Kinshasa accueille la 1ère édition du Salon International de la Bande dessinée et du cinéma d’animation
mercredi 21 juin 2017

C’est parti. Depuis lundi 19 juin, la capitale rd congolaise accueille, sur trois sites différents (Académie des Beaux-Arts, Centre Wallonie-Bruxelles et Safak) les travaux de la première édition du Salon International de la Bande dessinée et du Cinéma d’animation, Liyemi. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée à l’Académie des Beaux-Arts de Kinshasa en présence de plusieurs personnalités du monde politique, scientifique et culturel. Notamment la ministre de la Cuture et des Arts, la Déléguée du Centre Wallonie-Bruxelles, le Prof Ndaywel E Nziem, le DG d’Africell, une société de téléphonie cellulaire de la place, et partenaire du Salon.

Roger Ndaywel Fay, Président du Comité d’organisation de cette première édition et Directeur Général de LN Communication, a rendu un vibrant hommage au chef de l’Etat, Joseph Kabila, pour le parrainage de l’événement.

CITOYENNETE CULTURELLE AU CENTRE DU DEVELOPPEMENT DE LA RDC

Ce n’est pas tout. Il a aussi salué non seulement l’accompagnement mais aussi l’appui des gouvernements national et provincial.
Le président du Comité d’organisation de LIYEMI indique " à travers le Salon International de la Bande Dessinée et du Cinéma d’animation de Kinshasa, nous voudrions, avec détermination et espoir, replacer la problématique de la citoyenneté culturelle au centre du développement en République démocratique du Congo. Car il n’est nul doute que les effets bénéfiques de l’initiation aux arts et ceux de la culture de l’écrit, sont deux facteurs importants assurant l’intégration sociale dans cette société congolaise de plus en plus fragmentée par le malaise de la modernité et la crise pluridimensionnelle. Nous voudrions par ailleurs nous opposer, à travers ce Salon, à la perception négative, tronquée et/ou dévalorisante autour de la création congolaise. La République Démocratique du Congo n’est pas seulement un pays béni par ses ressources minières et minérales, mais elle regorge aussi d’un grand nombre de talents, de compétences et de génies ».
Roger Ndaywel Fay est formel : le secteur de la BD, dans sa forme lucrative et génératrice de revenus, n’a pas encore connu un développement fulgurant en RDC, à l’instar d’autres pays en Afrique centrale. Le cinéma d’animation est quasi absent dans notre pays. Et pourtant, rappelle-t-il, la RDC a été récemment consacrée lors du Forum International de la BD à Tétouan, au Maroc, comme étant le vivier de la bande dessinée africaine. Dans ce contexte, le Salon International de la BD et du Cinéma d’animation de Kinshasa " LIYEMI ", ouvre ses portes pour la première fois avec détermination et optimisme.
A tout prendre, le Salon " LIYEMI " se veut un rendez-vous socio-économico culturel annuel, de portée internationale qui vise notamment la sensibilisation des communautés sur le développement durable, le VIH et les violences sexuelles, à travers la promotion de la bande dessinée et du cinéma d’animation. Le Salon relève le défi de soutenir, avec les institutions officielles, les corporations des artistes ainsi que les établissements d’éducation, la création congolaise.
Le Salon " LIYEMI " ainsi que toutes les valeurs fortes que véhiculent les 7ème et 9ème arts, associées aux thèmes relevés ci-haut, sont symbolisés par " Ngoko, l’enfant écolo ", la mascotte reproduite sur tous les visuels et au centre d’un programme qui sera décliné d’ici-là la deuxième édition du Salon.
Selon Roger Ndaywel, LIYEMI invite le public à mener une véritable campagne en faveur de l’éducation des enfants, particulièrement pour la valorisation de cette jeunesse talentueuse dans les arts (dessins et cinéma d’animation) trop souvent victimes des stéréotypes de tout genre.
Ouvrant officiellement les travaux du Salon LIYEMI, la ministre de la Culture et des Arts, Astride Madiya, a exhorté les bédéistes et auteurs congolais ainsi que ceux d’autres pays, à adhérer à la Charte congolaise pour la promotion de la BD et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes en RDC, qui sera proposée à l’issue de ce forum.
" Je reste convaincue qu’il est possible d’écrire l’histoire de notre cher et beau pays. A cet effet, je déclare ouverts les travaux de la 1ère édition du Salon International de la BD et du Cinéma d’animation de Kinshasa et transmets mes encouragements à tous les participants aux différentes activités qui vont s’étendre du 19 au 25 juin 2017 "
Ouverte le 19, la présente édition du Salon International de la BD et du Cinéma d’animation de Kinshasa se clôturera le 25 juin courant. Cette première édition de LIYEMI est organisée en partenariat avec le Musée Dapper de Paris et l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan au Maroc. Didier KEBONGO

Le lauréat du concours « Best of the best All star » sera connu ce vendredi
vendredi 10 novembre 2017

C’est ce vendredi 10 novembre que le public connaîtra le vainqueur du concours « Best of the best All star ». La finale de ce challenge musical, (...)
lire la suite
Le nouveau numéro Impact, spécial santé, lancé sur le marché
vendredi 10 novembre 2017

Le magazine « Impact » est de retour. Le nouveau numéro a été présenté au public le mercredi 8 octobre dans la soirée, lors d’une réception organisée (...)
lire la suite
La liste des nominés est connu
vendredi 3 novembre 2017

Le voile est enfin levé ! Les nominés de la seconde édition du prix littéraire " Mikanda Awards " sont dévoilés. Pour cette année, l’agence conseil en (...)
lire la suite
Maître Gim’s immortalisé au travers d’une statue de cire au musée de Grévin à Paris
mardi 31 octobre 2017

Le « rapeur français » d’origine congolaise, Gandhi Djuna, très connu sous le nom de Maître Gim’s, vient de faire son entrée dans le saint des saints de (...)
lire la suite
Kuka Matthieu, ancien d’African Jazz, tire sa révérence à environ 86 ans
lundi 30 octobre 2017

Kuka Matthieu n’est plus. Cet ancien artiste musicien du très célèbre orchestre African Jazz 2 de l’immortel Grand Kalle, est décédé le week-end (...)
lire la suite
Des artistes plasticiens déplorent la faible consommation de leurs oeuvres
mardi 24 octobre 2017

" A Kinshasa, les œuvres d’arts sont conçus pour être admirées par la population locale. Mais, c’est plutôt des étrangers qui viennent se procurer nos (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Le compte à rebours a déjà commencé !

Dimanche 23 décembre…2018. Ça parait lointain. Un sursis pour les locataires hors bail à tous les niveaux du pouvoir rd congolais. Une éternité même pour ceux qui n’en peuvent plus de ronger leurs (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting