Accord du 31 décembre : la Société civile fustige le blocage, 47 jours après la signature
vendredi 17 février 2017

Quarante-sept jours après la signature de l’Accord du 31 décembre 2016, plusieurs ONG font un constat amer. Elles relèvent avec regret certains aspects "susceptibles de remettre en cause les efforts jusque-là entrepris et le processus électoral en cours et, partant, l’ensemble du processus démocratique engagé dans le pays depuis la signature du Pacte Républicain de Sun City en décembre 2002 ".

Ce message poignant émane de plusieurs organisations de la Société civile regroupées au sein du "Front de la société civile pour la surveillance citoyenne de laTransition", notamment la Nouvelle société civile congolaise (NSCC), le Centre pour la Gouvernance (CEGO) et la Ligue congolaise pour la défense, la Promotion et la vulgarisation des lois et des droits humains (LIDEPROV).
Selon les signataires de cette déclaration, " Cet Accord de dernière chance pour conduire le pays à la première alternance démocratique et pacifique du pouvoir au sommet de l’Etat " connaît un "blocage délibéré dans le déroulement des travaux sur les arrangements particuliers".
Pour ces organisations réunies hier jeudi 16 février à Kinshasa, " l’enlisement et la paralysie des discussions sont savamment orchestrés par une partie des acteurs politiques sur la procédure de désignation du Premier ministre, pourtant clairement établie par les dispositions du chapitre III, point 3. 3 de l’Accord ".

BLOCAGE
D’après eux, "les discussions stériles sur le partage des postes ministériels, notamment ceux prétendumentde souveraineté pour empêcher la signature des arrangements particuliers, l’insouciance des acteurs politiques sur la question du processus électoral, pourtant à la base de la crise au profit des positionnements et des avantages indus, au détriment des intérêts vitaux de la population et les controverses orchestrées par certains acteurs sur le remplacement du Dr EtienneTshisekedi et le rapatriement de sa dépouille mortelle au pays " constituent un réel problème pour la mise en pratique du dudit accord. Rachidi MABANDU

Treize morts et six blessés dans le camp des assaillants Maï-Maï à Beni
vendredi 23 juin 2017

Les affrontements à l’arme lourde entre des miliciens et les soldats des Forces armées de la RD Congo (FARDC) qui ont repris hier jeudi 22 juin dans (...)
lire la suite
Le bloc UA l’emporte sur le camp de l’UE
vendredi 23 juin 2017

*Cependant, Mgr Fridolin Ambongo, vice-président de la CENCO, interpelle. La 35ème session du Conseil des droits de l’homme ferme ses portes (...)
lire la suite
L’envoyé de Guterres encourage la tenue du forum sur la paix à Kananga
vendredi 23 juin 2017

En séjour de travail en RDC, le conseiller spécial du Secrétaire général des Nations Unies en matière de prévention du génocide était chez le (...)
lire la suite
Graham Zebedee fait ses adieux à la RDC
vendredi 23 juin 2017

*Le diplomate britannique formule le vœu de voir la destinée du Congo, en tant que grande nation, se réaliser un jour. Graham Zebedee a prononcé (...)
lire la suite
Mushobekwa - Zeid : duel à Genève sur le Kasaï
jeudi 22 juin 2017

* Au moment où l’ONU accuse Kinshasa d’avoir perpétré des exactions contre les populations civiles, le Gouvernement congolais impute aux milices (...)
lire la suite
Sanctions de l’UE : Lambert Mende fustige « l’agression de la RDC par la Belgique »
mercredi 21 juin 2017

*« Je suis très fier d’avoir été épinglé par des gens que je critique, je me sens fier d’être un des Congolais qui résiste à la tentation néo (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting