Le Gouvernement Tshibala a reçu l’onction de...
jeudi 18 mai 2017

Le Gouvernement Tshibala a reçu l’onction de la Chambre. Il est donc en capacité de prendre les manettes du pays. Avec la mère de missions qu’est le financement du marathon électoral. Le Premier ministre en a parfaitement conscience.
Il l’a dit et redit dans toutes les langues lors de son grand oral devant les députés. "Mon gouvernement va offrir au pays les meilleures élections de son histoire", a souligné le successeur de Samy Badibanga. C’est un poncif que d’affirmer que Bruno Tshibala sera jugé, pour l’essentiel, à l’aune de la moisson électorale.
Si le pays se dote d’institutions sui generis et d’un attelage gouvernemental atypique, c’est précisément pour permettre à tous les protagonistes de participer à la préparation des élections. Ce, en étant soit au Gouvernement soit au Conseil national de suivi de l’Accord du 31 décembre (CNSA). En somme, un retour à la gestion consensuelle que les Zaïro-congolais ont pratiquée jusqu’à la caricature durant les différentes transitions. Avec Mobutu comme avec Kabila - fils.
La célèbre phrase "personne n’ayant gagné les élections…" revient comme en écho. Il en sera ainsi tant que les Congolais ne se seront pas rendus aux urnes. Du pain béni pour tous les politiciens et autres activistes de la très politisée "Société civile" rompus aux négociations et autres combines.
Pas facile dans ces conditions que le Gouvernement ait les coudées franches pour s’atteler à améliorer l’ordinaire des Congolais. Le fameux social qui, chez nous, renvoie invariablement à la sempiternelle misère du peuple. Une déshérence du plus grand nombre que le nouveau Premier ministre affirme, avec raison, connaître. Lui qui, combat politique oblige, a partagé toutes les peines de ses compatriotes.
Alors, peut-on rêver de meilleures élections jamais organisées au pays avec des Congolais moins tenaillés par la dèche qu’aujourd’hui ? C’est le pari, mieux l’engagement du Gouvernement d’union nationale. José NAWEJ

En mode clair-obscur…
mardi 22 mai 2018

Parier un kopeck sur la lisibilité du processus politique en Rd Congo, un risque. Un grand risque. Les bookmakers d’ici et d’ailleurs sont avertis. (...)
lire la suite
En mode clair-obscur…
lundi 21 mai 2018

Parier un kopeck sur la lisibilité du processus politique en Rd Congo, un risque. Un grand risque. Les bookmakers d’ici et d’ailleurs sont avertis. (...)
lire la suite
Un mariage princier aux saveurs...africaines
vendredi 18 mai 2018

Le Royaume Uni s’apprête à vivre un big event. Il s’agit du "Royal wedding". Un mariage princier dont le retentissement ira bien au- delà des (...)
lire la suite
L’ombre de Mzee
mercredi 16 mai 2018

De Laurent-Désiré Kabila, l’Histoire retiendra sans doute deux dates. A savoir le 16 janvier 2001, jour de son assassinat et le 17 mai 1997, date (...)
lire la suite
Au-delà de la caravane du PPRD
mardi 15 mai 2018

Kinshasa n’est pas le Zaïre, aimait à dire le Maréchal Mobutu. On ne peut donc pas reprocher au PPRD d’effectuer une virée dans nos provinces. Et même (...)
lire la suite
Les vieux démons de " composantes " de retour !
lundi 14 mai 2018

Si ce n’est pas encore de la chienlit, cela y ressemble fortement. Un ministre, puis un deuxième autiste aux instructions du Premier ministre. Sans (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting