DOSSIER KAMWINA NSAPU
Mwene-Ditu : le maire de la ville et son adjoint suspendus
jeudi 16 mars 2017

* Les informations faisant état de la présence dans a ville des miliciens auraient été négligées par les autorités urbaines, selon le VPM Shadary.

Le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité a regagné hier mercredi 15 mars la ville de Kananga après avoir séjourné à Mwene Ditu, Lusambo et Mbuji-Mayi. A Mwene-Ditu, le patron de la territoriale a suspendu le maire et son adjoint pour manquement grave lors des incursions des éléments de Kamwena Nsapu dans cette partie de la province. Les deux personnalités sont rappelées à Kinshasa, a fait savoir Emmanuel Shadary. Aussitôt, le VPM a mis en place une nouvelle administration, dirigée par une dame, Fidelie Kabinda Mutonji et son adjoint, Joseph Komani. Une décision très applaudie par la population. La cité de Mwene-Ditu est calme, s’est-il confié à la presse.

Lors des violents combats qui ont opposé pendant trois jours (du 05 au 08 mars), la milice de Kamwena Nsapu aux forces de l’ordre en pleine ville, il y a eu 6 miliciens tués, 3 capturés et deux éléments de force de l’ordre grièvement blessés. Avant cette attaque, les informations faisant état de la présence des miliciens dans la ville ont été données aux autorités urbaines qui les ont négligées, a fait savoir une source sur place.
Il y a trois semaines, ces miliciens ont ravi une locomotive de la SNCC qu’ils ont conduite sur plusieurs tronçons entre Mwene-Ditu et Kananga avec risque de faire plusieurs dégâts. Cette situation est à la base de la crise alimentaire que connaissent ces deux provinces. Pour ce faire, le VPM Shadary a annoncé à la population les démarches amorcées au Kasaï Central pour mettre fin au phénomène Kamwena Nsapu. Car, si le problème est résolu à partir du Kasaï Central, il pourrait aller de soi qu’ailleurs le phénomène mystique qui tire ses origines dans le territoire de Dibaya puisse être éradiqué, d’après une source coutumière.
A Lusambo, il y avait un problème d’incursion de la milice de Kamwena Nsapu, a fait savoir Emmanuel Ramazani. C’est ainsi, a-t-il déclaré : « Le chef de l’Etat m’a dépêché pour évaluer la situation dans cette ville, remettre l’ordre et restaurer l’autorité de l’Etat ». Heureusement, a-t-il poursuivi, « Nous avons trouvé que le travail était déjà fait. Nous avons demandé aux autorités locales de suivre les instructions du Chef de l’Etat afin que la population vague librement à leur occupation ».
« Je rentre de cette mission de grand Kasaï satisfait. Je retourne à Kananga pour parachever les dernières discussions que j’avais entamées avec les différentes communautés de la place », a conclu le numéro 1 de la territoriale. Mathy MUSAU

L’idée du 3ème mandat plombe l’Opposition !
jeudi 24 mai 2018

* Dire que l’image projetée de Joseph Kabila est celle d’un acteur politique fini, rejeté par la population congolaise à cause de son bilan qualifié (...)
lire la suite
Rémy Massamba en appelle à une véritable rédemption de l’homme congolais
jeudi 24 mai 2018

« Le parlementaire et la lutte contre la corruption ». Tel est l’intutilé de l’ouvrage porté sur les fonts baptismaux hier mercredi en la salle de (...)
lire la suite
"Ensemble" accepte le renvoi de son meeting au 9 juin
jeudi 24 mai 2018

L’Hôtel de ville de Kinshasa et "Ensemble" ont trouvé un terrain d’entente en rapport avec l’organisation du meeting de la plateforme chère à Katumbi (...)
lire la suite
« Transition sans Kabila » : Kabund et Kokonyangi s’empoignent
jeudi 24 mai 2018

* Seule parade possible face à la mauvaise foi du pouvoir, clame le SG de l’Udps, schéma illégal lui répond le SGA de la MP. Pendant que Félix (...)
lire la suite
Le Conseil de sécurité de l’ONU exige la levée de l’interdiction des manifestations publiques
mercredi 23 mai 2018

Lundi dernier, tard dans la nuit le Conseil de sécurité de l’ONU a tenu dans le « Palais de Verre » de New York, son siège, une nouvelle session (...)
lire la suite
L’épiscopat du Grand Kivu fâché
mercredi 23 mai 2018

* « A qui profiterait cette manoeuvre funeste ? », s’interrogent les prélats catholiques. Les archevêques et évêques membres de l’Assemblée (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting