Accord du 31 décembre : la Société civile fustige le blocage, 47 jours après la signature
vendredi 17 février 2017

Quarante-sept jours après la signature de l’Accord du 31 décembre 2016, plusieurs ONG font un constat amer. Elles relèvent avec regret certains aspects "susceptibles de remettre en cause les efforts jusque-là entrepris et le processus électoral en cours et, partant, l’ensemble du processus démocratique engagé dans le pays depuis la signature du Pacte Républicain de Sun City en décembre 2002 ".

Ce message poignant émane de plusieurs organisations de la Société civile regroupées au sein du "Front de la société civile pour la surveillance citoyenne de laTransition", notamment la Nouvelle société civile congolaise (NSCC), le Centre pour la Gouvernance (CEGO) et la Ligue congolaise pour la défense, la Promotion et la vulgarisation des lois et des droits humains (LIDEPROV).
Selon les signataires de cette déclaration, " Cet Accord de dernière chance pour conduire le pays à la première alternance démocratique et pacifique du pouvoir au sommet de l’Etat " connaît un "blocage délibéré dans le déroulement des travaux sur les arrangements particuliers".
Pour ces organisations réunies hier jeudi 16 février à Kinshasa, " l’enlisement et la paralysie des discussions sont savamment orchestrés par une partie des acteurs politiques sur la procédure de désignation du Premier ministre, pourtant clairement établie par les dispositions du chapitre III, point 3. 3 de l’Accord ".

BLOCAGE
D’après eux, "les discussions stériles sur le partage des postes ministériels, notamment ceux prétendumentde souveraineté pour empêcher la signature des arrangements particuliers, l’insouciance des acteurs politiques sur la question du processus électoral, pourtant à la base de la crise au profit des positionnements et des avantages indus, au détriment des intérêts vitaux de la population et les controverses orchestrées par certains acteurs sur le remplacement du Dr EtienneTshisekedi et le rapatriement de sa dépouille mortelle au pays " constituent un réel problème pour la mise en pratique du dudit accord. Rachidi MABANDU

Donald Trump : « Nous surveillons de près les violences en cours au Soudan du Sud et au Congo »
vendredi 22 septembre 2017

Le président américain s’est adressé aux dirigeants africains au cours d’un déjeuner de travail à la Maison Blanche, selon le site d’informations en (...)
lire la suite
La famille Kamuina Nsapu fait son mea culpa devant les Kasaïens*
vendredi 22 septembre 2017

La famille régnante du groupement Kamuina Nsapu, en territoire de Dibaya, demande pardon à la communauté kasaïenne. Son représentant a fait cette (...)
lire la suite
Passeport : Plaintes croisées du député Toussaint Alonga à la Cour suprême et à la Cour constitutionnelle
vendredi 22 septembre 2017

*L’élu du Mont-Amba invoque le principe des droits acquis en Droit administratif. L’affaire de l’invalidation par le gouvernement du passeport (...)
lire la suite
Jean-Bosco Puna a été libéré hier
vendredi 22 septembre 2017

Jean-Bosco Puna, le secrétaire général du Syndicat des enseignants des écoles conventionnées catholiques (Synecat) et porte-parole de la Synergie des (...)
lire la suite
Le parti Orange appelle la CENI à publier le calendrier électoral global
vendredi 22 septembre 2017

A trois mois des échéances électorales tel que coulé dans l’Accord de la Saint Sylvestre, le parti Orange somme la CENI de publier immédiatement le (...)
lire la suite
La Plateforme « Le Centre » plaide pour une Table ronde inclusive
jeudi 21 septembre 2017

*A l’opposé de l’aile Limete du Rassemblement, ce regroupement politique propose le maintien des institutions à mandat électif dont le Président de la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting