« Nous et le livre » organise un concours d’orthographe au profit des élèves malentendants
vendredi 21 avril 2017

Nous et le livre, une Asbl qui œuvre pour la promotion de la culture de la lecture dans la jeunesse, a organisé hier jeudi 20 avril, un concours d’orthographe à l’intention des élèves malentendants du village Bondeko Ndakisa, une école catholique située dans la commune de Bandalungwa.

Ce concours s’inscrit dans la droite ligne de la deuxième phase du projet « Rencontres de création et d’initiation des jeunes écrivains et artistes congolais ». Il a eu pour objectif de stimuler la culture de la lecture dans le chef des élèves vivant avec handicap physique et mental.
Tout a commencé par une exhortation morale des élèves devant participer à ce concours. La coordonnatrice de « Nous et le livre », Jenny Kilele, a dans son mot de circonstancerappelécombien le handicap physique et mental ne peut pas constituer un obstacle à l’apprentissage d’un métier.
Elle a insisté sur la nécessité de faire participer les élèves malentendants dans le processus de développement de la RDC, à travers des activités permettant de stimuler leur goût à l’apprentissage par la lecture.
« Ce concours ne visait autre chose qui a créer une certaine émulation entre ces élèves et éveiller leur goût pour la culture de la lecture. Il rentre dans le cadre de la deuxième phase de notre projet. Il s’agit ici d’organiser des activités à caractère littéraire et émulatif à l’intention des enfants vivant avec handicap », a indiqué Jenny Kilele.

LES ELEVES MALENTENDANTS EN LIESSE

C’est dans une ambiance bon-enfant que les élèves du village Bondeko Ndakisa ont accueilli l’équipe de « Nous et le livre ». Le concours a été animé par Richard Ali, écrivain et responsable de la bibliothèque du centre Wallonie-Bruxelles. Il été assisté par des enseignants de ladite école qui se chargeaient de la communication par des signes de la quintessence du texte lu.
Très attentifs, les élèves malentendants ont eu droit à trois relectures du texte intitulé « Porté disparu » avant de passer au concours proprement dit. Le lecteur luiégrenait unmot après un autre afin de faciliter les récipiendaires.
« C’est une joie immense de se sentir concernés par cette activité qui a vocation àstimuler en nous l’esprit de chercher à faire toujours mieux que les autres. Nous demandons aux organisateurs de continuer à nous impliquer dans de telles activités », a indiqué Bayisiati Ange, un élève participant à ce concours.
Le même sentiment est partagé par l’élève Kabashire Nehema qui croit être parmi les meilleurs après évaluation. « L’épreuve n’a pas été aussi difficile qu’on l’imaginait, étant donné que nous maîtrisons déjà lire et écrire. Je crois que je pourrai même être retenue parmi les meilleurs », a-t-elle indiqué.
« C’était ma première fois de voir un malentendant écrire. Je peux vous affirmer que ces enfants écrivent très bien. J’ai ici entre mes mains leurs textes et je me dis qu’il y’a lieu de compter sur eux car ils ont du potentiel », a indiqué Richard Ali, au sortir de la salle de l’épreuve.
« J’ai été émue de voir comment ces élèves arrivent à écrire et à apprendre vite. Je peux dire que c’est un pari gagné pour notre structure. Ça nous encourage à multiplier des actions visant à susciter le gout de la lecture chez les enfants vivants avec handicap », a martelé Jenny Kilele.
A la fin de ce projet qui est projetée pour la fin du mois de mai prochain, les meilleurs élèves seront primés. Il sera également l’occasion, , de créer un Réseau national de lecture, mais aussi des clubs et centres de lecture dans toutes les écoles de la ville de Kinshasa, a rassuré Jenny Kilele.
Orly-Darel NGIAMBUKULU et Deborah IBOKO (stagiaire UPN)

La RDC, 154ème sur 180 au classement 2017 des Reporters sans frontières
jeudi 27 avril 2017

L’ONG Reporters sans frontières (RSF) a publié hier son classement 2017 de la liberté de la presse à travers le monde, sur un ensemble des 180 pays. (...)
lire la suite
Le ministre de la Santé exhorte les ménages congolais à l’usage systématique des moustiquaires imprégnées d’insecticide
mardi 25 avril 2017

La RDC a signé pour l’élimination du paludisme d’ici l’an 2030. Cette année, le pays s’est engagé à lutter contre ce fléau avec le ferme engagement de (...)
lire la suite
L’UCC a organisé une journée portes-ouvertes consacrée à la protection des enfants
mardi 25 avril 2017

La Commission permanente des études, avec l’appui du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef), a organisé le vendredi 21 avril dans (...)
lire la suite
Gerbes de fleurs, concert de musique, défilé de mode…Matonge se souvient de Papa Wemba
mardi 25 avril 2017

Ambiance totale. C’est ce qu’a vécu le quartier chaud de Kinshasa hier lundi 24 avril 2017.Matonge a commémoré l’an un de la mort de Papa Wemba en sa (...)
lire la suite
L’Inspection Générale du Travail dotée d’un document de référence
lundi 24 avril 2017

L’atelier de validation de guide méthodologique de l’Inspection Générale du Travail (IGT), organisé au CEPAS, s’est clôturé le vendredi 21 avril (...)
lire la suite
RDC : MSF et le ministère de la Santé se mobilisent contre la rougeole
vendredi 21 avril 2017

* Depuis novembre 2016, plus de 675.000 enfants ont été vaccinés et 14.000 malades soignés dans les zones d’intervention MSF. En soutien au ministère (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting