Emmanuel Shadari tient à une cohabitation harmonieuse entre Assemblées et gouvernements provinciaux
vendredi 17 février 2017

Les conflits qui opposent les Assemblées provinciales à leurs gouvernements ont été au menu d’un échange hier jeudi 16 février entre le Vice-premier ministre, ministre de l’intérieur et sécurité, Emanuel Shadari et les membres des bureaux des Assemblées provinciales.

Des membres des bureaux des Assemblées provinciales de 12 provinces du pays ont été reçus hier jeudi 16 février par le vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur et securité, Emmanuel Ramazani Shadari, dans le cadre d’une séance de travail.
ils ont, au cours de cette rencontre, fait part au VPM de mobiles qui donnent le plus souvent lieu à des conflits qui opposent les Assemblées provinciales à leurs gouvernements. Ce, avant de recevoir des sages conseils de la part de la tutelle qui, rapportent-ils, tient à la paix et à une parfaite collaboration entre ces deux institutions majeures à l’éhelle des provinces
Emmanuel Shadari a attiré l’attention des députés provinciaux sur la nécessité de travailler en étroite collaboration avec les membres des gouvernements provinciaux. car, a-t-il, indiqué, « ce n’est que dans le climat de paix que l’on peut travailler dans l’intérêt de la population ».
Après s’être imprégné de l’expérience des députés provinciaux présents à cette rencontre, le VPM les a exhortés à préserver la paix sociale, avant de leur promettre de s’investir à fond afin de rétablir un climat de confiance et de respect mutuel entre ces deux institutions.
Au sortir de ce tête-à-tête avec le VPM, ministre en charge de l’Intérieur et sécurité, le chef de la délégation, le président de l’Assemblée provinciale du Kasaï Central, Augustin Kamwitu a promis de relayer les sages conseils reçus de son hôte au niveau des élus locaux.
"Quand il y a la paix, on sait travailler en faveur de la population. Si ces deux institutions se tiraillent, c’est le peuple qui en pâtit. Le patron de l’Intérieur ne pouvait que donner ces sages conseils", a indiqué Augustin Kamwitu.
Et d’ajouter : "Il y a des choses qu’on a apprises au cours de ces échanges dont n’était pas au courant. C’est le cas par exemple de la nomination dans la territoriale. Le VPM a depuis instruit les exécutifs de consulter des organes délibérants. Il ya des provinces où les Assemblées n’ont pas été informées. Ce qui risque de devenir une autre source de conflit entre ces deux institutions".
Orly-Darel NGIAMBUKULU

Quand la MP pèche par un déficit communicationnel
vendredi 21 juillet 2017

L’annonce des élections des Gouverneurs et vice-Gouverneurs, le 26 août prochain dans 11 nouvelles provinces de la RD Congo, continue à alimenter (...)
lire la suite
Le Rassemblement en conclave ce vendredi à Kinshasa
vendredi 21 juillet 2017

Le conclave du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, initialement prévu du 8 au 10 juin dernier à Kinshasa, (...)
lire la suite
« Transition Sans Kabila » avec quelle Constitution ?
vendredi 21 juillet 2017

* A l’issue de son troisième conclave, « Rassop/Limete » doit bien répondre à cette question sans fioritures… Dans la chronique du mardi 18 juillet (...)
lire la suite
Des présumés assassins bientôt présentés au public
jeudi 20 juillet 2017

* Par ailleurs, des services de renseignements sont aux trousses d’autres supposés auteurs du même crime en cavale, a révélé hier le VPM en charge de (...)
lire la suite
Moïse Katumbi récuse les 30 juges du Tribunal de grande instance de Lubumbashi
jeudi 20 juillet 2017

C’est hier qu’a débuté, au Tribunal de grande instance (TGI) de Lubumbashi, le procès en appel de l’affaire du Grec Emmanuel Stoupis contre l’ancien (...)
lire la suite
La MP appelée à mûrir davantage le casting
jeudi 20 juillet 2017

* Le cas « Kasaï central » nécessite un choix judicieux des candidats. Onze assemblées provinciales vont bientôt élire les nouveaux Gouverneurs et (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting