S’INQUIETANT DE L’IMPASSE PERSISTANTE
Accord du 31 décembre : UA, ONU, UE et OIF pressent Majorité et Opposition de conclure les discussions
vendredi 17 février 2017

* Les quatre organisations partenaires de la RDC " appellent toutes les parties prenantes, y compris la Majorité présidentielle et l’Opposition, à redoubler, de bonne foi, les efforts qui sont les leurs aux fins de parachever promptement les pourparlers en cours ".

A New York, Bruxelles, Paris et Addis-Abeba, six semaines après l’Accord du 31 décembre 2016, l’UA, l’ONU, l’UE et l’OIF ne voient plus rien venir. Ou presque. En tout cas pas cette fumée blanche qui aurait pu donner le " la " de la mise en œuvre du Compromis de la Saint Sylvestre. Vu d’Addis-Abeba, Bruxelles et de Paris, ça sent donc l’impasse. Donc le danger. D’où l’appel via une déclaration conjointe de ces quatre organisations partenaires de la RDC, à tous les protagonistes afin qu’ils parachèvent rapidement les pourparlers du Centre interdiocésain. Le quartet boucle son exhortation par un rappel qui n’aura échappé à personne : " la mise en œuvre ntégrale et rapide de l’Accord est essentielle à la préservation de la légitimité des institutions de transition jusqu’à la tenue des élections.
Déclaration conjointe de l’Union africaine, des Nations unies, de l’Union européenne et de l’Organisation internationale de la Francophonie sur la République démocratique du Congo
Addis-Abeba, New York, Bruxelles et Paris, le 16 février 2017 : L’Union africaine (UA), les Nations unies, l’Union européenne (UE) et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) sont de plus en plus préoccupées par l’impasse persistante dans le dialogue entre les parties prenantes politiques en République démocratique du Congo (RDC) sur les modalités de mise en œuvre de l’Accord politique du 31 décembre.
Les quatre organisations partenaires notent que six semaines après avoir convenu des modalités de gestion de la période de transition devant conduire à la tenue d’élections paisibles et crédibles en décembre 2017, les parties n’ont toujours pas conclu les discussions sur la mise en œuvre effective de cet Accord. Cette situation porte en elle le risque de saper la volonté politique qui a permis la signature de l’Accord du 31 décembre.
Dans ce contexte, les quatre organisations partenaires appellent toutes les parties prenantes, y compris la Majorité présidentielle et l’Opposition, à redoubler, de bonne foi, les efforts qui sont les leurs aux fins de parachever promptement les pourparlers en cours.
Les quatre organisations partenaires soulignent la nécessité pour toutes les parties de se mobiliser en appui aux efforts de médiation menés par la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), et rappellent que la mise en œuvre intégrale et rapide de l’Accord est essentielle à la préservation de la légitimité des institutions de transition jusqu’à la tenue des élections.
Cyprien BanyangaByamungu
Chargé de presse et information
Section politique, presse et information
Délégation de l’Union européenne en République démocratique du Congo

Henri Yav installe un comité consultatif
vendredi 17 novembre 2017

*La mise en place de ce comité constitue un signal fort envoyé en direction des investisseurs et des Partenaires internationaux sur la (...)
lire la suite
La Société civile pour le renforcement du contrôle budgétaire
vendredi 17 novembre 2017

Des organisations de la société civile viennent de rendre public le rapport de contrôle citoyen sur l’analyse de l’exécution de la loi des finances (...)
lire la suite
Le geste de Serge Mayamba salué
vendredi 17 novembre 2017

Le député national Serge Mayamba Massaka est un élu responsable. Républicain même. Le fait est rare pour être souligné. Selon des sources à l’Assemblée (...)
lire la suite
Sénat : Martin Kabwelulu en difficulté
vendredi 17 novembre 2017

Il a arpenté hier les couloirs de la salle ces Conférences internationales, où se tiennent les plénières du Sénat. Lui, c’est Martin Kabwelulu, (...)
lire la suite
Le processus électoral au centre des discussions entre Aubin Minaku et des diplomates occidentaux
vendredi 17 novembre 2017

Les élections en RDC avec les différentes étapes contenues dans le calendrier électoral publié par la CENI ont été hier au cœur des échanges entre le (...)
lire la suite
L’UE préoccupée par les déclarations de certains responsables militaires et civils
vendredi 17 novembre 2017

* Les 27 exhortent, par ailleurs, les organisateurs des manifestations à adopter une attitude non-violente La Délégation de l’Union européenneà (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Et si les Kinois décrétaient la mort de la "Ville morte " ?

Bye bye " ville morte " et bienvenue à l’évaluation. Un exercice vieux de plus d’un quart de siècle. Succès, échec. Mot d’ordre suivi massivement, appel ignoré ou rejeté. A chaque chapelle son verdict. (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting