Place aux ressortissants de… et aux amis de… !
vendredi 12 mai 2017

Maintenant les 58 élus sur les millions d’appelés sont connus, place à une tradition bien de chez nous. A savoir, des réceptions organisées en l’honneur de tel ou tel autre membre du Gouvernement. Et là, entrent en scène les intermittents des manifs festives.
Ces hommes et ces femmes qui, au lendemain des nominations, sillonnent la ville en quête des cotisations pour "fêter" l’un de leurs, élevés au rang de ministre. C’est généralement soit les ressortissants de…ou les "amis" de… qui sont à la manœuvre.
Pour justifier la réception, les arguments ne manquent pas. Pour les originaires de…la pirouette est vite trouvée. "C’est la première fois que notre ethnie, territoire ou encore secteur est honoré avec la nomination de l’un de ses dignes fils …".
Des discours qui sentent de l’opportunisme à mille lieues sont déclinés dans tous les dialectes. Des tonnes de remerciements, tout aussi opportunistes, sont déversés sur le Raïs et le Premier ministre.
Entre deux gorgées, chacun des convives pense au parti qu’il tirera ou espère tirer de "Son Excellence". Se faire nommer conseiller ou recommander un proche. Le CV n’est pas loin. Les plus courageux glissent même copie au ministre ou à l’un de ses collaborateurs.
Les "amis" ne sont pas non plus en reste. Ce terme à large spectre couvre toutes les connaissances de l’heureux promu. Amis d’enfance, condisciples, collègues de services, anciens de Paris, Bruxelles…Là aussi, mutatis mutandis, le rituel est le même. Idem pour le modus operandi pour les quémandeurs d’emplois qui forment l’essentiel de fêtards.
Le hic avec ces pratiques, c’est que le ministre est ravalé au rang de mécène de sa coterie. Alors que tout membre du gouvernement central a vocation à servir la Nation.
Trêve de leçon de morale. Car, les ressortissants de… ou les amis de… en sont déjà à la collecte des moyens. La fameuse cotisation. José NAWEJ

Gare au front social !
vendredi 21 juillet 2017

Crise politique ? Le Congo-Zaïre y est abonné dès l’aube des années Transition. Sous Mobutu comme sous les deux Kabila. Le père et le fils. En (...)
lire la suite
Vivement des palliatifs crédibles
jeudi 20 juillet 2017

Affirmer que le pays val mal et même très mal n’a plus rien d’original. Cela est devenu un poncif. Comme un autre lieu commun récité par toutes les (...)
lire la suite
Vu la Constitution…
mercredi 19 juillet 2017

Depuis le bon milieu de la semaine dernière, chaque jour -ou presque - apporte son lot de mises à la retraite et de nominations. Administration (...)
lire la suite
L’odeur d’une énième transition
mardi 18 juillet 2017

Une énième transition ? On en parle de plus en plus dans le landerneau politique kinois. Certains en esquissent même les contours. L’aveu (...)
lire la suite
L’odeur d’une énième transition
lundi 17 juillet 2017

Une énième transition ? On en parle de plus en plus dans le landerneau politique kinois. Certains en esquissent même les contours. L’aveu (...)
lire la suite
Comme un air de 2016…
vendredi 14 juillet 2017

Où 2017 commence à ressembler à sa devancière ! L’année dernière, un seul refrain était sur les lèvres : élections libres, démocratiques, transparentes…à (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting