Attention , "Félix" est là !
mardi 18 avril 2017

Il aurait voulu marquer son territoire que Félix Tshisekedi ne s’y serait pas pris autrement hier. A son retour au pays, Tshisekedi fils a fait le Tshisekedi père. A savoir, s’offrir un bain de foule. Mieux se fondre dans la foule. Exercice réussi.
Il y avait du monde hier pour accueillir le Président du courant radical du Rassemblement. Manière pour la rue Pétunias de montrer les muscles. Question pour le " fiston " de démontrer sa connexion avec la base du père. Histoire surtout de donner la preuve qu’à l’UDPS le gros de fidèles a fait allégeance au fils. En somme, un report du lien indéfectible du "gourou" à son successeur.
De ce point de vue-là, la date du 17 avril est importante pour Félix- Antoine Tshilombo Tshisekedi. En attendant le Congrès, la question du leadership s’est réglée hier dans la rue. Secrétaire général et donc jouissant de la préséance par rapport à "FATSHI", Marc Kabund-A-Kabund ne saurait se méprendre sur le rapport de forces et la réalité du pouvoir à l’UDPS.
La démonstration de force de "Félix" n’est pas qu’à usage "udépésien". Elle est aussi destinée aux sociétaires du Rassemblement, toutes chapelles confondues. Y compris la sienne propre. Aux uns et aux autres, le fils du lider maximo brandit sa légitimité dans la pure tradition du "tshisekedisme". C’est-à-dire celle que confère la masse, le "peuple".
A ses adversaires internes comme extérieurs, Etienne Tshisekedi opposait ses foules. Le fils paraît avoir assimilé la leçon qu’il la décline si opportunément. A tous ceux qui à Kinshasa comme ailleurs seraient tentés de tourner la page voire de la déchirer, Félix Tshisekedi s’est rappelé, avec un talent réel, à leur bon souvenir.
Le hic est de savoir si le fils améliorera le père en traduisant enfin les hauts faits populaires en succès politiques. Car, l’UDPS sous Etienne Tshisekedi ressemblait à Hannibal, ce général romain qui savait vaincre, mais qui n’arrivait pas à profiter de ses victoires.
José NAWEJ

Vivement le parler vrai
vendredi 20 octobre 2017

Entre deux courses pour la survie quotidienne, des chiffres, des formules, des slogans… reviennent comme en écho dans les oreilles du Congolais. (...)
lire la suite
Le revers de la personnification des enjeux du pays
jeudi 19 octobre 2017

Une question qui ne devrait pas en être une, mais qui en devient une, contexte zaïro-congolais oblige : qui a été élu au Conseil onusien des droits (...)
lire la suite
Un congrès à enjeu planétaire
mercredi 18 octobre 2017

Au moins autant que celle des Etats-Unis, la politique intérieure chinoise intéresse le vaste monde. Aujourd’hui plus qu’hier. D’où, l’intérêt (...)
lire la suite
En attendant …Nikki Haley
vendredi 13 octobre 2017

Faudrait-il s’en formaliser, en pleurer ou… en rire ? « Juger, c’est refuser de comprendre » disait l’écrivain doublé d’académicien français, Jean (...)
lire la suite
En attendant …Nikki Haley
jeudi 12 octobre 2017

Faudrait-il s’en formaliser, en pleurer ou… en rire ? « Juger, c’est refuser de comprendre » disait l’écrivain doublé d’académicien français, Jean (...)
lire la suite
Encore et toujours l’Est
mercredi 11 octobre 2017

Kinshasa n’est pas le Zaïre, aimait à dire Mobutu dans toutes les langues. Cette citation culte du Maréchal-Président n’avait pas que son côté (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting