A TITRE D’HOMMAGE A ETIENNE TSHISEKEDI
Un institut de recherche commémore le 11ème anniversaire de la Constitution congolaise
vendredi 17 février 2017

L’Institut pour la Démocratie, la gouvernance, la paix et le développement en Afrique (IDGPA), organise le samedi 18 février au Collège Boboto (Gombe), un colloque commémoratif du 11ème anniversaire de la Constitution congolaise.

Selon les organisateurs, cette rencontre de haute portée scientifique sera une occasion propice pour cette institution de recherche-action, de rendre un vibrant hommage à Etienne Tshisekedi pour son combat mené en vue de l’instauration de la démocratie et de l’Etat de droit en RDC. C’est à lui que, revient, de manière exclusive, le titre de père de la démocratie congolaise, expliquent-ils.
Ce colloque sera placé sous le thème : "Le peuple et la Constitution". Le choix de ce thème, apprend-t-on du comité organisateur, s’inspire du slogan de la campagne présidentielle de 2011 du président Etienne Tshisekedi : "Le peuple d’abord".
Plusieurs personnalités du monde scientifique et politique prendront part à ces assises. Les organisateurs ont notamment prévu l’intervention du directeur de l’IDGPA, du Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, le professeur Néhémie Mwilanya, et du Secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Jean-Marc Kabund a Kabund.

LA VOIE VERS LA DEMOCRATIE

Les exposés scientifiques qui s’ensuivront vont s’articuler sur des thématiques relatives à la marche de la RDC vers sa démocratisation effective. Des communications qui seront présentées le long de ce colloque consisteront essentiellement à diagnostiquer le fonctionnement de la démocratie à la congolaise.
Pour sa part, le professeur André MbataMangu, directeur de l’IDGPA, présentera une communication sur la notion du peuple dans la Constitution du 18 février 2006. Son homologue, le professeur Jacques Djoli, va, pour sa part, plancher sur "la Constitution du 18 février 2006 : de l’existence à la résistance".
Me Marie Madeleine Kalala va, elle, exposer sur le rôle de la société civile dans le paysage politique congolais à la lumière de la Constitution du 18 février 2006. Elle sera suivie du président de l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ), Me Georges Kapiamba, qui interrogera l’accord du 31 décembre selon l’approche de la restauration de la normalité constitutionnelle.
Le recteur de l’Université de Goma, le professeur Jean-Paul Segihobe, va exposer sur la protection juridictionnelle des droits humains sous la Constitution du 18 février 2006.

UNE INITIATIVE ENCOURAGEANTE
En organisant cette journée scientifique, l’IDGPA entend s’imposer comme l’une des plus importantes institutions qui défendent la Constitution, la démocratie et l’Etat de droit en RDC. Pour mémoire, cet institut s’emploie depuis l’année passée, à vulgariser la Constitution congolaise en la diffusant dans les quatre langues nationales.
L’IDGPA a organisé en février 2016, un grand colloque pour commémorer le 10èmeanniversaire de la Constitution congolaise. Il avait pour objectif d’attirer l’attention des décideurs politiques en vue d’une application stricte de cette bible des lois. Orly-Darel NGIAMBUKULU

Quand la MP pèche par un déficit communicationnel
vendredi 21 juillet 2017

L’annonce des élections des Gouverneurs et vice-Gouverneurs, le 26 août prochain dans 11 nouvelles provinces de la RD Congo, continue à alimenter (...)
lire la suite
Le Rassemblement en conclave ce vendredi à Kinshasa
vendredi 21 juillet 2017

Le conclave du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, initialement prévu du 8 au 10 juin dernier à Kinshasa, (...)
lire la suite
« Transition Sans Kabila » avec quelle Constitution ?
vendredi 21 juillet 2017

* A l’issue de son troisième conclave, « Rassop/Limete » doit bien répondre à cette question sans fioritures… Dans la chronique du mardi 18 juillet (...)
lire la suite
Des présumés assassins bientôt présentés au public
jeudi 20 juillet 2017

* Par ailleurs, des services de renseignements sont aux trousses d’autres supposés auteurs du même crime en cavale, a révélé hier le VPM en charge de (...)
lire la suite
Moïse Katumbi récuse les 30 juges du Tribunal de grande instance de Lubumbashi
jeudi 20 juillet 2017

C’est hier qu’a débuté, au Tribunal de grande instance (TGI) de Lubumbashi, le procès en appel de l’affaire du Grec Emmanuel Stoupis contre l’ancien (...)
lire la suite
La MP appelée à mûrir davantage le casting
jeudi 20 juillet 2017

* Le cas « Kasaï central » nécessite un choix judicieux des candidats. Onze assemblées provinciales vont bientôt élire les nouveaux Gouverneurs et (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting