Emmanuel Shadari tient à une cohabitation harmonieuse entre Assemblées et gouvernements provinciaux
vendredi 17 février 2017

Les conflits qui opposent les Assemblées provinciales à leurs gouvernements ont été au menu d’un échange hier jeudi 16 février entre le Vice-premier ministre, ministre de l’intérieur et sécurité, Emanuel Shadari et les membres des bureaux des Assemblées provinciales.

Des membres des bureaux des Assemblées provinciales de 12 provinces du pays ont été reçus hier jeudi 16 février par le vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur et securité, Emmanuel Ramazani Shadari, dans le cadre d’une séance de travail.
ils ont, au cours de cette rencontre, fait part au VPM de mobiles qui donnent le plus souvent lieu à des conflits qui opposent les Assemblées provinciales à leurs gouvernements. Ce, avant de recevoir des sages conseils de la part de la tutelle qui, rapportent-ils, tient à la paix et à une parfaite collaboration entre ces deux institutions majeures à l’éhelle des provinces
Emmanuel Shadari a attiré l’attention des députés provinciaux sur la nécessité de travailler en étroite collaboration avec les membres des gouvernements provinciaux. car, a-t-il, indiqué, « ce n’est que dans le climat de paix que l’on peut travailler dans l’intérêt de la population ».
Après s’être imprégné de l’expérience des députés provinciaux présents à cette rencontre, le VPM les a exhortés à préserver la paix sociale, avant de leur promettre de s’investir à fond afin de rétablir un climat de confiance et de respect mutuel entre ces deux institutions.
Au sortir de ce tête-à-tête avec le VPM, ministre en charge de l’Intérieur et sécurité, le chef de la délégation, le président de l’Assemblée provinciale du Kasaï Central, Augustin Kamwitu a promis de relayer les sages conseils reçus de son hôte au niveau des élus locaux.
"Quand il y a la paix, on sait travailler en faveur de la population. Si ces deux institutions se tiraillent, c’est le peuple qui en pâtit. Le patron de l’Intérieur ne pouvait que donner ces sages conseils", a indiqué Augustin Kamwitu.
Et d’ajouter : "Il y a des choses qu’on a apprises au cours de ces échanges dont n’était pas au courant. C’est le cas par exemple de la nomination dans la territoriale. Le VPM a depuis instruit les exécutifs de consulter des organes délibérants. Il ya des provinces où les Assemblées n’ont pas été informées. Ce qui risque de devenir une autre source de conflit entre ces deux institutions".
Orly-Darel NGIAMBUKULU

Le Pouvoir a tout à gagner en laissant l’Opposition s’exprimer
jeudi 26 avril 2018

* De leur côté, les opposants devraient éviter des incivilités et privilégier un discours républicain. Le meeting du mardi 24 avril de l’Union pour (...)
lire la suite
Kalemie : une maman de plus de 75 ans expérimente la machine à voter
jeudi 26 avril 2018

La Commission électorale nationale indépendante multiplie les activités de sensibilisation sur terrain, à travers les 26 provinces de la République (...)
lire la suite
PPRD : She Okitundu présente de nouveaux adhérents à Emmanuel Ramazani Shadary
jeudi 26 avril 2018

Léonard She Okitundu était à l’honneur hier mercredi 25 avril au siège national du Parti du Peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD). Le (...)
lire la suite
JC Masangu : « En RDC, l’économie de développement passe par la volonté politique réelle »
jeudi 26 avril 2018

Pour que l’on puisse parler de l’économie de développement en RDC, il faut produire, transformer, consommer et employer localement. Les mots sont de (...)
lire la suite
Félix Tshisekedi dit non à la machine à voter
mercredi 25 avril 2018

* Pour mieux préparer les élections, le leader de l’UDPS lance la campagne « 1 dollar par combattant ». Il a fait un carton plein hier à la Place (...)
lire la suite
Plus d’envoyé spécial de la SADC en RDC
mercredi 25 avril 2018

Rétropédalage au Sommet de la double troïka à Luanda. La Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) revient sur sa décision de dépêcher un (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Si la SADC pouvait inspirer l’Occident...

L’ancien président namiben, Hifikepunye Lucas Pohamba, ne s’établira plus à Kinshasa, comme envisagé depuis 2017. En raison des progrès réalisés dans l’application de l’accord politique de la (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting