Le Gouvernement Tshibala a reçu l’onction de...
jeudi 18 mai 2017

Le Gouvernement Tshibala a reçu l’onction de la Chambre. Il est donc en capacité de prendre les manettes du pays. Avec la mère de missions qu’est le financement du marathon électoral. Le Premier ministre en a parfaitement conscience.
Il l’a dit et redit dans toutes les langues lors de son grand oral devant les députés. "Mon gouvernement va offrir au pays les meilleures élections de son histoire", a souligné le successeur de Samy Badibanga. C’est un poncif que d’affirmer que Bruno Tshibala sera jugé, pour l’essentiel, à l’aune de la moisson électorale.
Si le pays se dote d’institutions sui generis et d’un attelage gouvernemental atypique, c’est précisément pour permettre à tous les protagonistes de participer à la préparation des élections. Ce, en étant soit au Gouvernement soit au Conseil national de suivi de l’Accord du 31 décembre (CNSA). En somme, un retour à la gestion consensuelle que les Zaïro-congolais ont pratiquée jusqu’à la caricature durant les différentes transitions. Avec Mobutu comme avec Kabila - fils.
La célèbre phrase "personne n’ayant gagné les élections…" revient comme en écho. Il en sera ainsi tant que les Congolais ne se seront pas rendus aux urnes. Du pain béni pour tous les politiciens et autres activistes de la très politisée "Société civile" rompus aux négociations et autres combines.
Pas facile dans ces conditions que le Gouvernement ait les coudées franches pour s’atteler à améliorer l’ordinaire des Congolais. Le fameux social qui, chez nous, renvoie invariablement à la sempiternelle misère du peuple. Une déshérence du plus grand nombre que le nouveau Premier ministre affirme, avec raison, connaître. Lui qui, combat politique oblige, a partagé toutes les peines de ses compatriotes.
Alors, peut-on rêver de meilleures élections jamais organisées au pays avec des Congolais moins tenaillés par la dèche qu’aujourd’hui ? C’est le pari, mieux l’engagement du Gouvernement d’union nationale. José NAWEJ

Et si les Kinois décrétaient la mort de la "Ville morte " ?
vendredi 17 novembre 2017

Bye bye " ville morte " et bienvenue à l’évaluation. Un exercice vieux de plus d’un quart de siècle. Succès, échec. Mot d’ordre suivi massivement, appel (...)
lire la suite
Et si les Kinois décrétaient la mort de la "Ville morte " ?
jeudi 16 novembre 2017

Bye bye " ville morte " et bienvenue à l’évaluation. Un exercice vieux de plus d’un quart de siècle. Succès, échec. Mot d’ordre suivi massivement, appel (...)
lire la suite
Bon signe !
mardi 14 novembre 2017

L’avenue de l’Enseignement à Kasa-Vubu était en ébullition le week-end dernier. Pour cause, presque tous les partis politiques qui y sont situés (...)
lire la suite
L’après-gâchis
lundi 13 novembre 2017

En politique comme en sport, c’est le résultat qui dicte le commentaire. Ainsi, à moins de jouer au " qui perd gagne", la non qualification des (...)
lire la suite
Le compte à rebours a déjà commencé !
vendredi 10 novembre 2017

Dimanche 23 décembre…2018. Ça parait lointain. Un sursis pour les locataires hors bail à tous les niveaux du pouvoir rd congolais. Une éternité même (...)
lire la suite
D’accord, pas d’accord
jeudi 9 novembre 2017

Où l’on retrouve une classique des chamailleries politiciennes bien de chez nous. D’accord, pas d’accord. J’aime, j’aime pas. La publication du (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting