PROVINCES DU TANGANYIKA ET DU KASAÏ
Le Japon appuie la destruction des dernières mines et restes explosifs de guerre
vendredi 17 mars 2017

L’ambassade du Japon apporte son appui à la décontamination des dernières mines et restes explosifs de guerre dans les provinces du Tanganyika et du Kasaï. C’est ce qui ressort de la cérémonie qui a eu lieu hier jeudi 16 mars. Elle s’est focalisée sur la signature du contrat de Don non-remboursable dans le cadre des microprojets locaux avec l’ONG internationale « Mine Advisory Group, MAG » pour un montant de 695 372 dollars américains.

Dans son allocution, l’ambassadeur de l’Empire du soleil levant en RDC a souligné l’importance de la sensibilisation pour la lutte contre les mines. Il a invité le Directeur Pays du MAG et son équipe à partager leurs expériences avec les autres partenaires nationaux et internationaux après achèvement de ce projet.
Hiroshi Karube a rappelé le soutien apporté par l’Ambassade du Japon à cette Organisation en 2014 et 2015 dans les activités de déminage dans l’ex-province du Katanga. Il s’est dit particulièrement heureux de la poursuite de l’appui à l’égard du MAG, qui est opérationnel depuis plus de dix ans sur le sol congolais. Le diplomate japonais a aussi rappelé les résultats positifs produits par le MAG comme la décontamination réalisée sur la route reliant les villages de Kabwela et de Kakuyu, dans l’ex-Katanga.
D’après l’ambassadeur japonais, il est important de continuer les activités de déminage dans cette région, compte tenu de l’étendue très vaste du territoire. En octobre 2016, l’ambassade du Japon a financé les activités de la Norwegian People’s Aid (NPA) pour le déminage dans les provinces du Nord et du Sud Ubangi, et le projet de l’UNMAS pour le contrôle des armes à feu et des explosifs.
Pour sa part, le directeur pays de l’ONG internationale Mag Gérard Kerrein a fait savoir que ce financement va apporter une contribution significative au soulagement des maux d’une partie de la population congolaise.
Cette contribution, a-t-il poursuivi, permettra au moins à quelques familles de moins vivre dans la peur, de ne pas voir revenir l’un de leurs proches ou de les voir estropiés pour la vie. « Et probablement, elle va permettre l’espoir de pouvoir cultiver encore un bout de terrain pour améliorer un quotidien, dont il est souvent difficile depuis Kinshasa d’imaginer toutes les souffrances », a soutenu le responsable de MAG.
Mathy MUSAU

L’espace Campus France inauguré à l’Université de Kisangani
jeudi 22 juin 2017

Le conseiller spécial du président de la République en charge de l’agriculture, pêche et élevage, Faustin Lokinda Litalema, a procédé le week-end (...)
lire la suite
L’IRSS annonce la préparation d’un test rapide de l’anémie SS
jeudi 22 juin 2017

L’Institut de Recherche en Sciences de la Santé (IRSS), prépare un test de dépistage rapide de la drépanocytose pour permettre à la population de (...)
lire la suite
Le minerval indexé en dollar, une épine sous le pied des parents
mercredi 21 juin 2017

* Des mesures urgentes du Gouvernement vivement attendue pour mettre les parents à l’abri des chefs d’établissements scolaires « dollarbivores ». (...)
lire la suite
Une journée pour éclairer les PME sur les opportunités d’affaires à l’étranger
mercredi 21 juin 2017

* Les entrepreneurs congolais seront éclairés ce matin sur les marchés qu’offrent les USA, le Canada, la Belgique et la Turquie. Les entrepreneurs (...)
lire la suite
600 candidats en lice au Barreau de Kinshasa/Matete
jeudi 15 juin 2017

Devenir avocat est le rêve de la plupart d’étudiants finalistes en Droit. Cependant, le barreau exige à la fois une grande maitrise des connaissances (...)
lire la suite
A Goma, Jean-Pierre Lacroix évalue le travail de la MONUSCO
jeudi 15 juin 2017

Jean-Pierre Lacroix, Secrétaire général adjoint des Nations-Unies en charge des opérations de maintien de la paix est arrivé à Goma hier jeudi (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting