DANS LE CADRE DE LA PROTECTION DE LA NATURE
L’Union Européenne oriente 50% de ses actions aux populations locales
mardi 16 mai 2017

Dans sa lutte pour la conservation de la nature, l’Union Européenne (UE) a présenté une nouvelle approche stratégique dénommée "Au-delà des éléphants". La cérémonie s’est déroulée le jeudi 11 mai dernier au centre Bilembo, dans la commune de la Gombe. Cette approche apporte une nouvelle donne qui veut que 50% des actions que l’UE mène dans le domaine de l’environnement soient adressées aux populations locales. Par cette méthode, l’UE vient proposer des pistes de réponses à la problématique en mettant en relation les questions de la biodiversité, de l’économie et de la sécurité, suivant le contexte du milieu.

Au cours de cette présentation, l’Ambassadeur de l’UE, Bart Ouvry, a rappelé : "Notre engagement dans la biodiversité, est un processus qui s’investit dans la durée, le développement durable, en s’intéressant à l’être humain. "Au-delà des éléphants", revient aussi à regarder au-delà de la biodiversité, en pensant au bien-être des populations, des communautés locales vivant tout autour des aires protégées, notamment les parcs, pour apporter des solutions à leurs problèmes quotidiens (sécurité, santé, scolarité, accès à l’eau potable…)"
Au regard de l’importance de la biodiversité pour la vie de l’humanité, le chef de la délégation de l’UE a insisté sur la nécessité de voir les actions liées à la conservation de la nature accorder désormais une place importante aux droits sociaux des communautés riveraines. "Et cela, soutient-il, doit se faire à la fois dans le processus de création de gestion des aires protégées".
Le directeur général de l’ICCN, Cosma Wilungula, a abondé dans le même sens. "Il est nécessaire de mener des actions en faveur de l’amélioration des conditions de vie des populations locales vivant autour de ces aires protégées. Cela permettra de les amener à s’impliquer valablement dans la préservation de la biodiversité. Les actions des bailleurs de fonds sont aussi bien en faveur de l’homme que de la biodiversité. Elles feront en sorte que les animaux ne représentent plus un gibier, mais beaucoup plus en étant vivants", a-t-il expliqué.

MENACES DE L’AFRIQUE DANS LA BIODIVERSITE

En ce qui concerne le contenu de l’approche stratégique, l’expert européen, Quant Romain Calaque, en a fait la présentation. Il a souligné deux menaces majeures auxquelles l’Afrique fait face dans la conservation de la biodiversité. Il s’agit, avance-t-il, de la perte et de la fragmentation des habitats ainsi que de la surexploitation des ressources naturelles.
Pour ce qui est des solutions, le spécialiste a indiqué que l’urgence est de mener des actions capables de stopper le braconnage et le trafic des espèces menacées. L’interdiction de la consommation locale et le trafic des animaux tels que les rhinocéros, les éléphants sont également nécessaires, a soutenu Quant Romain, en préconisant la bonne gouvernance ainsi que des réformes juridiques et politiques.
Fyfy Solange TANGAMU

"Dans l’univers des hommes de science, seul compte le meilleur argument rationnel", estime le Pr Martin Kalonji
vendredi 23 février 2018

La polémique née de thèses de doctorat soutenues et défendues dans la capitale rd-congolaise est loin de s’arrêter. Et chaque jour qui passe apporte (...)
lire la suite
Plus de 230.000 dollars de l’UE en faveur des victimes des inondations et de choléra
vendredi 23 février 2018

La Commission européenne vient de débloquer 190.000 euros en faveur des victimes des inondations et de l’épidémie de choléra à Kinshasa. Ce fonds, qui (...)
lire la suite
L’Unicef lance la campagne mondiale "pour chaque enfant, une chance de vivre"
vendredi 23 février 2018

Le nombre de décès de nouveau-nés à l’échelle mondiale reste alarmant, en particulier dans les pays les plus pauvres, affirme (...)
lire la suite
L’Unicef lance la campagne mondiale "pour chaque enfant, une chance de vivre"
vendredi 23 février 2018

Le nombre de décès de nouveau-nés à l’échelle mondiale reste alarmant, en particulier dans les pays les plus pauvres, affirme (...)
lire la suite
RDC : des familles négligent la langue maternelle au profit des langues étrangères
jeudi 22 février 2018

Quelle est l’importance et la place de la langue maternelle dans les familles Rd-congolaise ? C’est à cette question que Forum des As s’est attelé, (...)
lire la suite
Le Complexe scolaire Song Wang célèbre la journée internationale de la langue maternelle
jeudi 22 février 2018

L’Espace Francophone Georges Ngal (EFRAGEN) RDC a célébré, mercredi 21 février, la 19ème Journée internationale de la Langue maternelle. Cadre (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting