Plus de trois semaines après …
vendredi 24 février 2017

A tous ceux qui auraient tendance à l’oublier, voici un rappel. Cela fait plus de trois semaines que l’icône de l’opposition congolaise a tiré sa révérence. Pleurs dans tout le pays et en dehors des frontières. Messes de requiem à travers la RDC et en Belgique. Deuil national avant l’heure. Pluie de messages de condoléances. Bref, tout l’éventail du rituel funéraire.

Ce serait même à croire que le grand homme a déjà été inhumé ! Rien de tel évidemment. Le corps du chef de l’Opposition d’avant-hier, d’hier et d’aujourd’hui est encore au frais.
Une polémique- bien de chez nous- sur le lieu de l’enterrement s’est invitée et s’est même cristallisée. Si bien qu’à ce jour bien malin qui pourrait avancer le lieu et encore moins le jour de l’inhumation du leader de l’UDPS. Limete, Palais du peuple, Palais de justice, cimetière de la Gombe, Nécropole ? Mystère.
Famille, Parti et Hôtel de ville n’en finissent pas de débattre. Si l’érection d’un mausolée et l’organisation des obsèques officielles ne font l’ombre d’un doute ou presque, le site où va séjourner pour l’éternité la dépouille du Commandeur des opposants congolais passe pour le plus grand diviseur commun.
En l’absence d’un accord sur la question, l’inhumation et le repos de l’âme de l’illustre disparu se voient sans cesse différés. Ce qui, au regard de l’envergure de la personnalité d’Etienne Tshisekedi n’est à l’honneur de personne. Ce qui, aussi en vertu des valeurs authentiquement africaines, ressemble à une entorse à nos us et coutumes.
Alors, trêve de controverse. Dans quatre jours, le corps du patrimoine national que fut Tshisekedi va totaliser un mois en Belgique. Pas sûr que cette perspective honore la République.
José NAWEJ

Des limites au régime de faveur
vendredi 22 juin 2018

Autant le confesser tout de go. Personne d’équilibré ne trouverait à redire sur le principe d’une prise en charge d’anciens Présidents de la république (...)
lire la suite
Le tempo présidentiel
jeudi 21 juin 2018

"Circulez, il n’y a rien à voir", "rien à signaler", "il n’y a pas de quoi fouetter un chat"… En postposant son adresse à la Nation via les deux (...)
lire la suite
Dans la tête du Raïs…
mercredi 20 juin 2018

Comment ne pas pointer la journée du vendredi 22 juin ? Comment ne pas y penser ? Comment ne pas imaginer -ou plus exactement s’imaginer- ce que (...)
lire la suite
Une session vraiment extraordinaire
mardi 19 juin 2018

Des sessions extraordinaires, les travées de deux hémicycles nichés au Palais du peuple en ont connues. Et en connaîtront. Mais, en général le (...)
lire la suite
Une session vraiment extraordinaire
lundi 18 juin 2018

Des sessions extraordinaires, les travées de deux hémicycles nichés au Palais du peuple en ont connues. Et en connaîtront. Mais, en général le (...)
lire la suite
Opération-séduction du pays profond
vendredi 15 juin 2018

Cela n’a échappé à personne. Le Raïs est en itinérance dans le pays profond. Après avoir séjourné dans le Haut-Katanga pour une série d’inaugurations, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Et …pourquoi pas Gbagbo

L’acquittement-libération de Jean-Pierre Bemba a de quoi donner des idées. Une véritable jurisprudence tant sur le fond que sur la forme. Condamné au premier degré pour "crimes de guerre et crimes (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting