« Nous et le livre » organise un concours d’orthographe au profit des élèves malentendants
vendredi 21 avril 2017

Nous et le livre, une Asbl qui œuvre pour la promotion de la culture de la lecture dans la jeunesse, a organisé hier jeudi 20 avril, un concours d’orthographe à l’intention des élèves malentendants du village Bondeko Ndakisa, une école catholique située dans la commune de Bandalungwa.

Ce concours s’inscrit dans la droite ligne de la deuxième phase du projet « Rencontres de création et d’initiation des jeunes écrivains et artistes congolais ». Il a eu pour objectif de stimuler la culture de la lecture dans le chef des élèves vivant avec handicap physique et mental.
Tout a commencé par une exhortation morale des élèves devant participer à ce concours. La coordonnatrice de « Nous et le livre », Jenny Kilele, a dans son mot de circonstancerappelécombien le handicap physique et mental ne peut pas constituer un obstacle à l’apprentissage d’un métier.
Elle a insisté sur la nécessité de faire participer les élèves malentendants dans le processus de développement de la RDC, à travers des activités permettant de stimuler leur goût à l’apprentissage par la lecture.
« Ce concours ne visait autre chose qui a créer une certaine émulation entre ces élèves et éveiller leur goût pour la culture de la lecture. Il rentre dans le cadre de la deuxième phase de notre projet. Il s’agit ici d’organiser des activités à caractère littéraire et émulatif à l’intention des enfants vivant avec handicap », a indiqué Jenny Kilele.

LES ELEVES MALENTENDANTS EN LIESSE

C’est dans une ambiance bon-enfant que les élèves du village Bondeko Ndakisa ont accueilli l’équipe de « Nous et le livre ». Le concours a été animé par Richard Ali, écrivain et responsable de la bibliothèque du centre Wallonie-Bruxelles. Il été assisté par des enseignants de ladite école qui se chargeaient de la communication par des signes de la quintessence du texte lu.
Très attentifs, les élèves malentendants ont eu droit à trois relectures du texte intitulé « Porté disparu » avant de passer au concours proprement dit. Le lecteur luiégrenait unmot après un autre afin de faciliter les récipiendaires.
« C’est une joie immense de se sentir concernés par cette activité qui a vocation àstimuler en nous l’esprit de chercher à faire toujours mieux que les autres. Nous demandons aux organisateurs de continuer à nous impliquer dans de telles activités », a indiqué Bayisiati Ange, un élève participant à ce concours.
Le même sentiment est partagé par l’élève Kabashire Nehema qui croit être parmi les meilleurs après évaluation. « L’épreuve n’a pas été aussi difficile qu’on l’imaginait, étant donné que nous maîtrisons déjà lire et écrire. Je crois que je pourrai même être retenue parmi les meilleurs », a-t-elle indiqué.
« C’était ma première fois de voir un malentendant écrire. Je peux vous affirmer que ces enfants écrivent très bien. J’ai ici entre mes mains leurs textes et je me dis qu’il y’a lieu de compter sur eux car ils ont du potentiel », a indiqué Richard Ali, au sortir de la salle de l’épreuve.
« J’ai été émue de voir comment ces élèves arrivent à écrire et à apprendre vite. Je peux dire que c’est un pari gagné pour notre structure. Ça nous encourage à multiplier des actions visant à susciter le gout de la lecture chez les enfants vivants avec handicap », a martelé Jenny Kilele.
A la fin de ce projet qui est projetée pour la fin du mois de mai prochain, les meilleurs élèves seront primés. Il sera également l’occasion, , de créer un Réseau national de lecture, mais aussi des clubs et centres de lecture dans toutes les écoles de la ville de Kinshasa, a rassuré Jenny Kilele.
Orly-Darel NGIAMBUKULU et Deborah IBOKO (stagiaire UPN)

Social : va-t-on vers la catastrophe ?
vendredi 21 juillet 2017

* Trois mois après l’installation du Gouvernement Tshibala, les Congolais attendent les premiers signes de l’amélioration de leur quotidien. La (...)
lire la suite
La MONUSCO enregistre 30 cas de violations graves
vendredi 21 juillet 2017

La Section Protection de l’enfant de la MONUSCO a documenté 30 cas de violations graves des droits de l’enfant perpétrées dans le contexte du conflit (...)
lire la suite
La MONUSCO annonce la fermeture de 5 bases fixes au Nord-Kivu
jeudi 20 juillet 2017

La fermeture de 5 bases fixes au Nord-Kivu pour plus de mobilité et de flexibilité était le principal sujet abordé au compte rendu de l’actualité (...)
lire la suite
Le Secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme à Kinshasa depuis hier
jeudi 20 juillet 2017

Au terme de son séjour de travail à Brazzaville, en République du Congo, le Secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme, Taleb Rifai, est (...)
lire la suite
Formation du personnel scientifique : l’Université de Liège, l’ISC et l’UNIKIS scellent un partenariat
jeudi 20 juillet 2017

Le personnel scientifique de l’Université de Kisangani (UNIKIS) et l’Institut Supérieur de Commerce (ISC), Kinshasa vont désormais bénéficier d’une (...)
lire la suite
INPP : Bientôt la fin de construction de deux nouveaux bâtiments
jeudi 20 juillet 2017

Les travaux de construction de deux nouveaux bâtiments de l’Institut national de préparation professionnelle (INPP) prendront fin au cours de ce (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting