Exécution intégrale de l’Accord de la Saint-Sylvestre : l’ONU commence ses bons offices
mercredi 19 avril 2017

La Résolution 2348 du Conseil de sécurité de l’ONU a confié au Secrétaire général de l’ONU la mission de mener les bons offices entre les parties prenantes à l’Accord du Centre-interdiocésain pour arriver à sa mise en œuvre intégrale. Sur place en RDC, c’est le Représentant spécial du Secrétaire général, Maman Sidikou, qui a mission d’exécuter cette charge. Il est déjà à l’œuvre depuis le week-end dernier.

Le patron de la Monusco avait commencé les bons offices sur les chapeaux des roues. Car il devrait, avant toute chose, lever le malentendu, né de sa déclaration faite le samedi dernier à la cité de l’UA, lors de l’audience lui accordée par le Premier ministre Bruno Tshibala. Ce qui avait créé un nuage et un climat de suspicion entre lui et le "Rassemblement" dirigé par le tandem Tshisekedi - Lumbi.
Au fait, Maman Sidikou avait pris acte de la nomination de Bruno Tshibala et demandé au "Rassemblement" de prendre part au Gouvernement pour plus d’inclusivité et dans l’optique d’avoir les élections à la fin de l’année. Cette prise de position du Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU a provoqué une levée des boucliers à Limete.
Ici, on l’a qualifiée de personnelle et d’être en antinomie avec la Résolution 2348, la déclaration de l’UE, de la Belgique, de la France et des USA sur la même question de la désignation de Bruno Tshibala comme Premier ministre. Comment, dans ces conditions de crise de confiance, Maman Sidikou allait-il mener sa mission des bons offices, conformément à la Résolution 2348 du Conseil de sécurité ? D’autant que, le "Rassemblement" persiste et signe que la nomination de Bruno Tshibala s’est faite en violation de l’Accord de la Saint-Sylvestre et qu’il est exclu de faire partie de son gouvernement.
Heureusement qu’il y a eu une réunion de clarification lundi dernier entre le le Représentant spécial du secrétaire général et le "Rassemblement" représenté par une forte délégation, conduite par Pierre Lumbi, le Président du Conseil des sages. Le malentendu est levé, car Maman Sidikou s’est résolu à se raviser, en revenant sur sa position antérieure. Ce qui l’a placé dans une bonne posture pour mener ses consultations des bons offices.
C’est ainsi qu’après le "Rassemblement", Maman Sidikou a reçu la délégation de l’UDPS, conduite par son Secrétaire général, Jean-Marc Kabund-A-Kabund, qui a exigé l’application intégrale de l’Accord du Centre-interdiocésain, conformément à la Résolution 2348.
Auparavant, c’est une délégation de la MP, conduite par son Secrétaire général, Aubin Minaku, qui a été reçu. La MP est d’avis que la nomination de Bruno Tshibala comme Premier ministre n’a pas du tout violé l’Accord du Centre-interdiocésain. On est là devant deux opinions diamétralement opposées entre la MP et le "Rassemblement"/Limete sur la désignation par le chef de l’Etat du Premier ministre Bruno Tshibala.
Pour le "Rassemblement", appuyé notamment par les capitales occidentales, on est en dehors de l’Accord et on doit revenir à son application intégrale. La MP est de l’avis contraire. Ce n’est plus la CENCO, mais désormais, c’est l’ONU qui fait office de médiation pour obtenir, des parties prenantes, la mise en œuvre de l’Accord de la Saint-Sylvestre, comme stipulé dans la Résolution 2348.
La première chose à laquelle va s’attaquer le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU est le parachèvement de l’Arrangement particulier qui fait partie intégrante de l’Accord lui-même. Il n’est pas encore signé par les parties prenantes, en dépit du fait que la médiation catholique était arrivée à 98% de ses matières.
Le défi qui attend Maman Sidikou est de combler ces 2% qui manquent. Dans ces 2%, il y a la question du mode de désignation du Premier ministre et celle du Président du Conseil national de suivi de l’Accord (CNSA). KANDOLO M. 

Félix Tshisekedi dit non à la machine à voter
mercredi 25 avril 2018

* Pour mieux préparer les élections, le leader de l’UDPS lance la campagne « 1 dollar par combattant ». Il a fait un carton plein hier à la Place (...)
lire la suite
Plus d’envoyé spécial de la SADC en RDC
mercredi 25 avril 2018

Rétropédalage au Sommet de la double troïka à Luanda. La Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) revient sur sa décision de dépêcher un (...)
lire la suite
La loi sur le seuil de représentativité atteint son objectif avant le scrutin
mercredi 25 avril 2018

* Déjà, le paysage politique des années 60 se redessine. C’est désormais, plus qu’une obligation en RD Congo. Dans la perspective de prochaines (...)
lire la suite
Les administratifs en liesse après la régularisation de leurs statuts
mardi 24 avril 2018

Grande était la joie du personnel administratif de l’Assemblée nationale le samedi 21 avril dernier. Pour cause, plus de 200 membres de (...)
lire la suite
Et si l’on poursuivait le dialogue sur d’autres sujets ?
mardi 24 avril 2018

"Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement ", déclare la Bible, dans Ecclésiaste 7:8. Le compromis trouvé entre le Gouvernement et les (...)
lire la suite
Ouvrir une nouvelle ère de réforme et d’ouverture
mardi 24 avril 2018

(Rédigé par S.E.M. WANG Tongqing, Ambassadeur de Chine en RDC) Le 10 avril 2018, lors de la cérémonie d’ouverture de la conférence annuelle du (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting