BUDGET 2017
Le taux de salaire des fonctionnaires passe de 933,45 à 1.425 FC pour 1USD
lundi 12 juin 2017

Le projet de loi des finances 2017 est envoyé au Sénat pour la seconde lecture. Les élus du peuple ont voté depuis le vendredi dernier article par article le rapport de la commission économique, financière et contrôle budgétaire (ECOFIN).

Le rapport de la commission ECOFIN de l’Assemblée nationale indique que les allocations des crédits budgétaires soumises à l’Assemblée nationale par le Gouvernement et qui se chiffrent à 11.301,7 milliards de francs congolais, ont connu une variation de 222.824.515.465 FC. Et elles sont donc actuellement fixées à 11.524.534.946.501 FC.
Cependant, la Commission ECOFIN de l’Assemblée nationale a opéré des réaménagements internes et a procédé à l’alignement général des dépenses de personnel à l’évolution du taux budgétaire de 933,45 à 1.425 Fc pour 1$. Ce réajustement a été motivé par le souci de prendre en compte la dépréciation du taux de change et, par conséquent, d’assurer tant soit peu, le pouvoir d’achat des agents et fonctionnaires de l’Etat ".
Par ailleurs, la nouvelle configuration des prévisions du budget 2017 incluent les budgets totaux, les budgets annexes et les comptes spéciaux par rapport aux recettes et aux dépenses. La commission composée de 87 membres, s’est réunie du 1er au 07 juin courant, avec le concours du personnel administratif de l’Assemblée nationale, des experts du Gouvernement ainsi que des délégués des Organisations de la Société civile.

GOUVERNEMENT INTERPELLE

La Commission ECOFIN a formulé une série de recommandations à plusieurs niveaux. Elle demande au Gouvernement d’impliquer les fonds spéciaux et les régies financières en amont de l’élaboration du projet de loi des finances de l’année pour la crédibilisation de leurs assignations. Aussi, le Gouvernement doit-il diligenter des missions de contrôle sur les dossiers de contentieux DGI ; de s’interdire d’aligner dans les prévisions de la Loi des finances de l’exercice 2018 tous les actes générateurs de recettes rattachés aux compétences exclusives des provinces et des ETD.
Elle lui recommande aussi de limiter au strict minimum l’attribution des exonérations dérogatoires ; d’accélérer l’audit du secteur des télécommunications ; d’ouvrir les dossiers contentieux à l’endroit des bénéficiaires des enlèvements d’urgence non régularisés ; et de veiller à l’application stricte de nouvelles mesures de recettes non fiscales contenues dans la loi des finances 2017.
Que la chambre basse du Parlement assure le suivi et le contrôle de la bonne exécution de ce budget 2017.
Pour rappel , les priorités de ce gouvernement restent l’organisation des élections prévues avant la fin de l’année 2017 ; l’amélioration des conditions sociales de la population, la stabilité macro économique et la sécurité. Mathy MUSAU

Les Ninjas de Pasteur Ntoumi tuent et prennent des otages à Luozi
jeudi 14 décembre 2017

L’insécurisé se porte bien à Luozi, dans la province de Kongo central. Des rebelles Ninjas de Pasteur Ntoumi ont tiré à bout portant sur un chef du (...)
lire la suite
Le Tribunal militaire prend en délibéré les mémoires uniques de la défense
jeudi 14 décembre 2017

Le débat sur la forme dans le procès des présumés miliciens du mouvement terroriste Kamwina Nsapu tend à sa fin. Après avoir arbitré, au cours de (...)
lire la suite
10 millions de dollars de Bruxelles pour les sinistrés du Kasaï
jeudi 14 décembre 2017

*Pam et Fao sont chargés de gérer ces fonds pour renforcer la sécurité alimenaire et nutritionnelle. L’Organisation des Nations Unies pour (...)
lire la suite
Kasaï : Samy Badibanga plaide pour une conférence internationale des donateurs
jeudi 14 décembre 2017

* Selon le Programme Alimentaire Mondiale, 250.000 enfants vont mourir si une aide alimentaire ne leur est pas apportée d’urgence Samy (...)
lire la suite
Henri Yav concrétise la libéralisation du secteur d’assurances en RDC
mercredi 13 décembre 2017

La libéralisation du secteur des assurances est désormais effective en RDC. La page du monopole vient d’être définitivement tournée. Le ministre des (...)
lire la suite
Des milices et des braconniers menacent les espèces sauvages
mercredi 13 décembre 2017

Les attaques contre les espèces sauvages prennent de l’ampleur en Afrique centrale. Elles sont perpétrées par des groupes armés étrangers, qui se (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting