie s’exerce effectivement.
4. A cet égard, la famille tient à rappeler que le disparu est une figure de proue de la scène politique de notre pays. En effet, il a marqué de son empreinte les quarante dernières années de l’histoire de la République Démocratique du Congo par sa lutte pour l’avènement de l’Etat de droit, de la démocratie et de l’alternance démocratique.
5. Davantage encore, peu avant de disparaître, Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA a livré un dernier combat qui a donné lieu à l’Accord politique dans la nuit de la Saint Sylvestre 2016. A ce titre, cet Accord est le testament qu’Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA lègue à notre nation.
6. Pour que Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA, qui jusqu’à son dernier souffle était encore sur son champ privilégié de bataille, retrouve la paix, la famille tient à dire tout haut son ardent souhait de le pleurer dignement et de l’inhumer sereinement afin qu’il entre effectivement dans son repos éternel. Ce qui suppose une ambiance générale de sérénité, indispensable à la tenue d’un deuil digne, à la mesure de la personnalité du défunt et en conformité à ce qu’a été le fondement de sa vie. Par conséquent, elle demande aux Forces de l’ordre de faire montre de leur sens de responsabilité et de savoir-faire en évitant des troubles pendant tout ce temps de deuil.
7. C’est ici également le lieu pour la famille de dire son indignation et de condamner fermement les diverses tentatives de récupération politique autour des obsèques du Président Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA.
8. Dès lors, fidèle à son principe sacré "le peuple d’abord" et communiant en cela avec l’ensemble du peuple congolais, la famille considère que pour éviter toute forme de dérive et au nom de l’hommage que les congolais, toutes tendances confondues, souhaitent lui rendre dans un climat serein, les obsèques au pays d’Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA devraient être consécutives à la mise en œuvre effective de l’Accord du 31.12.2016.
9. A cet égard, la famille exhorte la CENCO, dans son rôle de médiation, de mettre fermement tout en œuvre pour que les parties prenantes arrivent, de bonne foi, à l’exécution urgente des engagements mutuels pris dans le cadre de cet Accord.
10. Le Président Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA mérite les obsèques nationales dignes et devant connaître la participation de tous, y compris des représentants de l’Etat congolais pour lequel il s’est donné corps et âme toute sa vie.
11. La famille exprime sa solidarité avec la grande famille politique de l’UDPS et du Rassemblement ; ainsi qu’à tout notre peuple, ensemble éprouvés par cette disparition.
12. La famille prie diligemment, la médiation de la CENCO, les parties prenantes à l’Accord, de fixer la famille sur les préoccupations exprimées afin de lui permettre de planifier le programme d’inhumation de l’illustre disparu, la tenue et la clôture de son deuil.
Fait à Bruxelles,
le 13 février 2017.
Pour la famille,
† Mgr Gérard MULUMBA KALEMBA

La CENCO en appelle à l’implication personnelle du Raïs
mardi 28 février 2017

* Au terme de leur Assemblée plénière, les Princes de l’Eglise catholique demandent à la MP, à l’Opposition et à la Société civile de ne pas bloquer (...)
lire la suite
Etienne Tshisekedi sera inhumé au cimetière de la Gombe
lundi 27 février 2017

Finie la polémique autour du lieu d’inhumation de la dépouille d’Etienne Tshisekedi. Après plusieurs semaines d’âpres conciliabules, l’Hôtel de ville, (...)
lire la suite
Vers un 3ème dialogue ?
vendredi 24 février 2017

* Avec deux compromis politiques devenus presque caducs, la RDC se retrouve avec un Gouvernement sans Accord, à côté d’un Accord sans Gouvernement * (...)
lire la suite
" Le Président Tshisekedi a bel et bien laissé une lettre "
vendredi 24 février 2017

* " La vérité étant rétablie, il ne reste plus que la nomination du Premier ministre ainsi présenté par le Rassemblement ", conclut le porte-étendard (...)
lire la suite
Carburant à la pompe : Enfin, Gouvernement et pétroliers se mettent d’accord
jeudi 23 février 2017

*Avec une hausse de moins de 5%, les prix intérieurs ne devraient pas changer. Avec une hausse de moins de 5%, les prix intérieurs ne devraient (...)
lire la suite
Corneille Nangaa précise : 1,333 milliard USD pour les élections
mercredi 22 février 2017

* Par ailleurs, le Président de la Centrale électorale annonce la publication du calendrier dès que le Gouvernement et le CNSA seront installés. * (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting