Plus de trois semaines après …
vendredi 24 février 2017

A tous ceux qui auraient tendance à l’oublier, voici un rappel. Cela fait plus de trois semaines que l’icône de l’opposition congolaise a tiré sa révérence. Pleurs dans tout le pays et en dehors des frontières. Messes de requiem à travers la RDC et en Belgique. Deuil national avant l’heure. Pluie de messages de condoléances. Bref, tout l’éventail du rituel funéraire.

Ce serait même à croire que le grand homme a déjà été inhumé ! Rien de tel évidemment. Le corps du chef de l’Opposition d’avant-hier, d’hier et d’aujourd’hui est encore au frais.
Une polémique- bien de chez nous- sur le lieu de l’enterrement s’est invitée et s’est même cristallisée. Si bien qu’à ce jour bien malin qui pourrait avancer le lieu et encore moins le jour de l’inhumation du leader de l’UDPS. Limete, Palais du peuple, Palais de justice, cimetière de la Gombe, Nécropole ? Mystère.
Famille, Parti et Hôtel de ville n’en finissent pas de débattre. Si l’érection d’un mausolée et l’organisation des obsèques officielles ne font l’ombre d’un doute ou presque, le site où va séjourner pour l’éternité la dépouille du Commandeur des opposants congolais passe pour le plus grand diviseur commun.
En l’absence d’un accord sur la question, l’inhumation et le repos de l’âme de l’illustre disparu se voient sans cesse différés. Ce qui, au regard de l’envergure de la personnalité d’Etienne Tshisekedi n’est à l’honneur de personne. Ce qui, aussi en vertu des valeurs authentiquement africaines, ressemble à une entorse à nos us et coutumes.
Alors, trêve de controverse. Dans quatre jours, le corps du patrimoine national que fut Tshisekedi va totaliser un mois en Belgique. Pas sûr que cette perspective honore la République.
José NAWEJ

Des chrétiens aux commandes du pays depuis 1960 !
mardi 20 février 2018

Si ce n’est pas le summum du paradoxe, cela y ressemble fortement. De principales confessions religieuses chrétiennes émanent un seul et même (...)
lire la suite
ANC, ZANU-PF…, changement dans la continuité
lundi 19 février 2018

Hier au Zimbabwe et aujourd’hui en Afrique du sud on peut s’exclamer : "Le roi est mort et vive le roi ! ". Ce, à juste titre. A Harare, Robert (...)
lire la suite
Préserver les universités de querelles politiciennes
vendredi 16 février 2018

Les diplômes d’universités sont aujourd’hui convoités. Pas seulement par des étudiants lambda, mais aussi par nombre d’acteurs politiques en quête de (...)
lire la suite
Attend contribution désespérément
mercredi 14 février 2018

Combien dans l’escarcelle de la CENI provenant des partenaires extérieurs ? Pas grand-chose. Un doux euphémisme. Pourtant, les plénipotentiaires des (...)
lire la suite
Un vent de théologie de la libération ?
mardi 13 février 2018

Il est, à l’évidence, prématuré d’assimiler l’activisme ambiant du clergé kinois à la théologie de la libération qui avait fait florès en Amérique latine. (...)
lire la suite
Un drôle d’avis de recherche
vendredi 9 février 2018

Pas besoin d’exégèse pour comprendre que le "héros" du 16 janvier 2018 n’était en danger. Pas non plus besoin d’être docte pour subodorer que les (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting