Place aux ressortissants de… et aux amis de… !
vendredi 12 mai 2017

Maintenant les 58 élus sur les millions d’appelés sont connus, place à une tradition bien de chez nous. A savoir, des réceptions organisées en l’honneur de tel ou tel autre membre du Gouvernement. Et là, entrent en scène les intermittents des manifs festives.
Ces hommes et ces femmes qui, au lendemain des nominations, sillonnent la ville en quête des cotisations pour "fêter" l’un de leurs, élevés au rang de ministre. C’est généralement soit les ressortissants de…ou les "amis" de… qui sont à la manœuvre.
Pour justifier la réception, les arguments ne manquent pas. Pour les originaires de…la pirouette est vite trouvée. "C’est la première fois que notre ethnie, territoire ou encore secteur est honoré avec la nomination de l’un de ses dignes fils …".
Des discours qui sentent de l’opportunisme à mille lieues sont déclinés dans tous les dialectes. Des tonnes de remerciements, tout aussi opportunistes, sont déversés sur le Raïs et le Premier ministre.
Entre deux gorgées, chacun des convives pense au parti qu’il tirera ou espère tirer de "Son Excellence". Se faire nommer conseiller ou recommander un proche. Le CV n’est pas loin. Les plus courageux glissent même copie au ministre ou à l’un de ses collaborateurs.
Les "amis" ne sont pas non plus en reste. Ce terme à large spectre couvre toutes les connaissances de l’heureux promu. Amis d’enfance, condisciples, collègues de services, anciens de Paris, Bruxelles…Là aussi, mutatis mutandis, le rituel est le même. Idem pour le modus operandi pour les quémandeurs d’emplois qui forment l’essentiel de fêtards.
Le hic avec ces pratiques, c’est que le ministre est ravalé au rang de mécène de sa coterie. Alors que tout membre du gouvernement central a vocation à servir la Nation.
Trêve de leçon de morale. Car, les ressortissants de… ou les amis de… en sont déjà à la collecte des moyens. La fameuse cotisation. José NAWEJ

Encore et toujours la transition
vendredi 25 mai 2018

Sous les tropiques rd congolaises, la transition a la peau dure. Très dure même. On la chasse, elle revient au galop. On lui tord le cou avec (...)
lire la suite
Kagamé joue et… gagne
jeudi 24 mai 2018

Tapis rouge à Paris pour Paul Kagamé. Tête-à-tête à l’Elysée avec son homologue français. Bien plus qu’un rituel protocolaire lorsqu’il s’agit du (...)
lire la suite
Derrière l’Union sacrée, le je t’aime moi non plus ?
mercredi 23 mai 2018

Et revoici le tandem Katumbi-Fatshi. Presque main dans la main arpentant les avenues de Washington DC. Deux hommes regardant dans la même (...)
lire la suite
En mode clair-obscur…
mardi 22 mai 2018

Parier un kopeck sur la lisibilité du processus politique en Rd Congo, un risque. Un grand risque. Les bookmakers d’ici et d’ailleurs sont avertis. (...)
lire la suite
En mode clair-obscur…
lundi 21 mai 2018

Parier un kopeck sur la lisibilité du processus politique en Rd Congo, un risque. Un grand risque. Les bookmakers d’ici et d’ailleurs sont avertis. (...)
lire la suite
Un mariage princier aux saveurs...africaines
vendredi 18 mai 2018

Le Royaume Uni s’apprête à vivre un big event. Il s’agit du "Royal wedding". Un mariage princier dont le retentissement ira bien au- delà des (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting