Accord du 31 décembre : la Société civile fustige le blocage, 47 jours après la signature
vendredi 17 février 2017

Quarante-sept jours après la signature de l’Accord du 31 décembre 2016, plusieurs ONG font un constat amer. Elles relèvent avec regret certains aspects "susceptibles de remettre en cause les efforts jusque-là entrepris et le processus électoral en cours et, partant, l’ensemble du processus démocratique engagé dans le pays depuis la signature du Pacte Républicain de Sun City en décembre 2002 ".

Ce message poignant émane de plusieurs organisations de la Société civile regroupées au sein du "Front de la société civile pour la surveillance citoyenne de laTransition", notamment la Nouvelle société civile congolaise (NSCC), le Centre pour la Gouvernance (CEGO) et la Ligue congolaise pour la défense, la Promotion et la vulgarisation des lois et des droits humains (LIDEPROV).
Selon les signataires de cette déclaration, " Cet Accord de dernière chance pour conduire le pays à la première alternance démocratique et pacifique du pouvoir au sommet de l’Etat " connaît un "blocage délibéré dans le déroulement des travaux sur les arrangements particuliers".
Pour ces organisations réunies hier jeudi 16 février à Kinshasa, " l’enlisement et la paralysie des discussions sont savamment orchestrés par une partie des acteurs politiques sur la procédure de désignation du Premier ministre, pourtant clairement établie par les dispositions du chapitre III, point 3. 3 de l’Accord ".

BLOCAGE
D’après eux, "les discussions stériles sur le partage des postes ministériels, notamment ceux prétendumentde souveraineté pour empêcher la signature des arrangements particuliers, l’insouciance des acteurs politiques sur la question du processus électoral, pourtant à la base de la crise au profit des positionnements et des avantages indus, au détriment des intérêts vitaux de la population et les controverses orchestrées par certains acteurs sur le remplacement du Dr EtienneTshisekedi et le rapatriement de sa dépouille mortelle au pays " constituent un réel problème pour la mise en pratique du dudit accord. Rachidi MABANDU

Quand la MP pèche par un déficit communicationnel
vendredi 21 juillet 2017

L’annonce des élections des Gouverneurs et vice-Gouverneurs, le 26 août prochain dans 11 nouvelles provinces de la RD Congo, continue à alimenter (...)
lire la suite
Le Rassemblement en conclave ce vendredi à Kinshasa
vendredi 21 juillet 2017

Le conclave du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, initialement prévu du 8 au 10 juin dernier à Kinshasa, (...)
lire la suite
« Transition Sans Kabila » avec quelle Constitution ?
vendredi 21 juillet 2017

* A l’issue de son troisième conclave, « Rassop/Limete » doit bien répondre à cette question sans fioritures… Dans la chronique du mardi 18 juillet (...)
lire la suite
Des présumés assassins bientôt présentés au public
jeudi 20 juillet 2017

* Par ailleurs, des services de renseignements sont aux trousses d’autres supposés auteurs du même crime en cavale, a révélé hier le VPM en charge de (...)
lire la suite
Moïse Katumbi récuse les 30 juges du Tribunal de grande instance de Lubumbashi
jeudi 20 juillet 2017

C’est hier qu’a débuté, au Tribunal de grande instance (TGI) de Lubumbashi, le procès en appel de l’affaire du Grec Emmanuel Stoupis contre l’ancien (...)
lire la suite
La MP appelée à mûrir davantage le casting
jeudi 20 juillet 2017

* Le cas « Kasaï central » nécessite un choix judicieux des candidats. Onze assemblées provinciales vont bientôt élire les nouveaux Gouverneurs et (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting