SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL
Le ministre d’Etat en charge de l’Emploi appelle la tripartite à la collecte des données fiables
mardi 2 mai 2017

Le ministre d’Etat en charge du Travail, Emploi et Prévoyance sociale, Lambert Matuku, a procédé, vendredi 26 avril dernier à Kinshasa, au lancement des activités de la Journée mondiale de la sécurité et santé au travail. Il a, à cette occasion, invité la tripartite Gouvernent- Patronat-Travailleurs, à la collecte des données statistiques fiables sur la sécurité et la santé au travail ainsi qu’à une culture préventive, à travers une action concertée et de responsabilité.

Le ministre d’Etat a fustigé tout comportement ou attitude pouvant biaiser la collecte des informations notamment, par des sous déclarations et la minorisation des rémunérations des travailleurs, la non affiliation des employeurs ou encore l’absence d’immatriculation des travailleurs.
Plaçant les intérêts des travailleurs parmi les priorités de son action, il a promis de sanctionner les auteurs de tels actes qui exposent la vie des personnes aux risques professionnels non couverts par le système de sécurité sociale.
Pour le patron de l’Emploi, l’optimisation de la collecte et l’utilisation des données sur la sécurité et la santé au travail demeurent un des moyens indispensables pour constituer une banque des données statistiques susceptibles de mieux prévenir les risques professionnels et promouvoir un travail décent.
Par contre, le numéro1 de l’emploi a encouragé les structures publiques et privées de la vie nationale qui s’impliquent déjà dans le domaine de la sécurité et santé au travail.
Au regard des risques professionnels dans les entreprises, il a fait savoir que le Gouvernement va dépêcher, incessamment, des équipes dans les provinces du Haut Katanga, de Lualaba et du Kongo-central. Ces équipes auront pour mission d’entreprendre la collecte des informations, en vue de constituer la banque des données.
Son souhait est de voir les partenaires au développement bilatéraux et multilatéraux s’impliquer davantage dans ce secteur de la sécurité et santé au travail.
Le Directeur général de l’Institut National de Sécurité Sociale (INSS), Mme Agnès Mwad, est revenu sur quelques unes des missions assignées à son entreprise. Il s’agit entre autres, de promouvoir la culture de la sécurité et santé au travail et son rôle de contribuer à l’amélioration des conditions des travailleurs en RDC.
Pour Agnès Mwad la sécurité et la santé au travail doit être la priorité du gouvernement. Elle a relevé le fait que le non observance des mesures de prévention légale, technique et médicale a un impact négatif sur la productivité de l’entreprise.
Pour sa part, « le banc employeur » a plaidé pour la mise en place d’un dispositif efficace de prévention des risques. Il a réaffirmé son engagement à accompagner le Gouvernement dans le processus de lutte contre les endémies dans le milieu professionnel.
Concernant la journée mondiale de la sécurité et santé au travail 2017, le Bureau International du Travail(BIT) a retenu le thème mondial : " Optimisez la collecte et l’utilisation des données sur la sécurité et la santé au travail : Renforcement des fondations d’une culture de la prévention". Le thème national arrêté par le Gouvernement Rd-congolais est : "Renforcement des capacités institutionnelles dans la collecte et l’utilisation des données statistiques sur la sécurité et la santé au travail".
Dina BUHAKE

La NCCN mobilise les PME le 5 octobre autour du ministre Liyota
jeudi 21 septembre 2017

La Nouvelle Chambre de Commerce Nationale de la République démocratique du Congo (NCCN-RDC) sera de nouveau à l’affiche le 5 octobre prochain, à (...)
lire la suite
Le démarrage du Forum de Kananga renvoyé à ce lundi
vendredi 15 septembre 2017

* Selon Basile Olongo, vice-ministre de l’Intérieur et Sécurité, ce report est motivé par la recherche de l’inclusion au niveau de tous les notables du (...)
lire la suite
La réforme du système fiscal à l’ordre du jour
lundi 11 septembre 2017

Comment parvenir à l’instauration d’une fiscalité simple, attractive et à rendement élevé ? Des experts venus de tous les horizons vont apporter une (...)
lire la suite
Douaniers et experts congolais s’imprègnent de règles d’origine du Comesa
mercredi 6 septembre 2017

Des experts du Ministère des finances et des professionnels des douanes de la République démocratique du Congo sont au cœur d’une formation sur les « (...)
lire la suite
Faikin 2017 : A. Kimbuta encourage des maraîchères et des chercheurs de l’ISTA avec 20. 000 USD
lundi 28 août 2017

La Foire agricole internationale de Kinshasa (Faikin) 2017 a vécu. Le Forum « Entreprendre, innover et investir », sa colonne vertébrale, également. (...)
lire la suite
Toujours pas d’affluence de visiteurs devant les exposants
mercredi 23 août 2017

Une foire agricole en plein Kinshasa. Dans l’enceinte de l’Académie des Beaux-Arts, commune de Gombe. Sont présents, des agriculteurs et pratiquants (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting