AU COURS D’UNE MATINEE POLITIQUE ORGANISEE PAR SON PARTI
Bruno Mavungu réitère son soutien au gouvernement Tshibala
vendredi 19 mai 2017

Au cours d’une matinée politique organisée au siège de son parti, l’Union des démocrates pour la renaissance du Congo, Bruno Mavungu, a invité la classe politique congolaise à soutenir le gouvernement Tshibala et son programme politique.

Le leader de l’UDRC a appelé les politiciens congolais à accompagner le gouvernement dans sa mission d’organiser les élections libres et transparentes dans le délai. Ce qui, précise-t-il, aura résolu la crise de légitimité et de légalité dans laquelle sont plongées les institutions du pays actuellement.
« Se radicaliser à outrance ne profitera jamais au peuple congolais. Le plus important au stade actuel est de donner de la chance au gouvernement Tshibala afin de lui permettre d’organiser les élections dans le délai, conformément à l’Accord de la saint sylvestre. Nous devons apprendre à mettre en place des politiques qui font plutôt avancer le pays », a indiqué Bruno Mavungu.
L’UDRC a par ailleurs affiché sa détermination à présenter des candidats à la députation nationale et provinciale, voire au niveau municipal et local, dans le cadre des échéances électorales en vue. Au stade actuel, explique Bruno Mavungu, les efforts consistent à implanter le parti dans différents coins du pays.

DES FEMMES SENSIBILISEES A L’ENROLEMENT
Le même jour, dans l’avant midi, les femmes politiques réunies au sein du Cartel des femmes leaders politiques actives ont sensibilisé les militantes de l’UDRC à l’enrôlement. Elles les ont invités à s’enrôler massivement afin de prendre une part active aux prochaines élections.
L’objectif de cette sensibilisation, a précisé Fyfy Solange Bamowungu, vice-présidente de cette plateforme de défense des droits des femmes, était d’obtenir des femmes de l’UDRC, une participation massive aux élections à venir, tant comme électrices que candidates.
Elle a déploré la faible représentativité des femmes dans le gouvernement Bruno Tshibala. « Qu’à cela ne tienne, j’exhorte les femmes congolaises en général à s’enrôler massivement afin de se choisir des dirigeants qu’elles méritent », a-t-elle martelé.
Encourageant les candidatures féminines au sein de son parti, Bruno Mavungu a tenu à rappeler que son parti fait une opposition de l’ouverture, une opposition qui apporte des solutions aux problèmes qui se pose au pays. En lieu et place de se radicaliser inutilement.
« C’est une formation politique qui se veut au-dessus de la mêlée au regard du duel actuel entre la majorité et le rassemblement dans sa diversité. Tout ce qui compte, c’est l’avancement du pays », réagit-il, à une question lui adressée.
Ils sont venus nombreux, des militants de l’UDRC, prendre part à cette matinée politique qui a eu pour objectifs, de former les militants sur la gestion politique de la république, les pousser à mieux maîtriser les dispositions des statuts, du règlement intérieur et du projet de société dudit parti. Cette rencontre visait à créer un cadre de discussion ouverte et publique sur les enjeux politiques de l’heure.
Orly-Darel NGIAMBUKULU

Quand la MP pèche par un déficit communicationnel
vendredi 21 juillet 2017

L’annonce des élections des Gouverneurs et vice-Gouverneurs, le 26 août prochain dans 11 nouvelles provinces de la RD Congo, continue à alimenter (...)
lire la suite
Le Rassemblement en conclave ce vendredi à Kinshasa
vendredi 21 juillet 2017

Le conclave du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, initialement prévu du 8 au 10 juin dernier à Kinshasa, (...)
lire la suite
« Transition Sans Kabila » avec quelle Constitution ?
vendredi 21 juillet 2017

* A l’issue de son troisième conclave, « Rassop/Limete » doit bien répondre à cette question sans fioritures… Dans la chronique du mardi 18 juillet (...)
lire la suite
Des présumés assassins bientôt présentés au public
jeudi 20 juillet 2017

* Par ailleurs, des services de renseignements sont aux trousses d’autres supposés auteurs du même crime en cavale, a révélé hier le VPM en charge de (...)
lire la suite
Moïse Katumbi récuse les 30 juges du Tribunal de grande instance de Lubumbashi
jeudi 20 juillet 2017

C’est hier qu’a débuté, au Tribunal de grande instance (TGI) de Lubumbashi, le procès en appel de l’affaire du Grec Emmanuel Stoupis contre l’ancien (...)
lire la suite
La MP appelée à mûrir davantage le casting
jeudi 20 juillet 2017

* Le cas « Kasaï central » nécessite un choix judicieux des candidats. Onze assemblées provinciales vont bientôt élire les nouveaux Gouverneurs et (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting