Emmanuel Shadari tient à une cohabitation harmonieuse entre Assemblées et gouvernements provinciaux
vendredi 17 février 2017

Les conflits qui opposent les Assemblées provinciales à leurs gouvernements ont été au menu d’un échange hier jeudi 16 février entre le Vice-premier ministre, ministre de l’intérieur et sécurité, Emanuel Shadari et les membres des bureaux des Assemblées provinciales.

Des membres des bureaux des Assemblées provinciales de 12 provinces du pays ont été reçus hier jeudi 16 février par le vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur et securité, Emmanuel Ramazani Shadari, dans le cadre d’une séance de travail.
ils ont, au cours de cette rencontre, fait part au VPM de mobiles qui donnent le plus souvent lieu à des conflits qui opposent les Assemblées provinciales à leurs gouvernements. Ce, avant de recevoir des sages conseils de la part de la tutelle qui, rapportent-ils, tient à la paix et à une parfaite collaboration entre ces deux institutions majeures à l’éhelle des provinces
Emmanuel Shadari a attiré l’attention des députés provinciaux sur la nécessité de travailler en étroite collaboration avec les membres des gouvernements provinciaux. car, a-t-il, indiqué, « ce n’est que dans le climat de paix que l’on peut travailler dans l’intérêt de la population ».
Après s’être imprégné de l’expérience des députés provinciaux présents à cette rencontre, le VPM les a exhortés à préserver la paix sociale, avant de leur promettre de s’investir à fond afin de rétablir un climat de confiance et de respect mutuel entre ces deux institutions.
Au sortir de ce tête-à-tête avec le VPM, ministre en charge de l’Intérieur et sécurité, le chef de la délégation, le président de l’Assemblée provinciale du Kasaï Central, Augustin Kamwitu a promis de relayer les sages conseils reçus de son hôte au niveau des élus locaux.
"Quand il y a la paix, on sait travailler en faveur de la population. Si ces deux institutions se tiraillent, c’est le peuple qui en pâtit. Le patron de l’Intérieur ne pouvait que donner ces sages conseils", a indiqué Augustin Kamwitu.
Et d’ajouter : "Il y a des choses qu’on a apprises au cours de ces échanges dont n’était pas au courant. C’est le cas par exemple de la nomination dans la territoriale. Le VPM a depuis instruit les exécutifs de consulter des organes délibérants. Il ya des provinces où les Assemblées n’ont pas été informées. Ce qui risque de devenir une autre source de conflit entre ces deux institutions".
Orly-Darel NGIAMBUKULU

Mamadou Diallo croit en la finalisation des listes électorales au 31 juillet
mardi 28 mars 2017

* Par la voix du Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations unies en RD Congo, la Monusco s’engage à maintenir son soutien à (...)
lire la suite
Arrangement particulier : la Société civile, Forces vives appelle à la prudence
mardi 28 mars 2017

A quelques heures de la signature solennelle de l’arrangement particulier, prévue hier lundi 27 mars dans la soirée, la Société civile Forces vives (...)
lire la suite
La Cenco avait pourtant interdit Malu-Malu d’activités politiques !
lundi 27 mars 2017

* Dans l’Accord, aucun rôle n’est prévu pour cette institution dans la gestion de la période préélectorale et électorale… Porte-parole de la Majorité (...)
lire la suite
L’opposant Moïse Moni Della remercie le Pape François
lundi 27 mars 2017

Cela s’appelle reconnaissance. L’opposant Moïse Moni Della a exprimé sa gratitude envers le Saint Père pour son implication dans la crise (...)
lire la suite
Mgr Utembi met en péril l’Accord du 31 décembre
lundi 27 mars 2017

* Pour nombre d’observateurs, le Président de la CENCO est sorti du cadre de bons offices pour se muer en partie prenante aux discussions (...)
lire la suite
* Mention spéciale au Président en exercice,...
lundi 27 mars 2017

* Mention spéciale au Président en exercice, Aubin Minaku pour la réussite des assises de la capitale congolaise. La 9ème conférence des présidents (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting