CELEBRANT LE MOIS DE MARS AVEC SES COLLABORATRICES
Carole Agito loue l’apport de la femme travailleuse de la SONAS
mardi 21 mars 2017

Le mois de mars ne passe pas inaperçu à la Société nationale d’assurances (SONAS SA). La très dynamique Carole Agito a choisi la journée de lundi 20 mars non seulement pour fêter le mois de la femme, mais surtout pour réfléchir sur des conditions de la femme travailleuse en général et de son entreprise en particulier.

Alors que la SONAS SA totalise 50 ans d’existence, Carole Agito, devant la gente féminine de la société, "loue les efforts conjugués durant ces longues années par d’innombrables agents féminins aux côtés de leurs collègues hommes". Si ces efforts ont contribué à soutenir l’entreprise durant ces 50 ans, précise Agito, " il convient de noter avec regret que le travail louable ainsi réalisé par la femme à la Sonas SA n’a toujours pas été reconnu à sa juste valeur".
De ce fait, précise-t-elle, " la Direction générale n’a pas ménagé d’efforts pour reconnaître et apprécier le rendement et la compétence de plusieurs agents féminins". C’est, dans ce sens que Carole Agito place la compétence et la responsabilisation de plusieurs cadres féminins. "Soucieuse de former le mental et l’intellect de la femme employée, nous avons organisé plusieurs formations tant au pays qu’à l’étranger en faveur de plusieurs agents féminins ", affirme le DG de la Sonas SA.
A la Sonas, la place de la femme au sein de la société n’est plus à ignorer. "En dépit de leurs occupations domestiques comme femmes, épouses, mères de foyer, les femmes travailleuses à la Sonas SA luttent aux côtés de leurs collègues hommes pour gagner les marchés d’assurances devenant ainsi le socle de la production réalisée par l’entreprise ". " Soyez donc fière de votre féminité tout en travaillant de manière digne et décomplexée aux côtés de vos collègues hommes ".

SENTIMENT DE GRATITUDE AU RAÏS
Au cours de cette journée, la travailleuse à la Sonas a été sensibilisée aux deux aspects cruciaux qui touchent à la vie de la femme et susceptibles d’empêcher, s’ils ne sont pas pris en compte, l’atteinte de l’Objectif 50/50 à l’horizon 2030. Il s’agit des maladies récurrentes dans le monde féminin, tels le cancer de l’utérus et le cancer de sein et l’ignorance des dispositions légales ayant trait aux droits et avantages de la femme dans le Code de la famille.
Ces deux thèmes ont été développés par deux experts. Des interventions pratiques ont permis à chaque participante de prendre conscience tant sur le plan de la santé que de la connaissance de la loi, particulièrement les innovations apportées par le Code de la famille au profit de la femme et spécialement de la femme travailleuse.
Carole Agito a adressé ses sentiments de gratitude au chef de l’Etat Joseph Kabila, " grand défenseur de la cause de la femme et qui a eu l’heureuse et clairvoyante pensée d’instituer la parité homme-femme dans toutes les sphères de la gouvernance politique en RDC ". Rachidi MABANDU

Les trois tendances de la coopération sino-africaine depuis le sommet de Johannesburg
vendredi 28 avril 2017

(Par Chen Junxia) BEIJING, 27 avril (Xinhua) — Près d’un an et demi après le sommet du FCSA (Forum sur la coopération sino-africaine), qui s’est tenu (...)
lire la suite
"Nous voulons enrichir nos relations avec l’Afrique dans tous les domaines"
vendredi 28 avril 2017

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré jeudi que la Turquie réalise des efforts sincères pour développer et enrichir ses (...)
lire la suite
Jacques Tshimbalanga : "L’accès à l’éducation n’est rien, si la formation n’est pas de qualité"
vendredi 28 avril 2017

Coordonnateur de la Coalition nationale pour l’éducation pour tous (Conept), Jacques Tshimbalanga s’investit beaucoup pour la promotion de (...)
lire la suite
L’insécurité menace le bon déroulement des épreuves
vendredi 28 avril 2017

L’insécurité endémique dans le Nord-Kivu ainsi que les récents troubles causés par la milice Kamwina Nsapu dans le Kasaï pourraient entrainer des (...)
lire la suite
La multiplicité des frais, à la base de la hausse du taux d’abandons scolaires
vendredi 28 avril 2017

L’éducation de qualité demeure le pilier fondamental sur lequel doit s’appuyer la RDC pour son développement intégral. C’est dans cette optique que le (...)
lire la suite
Guy David Kabango : « Voici pourquoi la gratuité de l’enseignement n’est pas effective »
vendredi 28 avril 2017

Pasteur d’une église de réveil, le révérend Guy David Kabango est très actif dans le secteur de l’enseignement. C’est dans ce cadre qu’il est devenu le (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting