EN MARGE DU SEMINAIRE SUR L’INVESTISSEMENT CHINE-RDC ORGANISE HIER A KINSHASA
China Molybdenum CO. Ltd lance ses activités dans TFM
mardi 9 mai 2017

Membres du Gouvernement, députés et sénateurs, chefs d’entreprises, ont assisté hier lundi 8 mai au lancement officiel des activités de CMOC (China Molybdenum CO. Ltd) dans Tenke Fungurume Mining. A l’occasion, le Bureau de Coordination et de suivi du programme sino-congolais et l’Ambassade de Chine en RDC ont convié l’assistance à un " Séminaire sur l’Investissement Chine-RDC " suivi d’un dîner de gala VIP.

Il s’est agi en fait d’une séance d’information sur les possibilités de financement qu’offrent certaines institutions financières bancaires de la Chine. Notamment le Fonds de développement sino-africain, le Fonds sino-africain pour la Coopération industrielle, la Bank of China et sa filiale internationale, la China Merchant Bank ou la Banque d’Affaires de Chine ainsi que la China Construction Bank. Elles étaient toutes là.
Objectif, " permettre aux responsables congolais de mieux négocier avec les entreprises chinoises désireuses de conclure des partenariats et d’investir en RDC ".
L’ambassadeur de Chine en RDC, Wang Tongqing, s’est dit particulièrement heureux de voir le groupe CMOC rejoindre la grande famille de la coopération sino-congolaise.
Avec le lancement des activités de CMOC dans Tenke Fungurume Mining, assure le diplomate chinois, " la coopération en matière d’investissement est devenue un nouveau point fort dans la coopération sino-congolaise".
Il affirme que " l’égalité, l’harmonie entre l’amitié et l’intérêt, le pragmatisme, l’efficacité et la priorité donnée au bien-être du peuple constituent autant de recettes du succès de la coopération sino-congolaise et un caractère exceptionnel qui différencie la Chine des autres partenaires internationaux de la RDC. "
Lire, ci-dessous, l’intégralité de l’adresse de l’Ambassadeur Wang Tongqing.
Didier KEBONGO

Allocution de S.E.M. Wang Tongqing, Ambassadeur de Chine en RDC à l’occasion du Séminaire sur l’Investissement Chine-RDC (le 08 mai 2017)

Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres,
Mesdames et Messieurs les chefs d’entreprise des secteurs minier et financier Chine-RDC,
Distingués invités,
Mesdames et Messieurs, chers amis :
Bon après-midi !
C’est un grand plaisir pour moi d’assister au Séminaire sur l’Investissement Chine-RDC. Cet événement est organisé conjointement par le Bureau de Coordination et de Suivi du Programme sino-congolais, l’Ambassade de la République Populaire de Chine en République démocratique du Congo, China Molybdenum Company et Tenke Fungurume Mining. Les institutions financières et entrepreneurs chinois et congolais ainsi que les responsables congolais dans le domaine de l’investissement sont invités à discuter ensemble du renforcement de la coopération d’investissement sino-congolaise.
Comme vous le savez, durant ces dernières années, avec la montée en puissance de l’économie chinoise et l’élargissement de l’ouverture sur l’extérieur, les investissements de la Chine à l’étranger ont connu un grand essor. La Chine est devenue désormais l’un des plus grands pays investisseurs du monde. Durant les trois premiers trimestres de Tannée 2016, l’investissement direct de la Chine à l’étranger a atteint 134.22 millards de dollars, soit une augmentation de 53.7% par rapport à la même période de l’année précédente, et cet investissement couvre 160 pays et régions à travers le monde. La coopération en matière d’investissement constitue un nouveau pôle de croissance de la coopération sino-africaine. De 2000 à 2016, le stock des investissements chinois en Afrique a déjà dépassé 100 milliards de dollars, et plus de 3100 entreprises chinoises investissent en Afrique. En 2015, le Président XI Jinping a proposé 10 programmes majeurs de coopération sino-africaine d’un montant de 60 milliards de dollars lors du Sommet tenu à Johannesburg du Forum sur la Coopération sino-africaine, y compris le programme de la facilitation du commerce et de l’investissement. La RDC est un pays ami traditionnel et un partenaire important de la Chine. Pendant ces dernières années, la coopération pragmatique mutuellement bénéfique entre les deux pays a enregistré des résultats fructueux dans tous les domaines. La coopération en matière d’investissement s’est développée très rapidement. Selon les statistiques non exhaustives, les investissements cumulés chinois en RDC a déjà dépassé 10 milliards de dollars, couvrant les domaines aussi vastes que l’agriculture, la santé, l’éducation, l’immobilier, l’infrastructure, les mines, etc. La RDC possède un territoire vaste, de riches ressources naturelles, et une grande potentialité d’investissement dans beaucoup de secteurs comme l’infrastructure, l’électricité, l’industrie manufacturière et la transformation agro-alimentaire, etc. De l’autre côté, la Chine a des avantages comparatifs en matière de fonds, de technologie et d’expérience de gestion. Un partenariat approfondi entre les entreprises et institutions financières de nos deux pays pour explorer sans cesse de nouvelles opportunités, de nouveaux domaines et de nouveaux modèles de coopération apportera une grande contribution à la montée en gramme de la coopération sino-congolaise, à la réalisation de notre complémentarité et aux bénéfices mutuels entre nos deux parties.
Un proverbe chinois dit : "construire un beau nid pour attirer le phénix". Cela veut dire que seul un bon climat d’affaires permet d’attirer de bons projets. L’année passée, l’Accord de Protection de l’Investissement sino-congolais est entré en vigueur, renforçant fortement la confiance des investisseurs chinois en RDC. Je suis persuadé qu’avec l’amélioration sans cesse du climat des affaires congolais, de plus en plus d’entreprises chinoises investiront en RDC et contribueront au développement économique du pays. Aujourd’hui, nous avons invité les représentants du Fonds du développement sino-africain, du Fonds de la coopération industrielle sino-africaine, Bank of China, China Merchant Bank et Construction Bank. Ils vont présenter les politiques et pratiques des institutions financières chinoises dans le domaine de l’investissement à l’étranger. J’espère que vous allez pouvoir échanger activement et que vous allez discuter ensemble du plan de coopération gagnant-gagnant sino-congolaise.
Pour terminer, je souhaite un plein succès au séminaire.
Merci à tous.

OGEFREM : Anatole Kikwa s’en va après un mandat fructueux
mardi 18 juillet 2017

A la faveur des nominations intervenues, le vendredi dernier, dans les entreprises du Portefeuille, Anatole Kikwa va céder son bâton de (...)
lire la suite
Patrick Umba : " Il n’ya eu ni bradage de la fibre optique en faveur d’Airtel, ni vente de la licence de Standard Telecom "
vendredi 14 juillet 2017

Dans un document remis à la presse, l’intersyndicale de l’ex-Office congolais des postes et des télécommunications (OCPT) dénonce un contrat que le (...)
lire la suite
contrairement à l’annonce du 1er ministre et à l’option levée par l’autorité budgétaire
mardi 11 juillet 2017

* Déjà, un responsable d’un syndicat de la Fonction publique brandit la menace de grève. Les agents et fonctionnaires de l’Etat en RD Congo (...)
lire la suite
contrairement à l’annonce du 1er ministre et à l’option levée par l’autorité budgétaire
mardi 11 juillet 2017

* Déjà, un responsable d’un syndicat de la Fonction publique brandit la menace de grève. Les agents et fonctionnaires de l’Etat en RD Congo (...)
lire la suite
L’Intersyndicale accuse la SCPT d’avoir vendu la licence de Standard Télécom à vil prix
vendredi 7 juillet 2017

Jamais un sans deux. Des sources à l’Intersyndicale de la SCPT (Société congolaise des postes et télécommunications) dénoncent la vente, à vil prix, (...)
lire la suite
Inga III : le projet n’entrera en service qu’en 2024
vendredi 7 juillet 2017

Le Gouvernement de la RDC repousse de quatre ans, le projet de construction d’Inga III. C’est du moins ce qu’a anoncé hier jeudi 6 juillet Bruno (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting