Travailler par- delà les agendas
vendredi 19 mai 2017

Avant même de prendre ses quartiers au bord du fleuve Congo, Bruno Tshibala savait que la partie-la sienne- serait extraordinairement difficile. Pour avoir fait carrière … dans l’Opposition radicale, le nouveau Premier ministre n’ignore pas que dès son installation, hier, avenue Roi Baudouin, l’état de grâce est derrière lui.
Le voilà qui en est déjà sevré avant d’en avoir joui ! Contexte politique oblige ! Car, comme ses prédécesseurs durant les différentes transitions, Bruno Tshibala devra se battre sur mille et un fronts à la fois.
En plus de la feuille de route dérivée du bréviaire national qu’est l’Accord de la Saint Sylvestre, le Premier ministre aura fort à faire avec les tenants d’agendas -souvent cachés- qui eux sont dans une tout autre épreuve. Celle qui oppose le camp de ceux qui ont vocation à conserver et même consolider le Pouvoir à celui pour qui l’objectif stratégique est d’accéder au graal par tous les moyens. En somme, la version 2017 du long feuilleton "J’y suis, j’y reste" contre "ôte-toi de là que je m’y mette".
Une confrontation que l’ultra tshisekediste porté à la cime du gouvernement connaît par cœur. Un combat de gladiateurs qui charrie des agendas contradictoires dont le télescopage nuit souvent à l’action gouvernementale. La kyrielle de Premiers ministres de transition en commençant par le tout premier de la longue série, à savoir Lunda Bululu, en savent quelque chose.
C’est pourquoi, blanchi sous le harnais…politique, Bruno Tshibala devrait placer résolument le curseur sur le programme gouvernemental. Quitte à remplir sa part du contrat. D’autant qu’au finish, il sera jugé au résultat. Pas une sinécure, il est vrai.
L’exercice consiste donc à exister politiquement de manière à rester en capacité de décliner l’agenda officiel. Autrement, le Gouvernement court le risque d’être débordé, voire submergé par des agendas de conservation ou de conquête du pouvoir. José NAWEJ

Des limites au régime de faveur
vendredi 22 juin 2018

Autant le confesser tout de go. Personne d’équilibré ne trouverait à redire sur le principe d’une prise en charge d’anciens Présidents de la république (...)
lire la suite
Le tempo présidentiel
jeudi 21 juin 2018

"Circulez, il n’y a rien à voir", "rien à signaler", "il n’y a pas de quoi fouetter un chat"… En postposant son adresse à la Nation via les deux (...)
lire la suite
Dans la tête du Raïs…
mercredi 20 juin 2018

Comment ne pas pointer la journée du vendredi 22 juin ? Comment ne pas y penser ? Comment ne pas imaginer -ou plus exactement s’imaginer- ce que (...)
lire la suite
Une session vraiment extraordinaire
mardi 19 juin 2018

Des sessions extraordinaires, les travées de deux hémicycles nichés au Palais du peuple en ont connues. Et en connaîtront. Mais, en général le (...)
lire la suite
Une session vraiment extraordinaire
lundi 18 juin 2018

Des sessions extraordinaires, les travées de deux hémicycles nichés au Palais du peuple en ont connues. Et en connaîtront. Mais, en général le (...)
lire la suite
Opération-séduction du pays profond
vendredi 15 juin 2018

Cela n’a échappé à personne. Le Raïs est en itinérance dans le pays profond. Après avoir séjourné dans le Haut-Katanga pour une série d’inaugurations, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Et …pourquoi pas Gbagbo

L’acquittement-libération de Jean-Pierre Bemba a de quoi donner des idées. Une véritable jurisprudence tant sur le fond que sur la forme. Condamné au premier degré pour "crimes de guerre et crimes (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting