SOUS LES AUSPICES DU MINISTRE D’ETAT EN CHARGE DE L’EMPLOI
La problématique de la mission de l’Inspection générale du Travail au centre d’un atelier
jeudi 20 avril 2017

Le ministre d’Etat, ministre du Travail, Emploi et Prévoyance sociale, Lambert Matuku, a procédé, hier mercredi 19 avril au CEPAS, à l’ouverture de l’atelier de validation du guide méthodologique de l’Inspection générale du Travail (IGT). Au terme de cette rencontre, les participants auront à produire un document destiné à baliser le travail de l’Inspecteur.

Le ministre d’Etat Lambert Matuku Nemas a, à l’ouverture de travaux de CEPAS, rappelé l’opportunité d’opérer des réformes pour faire face aux exigences de la réalité sur le terrain.
Au nombre de ces exigences, il a noté entre autres : l’évolution des métiers, l’augmentation de nouveaux types d’emplois et de la production, la naissance de nouveaux risques, l’émergence de nouvelles formes de relation de travail, les contraintes environnementales et la nécessité de protéger l’économie nationale.
C’est dans cette optique qu’à l’issue de cet atelier de 3 jours, les participants devront formuler des recommandations pour la validation du guide méthodologique de l’Inspection du Travail, un document destiné à baliser le travail de l’Inspecteur.
Le patron du Travail a indiqué que l’IGT est considérée actuellement comme un organe participant de l’autorité publique, destiné à garantir le développement harmonieux des relations sociales. Tandis qu’autrefois, elle était vue comme « l’indispensable gendarme » chargé de garantir la pérennité des premières conquêtes sociales acquises à fin du siècle dernier.
Le ministre d’Etat en charge de l’Emploi estime que les Inspecteurs du travail doivent être considérés comme de véritables agents de la paix sociale, une mission complexe qui recouvre multiples activités en des domaines divers. En tant que participants de l’autorité publique, ils ont le pouvoir de se présenter sur des lieux de travail, d’y effectuer des contrôles, de relever et de sanctionner des infractions.
Pour ce qui est du maintient de la paix sociale, Lambert Matuku a encouragé les Inspecteurs à faire respecter les conditions légales de travail en vigueur et de travailler pour l’amélioration de ces conditions. Ce, en agissant auprès des autorités compétentes, tant sur le plan juridique et que social.
Pour sa part, la Directrice Pays du Bureau International du Travail (BIT) en RDC, Aminata Maïga a réaffirmé l’appui de son institution aux initiatives tendant à améliorer la qualité des actions de la sécurité sociale au pays. Amina Maïga a présenté quelques statistiques mondiales en rapport avec les accidents liés au travail.
Selon ces relevés, le monde enregistre 270 millions d’accidents de travail par an. Cinq mille personnes meurent par jour au monde des suites des maladies liées au travail .
L’inspecteur général du Travail, Jean-Paul Manwana a promis de prendre à bras-le -corps les recommandations qui découleront de cet atelier.
Cette rencontre a bénéficié de l’appui matériel du BIT, à travers le Centre Régional Africain d’Administration du Travail (CRADAT). Dina BUHAKE

Montage judicaire pour la défense, réalité fondée sur des faits pour le MP
vendredi 25 mai 2018

Le procès des présumés miliciens du mouvement terroriste Kamwina Nsapu, branche de Kinshasa, s’achemine progressivement vers la phase de plaidoirie. (...)
lire la suite
Jean-Claude Vuemba : "Allons tous aux élections sans la machine à voter, le peuple veut l’alternance"
jeudi 24 mai 2018

Le président du Mouvement du Peuple Congolais pour la République (MPCR) et Coordonnateur de la plate forme électorale "Ensemble pour le Changement (...)
lire la suite
Marcellin : Un compagnon
mercredi 23 mai 2018

Cher compagnon, d’abord comment t’appeler ? Marcellin ? DR (Directeur de rédaction) ? RC (Rédacteur en chef) ? Combinard ? L’un de tes mille et un (...)
lire la suite
Des jeunes de la Lucha fustigent le comportement des acteurs politiques
mercredi 23 mai 2018

* « Les opposants y étaient non pour la consolation mais pour la consommation extérieure", dénoncent-ils Dans un entretien à bâtons rompus avec (...)
lire la suite
La BCC promet d’injecter de petites coupures
mercredi 23 mai 2018

* Par ailleurs, sous peine de sanction, À. Kimbuta demande aux propriétaires de taxis-bus de se conformer à l’obligation de couleur et (...)
lire la suite
Forum des As en deuil : Marcellin Manduakila n’est plus !
mardi 22 mai 2018

’’Forum des As’’ est endeuillé. Le quotidien de la 11ème Rue Limete industriel vient de perdre son Directeur de rédaction, M. Marcellin Manduakila, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting