CONDAMNE PAR LA CPI DANS L’AFFAIRE DE SUBORNATION DE TEMOINS
Le cas Fidèle Babala pose problème
vendredi 21 avril 2017

La République démocratique du Congo est entrain inexorablement de consolider sa marche vers la " démocratie ", en dépit de multiples obstacles qui se dressent dans ce cheminement ! Une certitude : la quête pour la démocratie est irréversible pour le Peuple congolais...

Cependant, une question s’impose : de quelle démocratie veut-on dans notre Pays ?

Il faut noter que depuis 1990, année symbolique du démarrage du processus de démocratisation au Congo, il apparaît une forte divergence sur différentes perceptions de la démocratie : sommes-nous véritablement dans un Etat démocratique ?
Les uns disent oui, parce qu’il existerait des " Institutions dites démocratiques ", à savoir un Pouvoir Exécutif, un Pouvoir Législatif" un Pouvoir Judiciaire...Là, c’est une démocratie institutionnelle, soit ! Tel est le cas actuellement où, depuis la tenue des élections de 2006 et de 2011, la RDC est dotée des institutions démocratiques où les Animateurs ont été élus ! C’est la " démocratie soft ", ou " cosmétique " selon d’autres.
Une autre opinion estime qu’il n’existerait pas de démocratie en RDC parce que les pratiques de gestion ainsi que les comportements des acteurs politiques ne répondent aucunement aux exigences des valeurs démocratiques sur lesquelles se fondent la démocratie et la bonne gouvernance ! Car, d’après cette conception, la démocratie est une culture qui se vit et se pratique au-delà de la "mise en place des institutions" !
C’est à ce niveau que se situe l’intérêt de la présente réflexion.
En effet, on ne peut instaurer la démocratie sans pour autant " vivre les valeurs de la démocratie ".
Au nombre de ces valeurs nous pouvons citer : la paix, la solidarité, la justice, l’équité, la vérité, l’égalité, la liberté ; l’éthique et la morale.
La morale et l’éthique constituent les colonnes principales autour desquelles s’érigent tous les autres principes de la démocratie...C’est pourquoi, on dit que dans une société ou il y a inversion des valeurs morales et de l’éthique, il est illusoire de penser construire un système démocratique.
Compte tenu de ces considérations, des voix s’élèvent pour dire que le cas Fidèle Babala, reconnu coupable par la CPI de subornation de témoins, pose problème. Elles se demandent si " un élu du peuple, condamné pour des faits délictueux et pénaux " peut siéger dans l’hémicycle ?
Ceux qui soutiennent cette thèse estiment qu’"un condamné, un repris de justice " ne serait plus " honorable ", parce que, soutiennent-ils, son comportement déviant a été sanctionné par les instances judiciaires, qui sont les surveillantes de " règles de la société " !
Donc pour eux " le cas de Fidèle Babala interpelle toutes les bonnes consciences.
Puisque la justice internationale l’a condamné, les institutions démocratiques sur le plan national ne peuvent pas le laisser participer au jeu démocratique ", expliquant que qu’" un homme politique doit être un modèle de la société et de la jeunesse…".
Kilewa MUSEMA POLE/CP

L’UNFPA remet des kits de dignité aux fistuleuses de l’hôpital Marie Biamba Mutombo
vendredi 26 mai 2017

Le Fonds de nations unies pour la population (UNFPA) a procédé, le mercredi 24 mai courant, à la remise des kits de dignité, aux femmes fistuleuses (...)
lire la suite
Le mouvement "Rien sans les femmes" recommande la révision de la loi électorale pour atteindre cet objectif
jeudi 25 mai 2017

" De la parité de droit à la parité de fait ", c’est l’intitulé du rapport d’analyses participatives et inclusives de la loi n*15-013 du 1er aout 2015 (...)
lire la suite
A Kinshasa, la rue démonétise la coupure de 5000fc sériée RC
jeudi 25 mai 2017

Etre millionnaire en billets de 5000Fc de la série RC, c’est être à la fois pauvre.Car depuis plusieurs semaines, cette coupure de la devise (...)
lire la suite
Attentat de Manchester : Les condoléances du Roi du Maroc à Theresa May*
jeudi 25 mai 2017

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion à la Première ministre britannique, Mme Theresa May, suite à l’attentat (...)
lire la suite
L’université Al Quaraouyine, un haut lieu des sciences de la religion au service du rayonnement de la civilisation islamique
jeudi 25 mai 2017

Fès, 23/05/2017 (MAP) - L’Université Al Quaraouyine, le plus ancien établissement d’enseignement supérieur islamique dans le monde, demeure un haut (...)
lire la suite
Fès : SM le Roi préside la cérémonie de présentation du programme de réhabilitation des médersas restaurés
jeudi 25 mai 2017

Fès, 23/05/2017 (MAP) - Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L’assiste, a présidé, mardi à la bibliothèque Al Quaraouyine à Fès, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting