Le Gouvernement Tshibala a reçu l’onction de...
jeudi 18 mai 2017

Le Gouvernement Tshibala a reçu l’onction de la Chambre. Il est donc en capacité de prendre les manettes du pays. Avec la mère de missions qu’est le financement du marathon électoral. Le Premier ministre en a parfaitement conscience.
Il l’a dit et redit dans toutes les langues lors de son grand oral devant les députés. "Mon gouvernement va offrir au pays les meilleures élections de son histoire", a souligné le successeur de Samy Badibanga. C’est un poncif que d’affirmer que Bruno Tshibala sera jugé, pour l’essentiel, à l’aune de la moisson électorale.
Si le pays se dote d’institutions sui generis et d’un attelage gouvernemental atypique, c’est précisément pour permettre à tous les protagonistes de participer à la préparation des élections. Ce, en étant soit au Gouvernement soit au Conseil national de suivi de l’Accord du 31 décembre (CNSA). En somme, un retour à la gestion consensuelle que les Zaïro-congolais ont pratiquée jusqu’à la caricature durant les différentes transitions. Avec Mobutu comme avec Kabila - fils.
La célèbre phrase "personne n’ayant gagné les élections…" revient comme en écho. Il en sera ainsi tant que les Congolais ne se seront pas rendus aux urnes. Du pain béni pour tous les politiciens et autres activistes de la très politisée "Société civile" rompus aux négociations et autres combines.
Pas facile dans ces conditions que le Gouvernement ait les coudées franches pour s’atteler à améliorer l’ordinaire des Congolais. Le fameux social qui, chez nous, renvoie invariablement à la sempiternelle misère du peuple. Une déshérence du plus grand nombre que le nouveau Premier ministre affirme, avec raison, connaître. Lui qui, combat politique oblige, a partagé toutes les peines de ses compatriotes.
Alors, peut-on rêver de meilleures élections jamais organisées au pays avec des Congolais moins tenaillés par la dèche qu’aujourd’hui ? C’est le pari, mieux l’engagement du Gouvernement d’union nationale. José NAWEJ

Gare au front social !
vendredi 21 juillet 2017

Crise politique ? Le Congo-Zaïre y est abonné dès l’aube des années Transition. Sous Mobutu comme sous les deux Kabila. Le père et le fils. En (...)
lire la suite
Vivement des palliatifs crédibles
jeudi 20 juillet 2017

Affirmer que le pays val mal et même très mal n’a plus rien d’original. Cela est devenu un poncif. Comme un autre lieu commun récité par toutes les (...)
lire la suite
Vu la Constitution…
mercredi 19 juillet 2017

Depuis le bon milieu de la semaine dernière, chaque jour -ou presque - apporte son lot de mises à la retraite et de nominations. Administration (...)
lire la suite
L’odeur d’une énième transition
mardi 18 juillet 2017

Une énième transition ? On en parle de plus en plus dans le landerneau politique kinois. Certains en esquissent même les contours. L’aveu (...)
lire la suite
L’odeur d’une énième transition
lundi 17 juillet 2017

Une énième transition ? On en parle de plus en plus dans le landerneau politique kinois. Certains en esquissent même les contours. L’aveu (...)
lire la suite
Comme un air de 2016…
vendredi 14 juillet 2017

Où 2017 commence à ressembler à sa devancière ! L’année dernière, un seul refrain était sur les lèvres : élections libres, démocratiques, transparentes…à (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting