PROVINCES DU TANGANYIKA ET DU KASAÏ
Le Japon appuie la destruction des dernières mines et restes explosifs de guerre
vendredi 17 mars 2017

L’ambassade du Japon apporte son appui à la décontamination des dernières mines et restes explosifs de guerre dans les provinces du Tanganyika et du Kasaï. C’est ce qui ressort de la cérémonie qui a eu lieu hier jeudi 16 mars. Elle s’est focalisée sur la signature du contrat de Don non-remboursable dans le cadre des microprojets locaux avec l’ONG internationale « Mine Advisory Group, MAG » pour un montant de 695 372 dollars américains.

Dans son allocution, l’ambassadeur de l’Empire du soleil levant en RDC a souligné l’importance de la sensibilisation pour la lutte contre les mines. Il a invité le Directeur Pays du MAG et son équipe à partager leurs expériences avec les autres partenaires nationaux et internationaux après achèvement de ce projet.
Hiroshi Karube a rappelé le soutien apporté par l’Ambassade du Japon à cette Organisation en 2014 et 2015 dans les activités de déminage dans l’ex-province du Katanga. Il s’est dit particulièrement heureux de la poursuite de l’appui à l’égard du MAG, qui est opérationnel depuis plus de dix ans sur le sol congolais. Le diplomate japonais a aussi rappelé les résultats positifs produits par le MAG comme la décontamination réalisée sur la route reliant les villages de Kabwela et de Kakuyu, dans l’ex-Katanga.
D’après l’ambassadeur japonais, il est important de continuer les activités de déminage dans cette région, compte tenu de l’étendue très vaste du territoire. En octobre 2016, l’ambassade du Japon a financé les activités de la Norwegian People’s Aid (NPA) pour le déminage dans les provinces du Nord et du Sud Ubangi, et le projet de l’UNMAS pour le contrôle des armes à feu et des explosifs.
Pour sa part, le directeur pays de l’ONG internationale Mag Gérard Kerrein a fait savoir que ce financement va apporter une contribution significative au soulagement des maux d’une partie de la population congolaise.
Cette contribution, a-t-il poursuivi, permettra au moins à quelques familles de moins vivre dans la peur, de ne pas voir revenir l’un de leurs proches ou de les voir estropiés pour la vie. « Et probablement, elle va permettre l’espoir de pouvoir cultiver encore un bout de terrain pour améliorer un quotidien, dont il est souvent difficile depuis Kinshasa d’imaginer toutes les souffrances », a soutenu le responsable de MAG.
Mathy MUSAU

USA et l’UA condamnent l’attaque contre une base de la MONUSCO
lundi 11 décembre 2017

Les Etats-Unis condamnent fermement l’attaque contre une base de la MONUSCO, qui a tué au moins 15 casques bleus tanzaniens et en a blessé plus de (...)
lire la suite
Des sons de cloches accompagnés de clameurs publiques chaque jeudi à 21 heures à partir de ce 14 décembre
lundi 11 décembre 2017

A partir de ce 14 décembre chaque jeudi à 21 heures, des sons de cloches dans toutes les paroisses catholiques. Telle est la recommandation du (...)
lire la suite
Communiqué nécrologique
vendredi 8 décembre 2017

La famille de notre collègue Didier Kebongo, informe les amis et connaissances, que le programme des funérailles de leur fils Andy Kebongo, décédé (...)
lire la suite
La RDC s’associe à l’Afrique dans la lutte contre le sida
vendredi 8 décembre 2017

La lutte contre l’épidémie du sida stagne, voire faiblit en Afrique de l’Ouest et centrale, où la mortalité des adolescents a augmenté d’un tiers en (...)
lire la suite
« Pasco » sensibilise des professionnels du sexe au dépistage volontaire
vendredi 8 décembre 2017

L’ong Parlons Sida aux communautaires (PASCO) a organisé dernièrement une matinée de sensibilisation au dépistage volontaire du VIH Sida, à (...)
lire la suite
INSS : Agnès Mwad en quête des partenaires du Centre orthopédique à Dubaï
jeudi 7 décembre 2017

Le Directeur général de l’Institut National de Sécurité Sociale (INSS), Agnès Mwad Nawej Katang a fait le déplacement pour Dubaï, aux Emirats Arabes (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting