RDC : le gouvernement allège les conditions d’importation des véhicules
jeudi 20 avril 2017

Dans un décret daté du 4 avril dernier, le Premier ministre sortant Samy Badibanga a allégé les conditions d’importation des véhicules. Les véhicules importés en RDC doivent avoir été mis en circulation " sur une période n’excédant pas 20 ans ".

En 2012, l’ancien Premier ministre Matata Ponyo avait décidé d’interdire l’importation des véhicules mis en circulation avant une période de 10 ans.
Samy Badibanga justifie notamment sa décision par " la nécessité de répondre à la demande de la profession des transporteurs pour un assouplissement des conditions d’importation des véhicules d’occasion et tenant compte du pouvoir d’achat de la population ".
Dans son arrêté, le Premier ministre sortant fait savoir que les véhicules importés doivent également présenter " un état technique satisfaisant, attesté par un centre de contrôle du pays de provenance, préalablement agréé par le ministère de Transports et Voies de communication et des Finances de la République démocratique du Congo ".

L’AUTORISATION D’IMPORTER DES VEHICULES DE PLUS DE 10 ANS VISE A " AIDER LA POPULATION ", SELON JOSE MAKILA
Le vice-premier ministre en charge des Transports, José Makila, affirme que la décision d’importer des véhicules de plus de 10 ans en RDC " vise à aider la population ". Il s’est ainsi justifié, mercredi 19 avril, dans une interview accordée à Radio Okapi.
" L’Etat n’est pas là pour pénaliser sa population mais pour aider la population à subvenir à ses besoins ", déclare José Makila.
Dans un décret signé le 4 avril dernier, le premier ministre sortant, Samy Badibanga, a de nouveau autorisé l’importation en RDC des véhicules de plus de 10 ans, mais n’excédant pas 20 ans. Une mesure qui vient abolir celle de l’ancien chef du gouvernement, Matata Ponyo, qui interdisait l’entrée au pays des voitures de moins de 10 ans.
Pour José Makila, certains véhicules de moins de 10 ans ne peuvent pas rouler dans d’autres villes de la RDC.
" C’est le cas de ceux qui sont fabriqués sur base de l’électronique. Ils ne peuvent pas rouler sur des routes à terre comme Matadi, Boma, Kasindi dans l’Est. Il n’y a plus d’activités dans ces villes ", fait-il remarquer.
Selon le vice-premier ministre en charge des Transports, cette mesure va aussi booster l’économie de la RDC dans ce secteur.
Toutefois, ce décret " est entouré de plusieurs mesures, notamment le contrôle technique qui doit être fait au niveau du pays importateur.
" Il y aura une agence qui va s’occuper de tous les véhicules qui viennent en RDC pour voir si ces véhicules sont conformes aux normes de la RDC en ce qui concerne le contrôle technique ", a martelé José Makila. RO

Le paiement de la rétrocession tombe cette semaine
lundi 14 août 2017

*Ce n’était ni un problème d’incapacité ni une question de mauvaise foi de la part du Gouvernement. Les intérêts du pays commandaient que l’on crée (...)
lire la suite
Gestion des ressources naturelles : une politique cohérente s’impose en RDC
vendredi 11 août 2017

* L’implication de la femme dans cette gouvernance très sollicitée. La République démocratique du Congo regorge d’énormes potentiels en ressources (...)
lire la suite
signature d’un contrat de financement entre le fpm sa et la coopec cahi
lundi 31 juillet 2017

Bukavu, le 28 juillet 2017, Le Fonds pour l’inclusion financière « FPM », par son véhicule de refinancement, le FPM SA, a signé un contrat de (...)
lire la suite
OGEFREM : Anatole Kikwa s’en va après un mandat fructueux
mardi 18 juillet 2017

A la faveur des nominations intervenues, le vendredi dernier, dans les entreprises du Portefeuille, Anatole Kikwa va céder son bâton de (...)
lire la suite
Patrick Umba : " Il n’ya eu ni bradage de la fibre optique en faveur d’Airtel, ni vente de la licence de Standard Telecom "
vendredi 14 juillet 2017

Dans un document remis à la presse, l’intersyndicale de l’ex-Office congolais des postes et des télécommunications (OCPT) dénonce un contrat que le (...)
lire la suite
contrairement à l’annonce du 1er ministre et à l’option levée par l’autorité budgétaire
mardi 11 juillet 2017

* Déjà, un responsable d’un syndicat de la Fonction publique brandit la menace de grève. Les agents et fonctionnaires de l’Etat en RD Congo (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting