Comme un air de 2016…
vendredi 14 juillet 2017

Où 2017 commence à ressembler à sa devancière ! L’année dernière, un seul refrain était sur les lèvres : élections libres, démocratiques, transparentes…à l’horizon décembre 2017.
Dans toutes les écuries de l’Opposition et apparentés, on remettait même au goût du jour le " fameux tout s’arrête ". Cette fois-là, l’échéance ultime était le 19 décembre à minuit. En d’autres termes, à cette date-là, le Raïs devait rendre le tablier.
Avec le retour triomphal d’Etienne Tshisekedi assorti d’un meeting monstre boulevard Triomphal, tout semblait réuni pour le scénario-catastrophe . Comme pour ne rien arranger, les principales chancelleries occidentales y allèrent de leur posture sécuritaire habituelle. Rapatriement du personnel diplomatique non essentiel, exhortation à ne pas se rendre en RDC…Bref, le dispositif d’alerte qui renseigne sur l’imminence d’un danger.
C’est donc la peur dans le ventre que nombre de Congolais traversaient le restant de l’année 2016. Jusqu’à ce qu’à l’initiative du Président Kabila les Evêques entrent en scène. Présentée comme une échéance couperet, fin décembre 2016 accouche plutôt d’une bonne nouvelle : la naissance du " bébé " appelé Accord de la Saint Sylvestre ! Happy end !
Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts rd congolais. Ou sous tout ce qui en tient lieu. Nous revoici dans une espèce de remake du scenario de l’année dernière. Avec l’immense Tshisekedi en moins. Pas un détail.
A un peu moins de six mois du nouveau délai butoir, mêmes menaces, mêmes imprécations de la part des mêmes acteurs. Ou presque. Avec, cette fois-ci, un soutien de taille : l’Eglise catholique. 2017 sent 2016.
Il n’avait pas tort l’historien athénien qui proclamait que l’histoire était un perpétuel recommencement ! Surtout si comme 2016, l’année en cours se termine par une divine surprise.
C’est aussi cela aussi la Rd Congo. Un pays aux ressources insoupçonnées ! Un pays qui déjoue des scénarios écrits d’avance. On en a eu la preuve le 31 décembre 2016. Pourquoi pas cette année ? Puisqu’il flotte comme un air de…2016.
José NAWEJ

Après Mao et Deng, voici Xi
mercredi 20 septembre 2017

Et si Xi Jinping bouclait la trinité des dirigeants chinois d’envergure planétaire ? Il y a eu naturellement Mao Zedong. C’est à lui que la Chine (...)
lire la suite
Est-ce la dernière des dernières ?
vendredi 15 septembre 2017

Ce vendredi 15 septembre est jour de rentrée parlementaire. Pas sûr que l’enjeu traditionnel -à savoir le budget- de la session de septembre (...)
lire la suite
Gare aux " solutions clé en main " !
mercredi 13 septembre 2017

Le "dossier RDC" sera à l’affiche de la 72ème session de l’Assemblée générale de l’ONU. Avec en prime, l’évaluation de la mise en œuvre de l’Accord du 31 (...)
lire la suite
Un piège à large spectre
mardi 12 septembre 2017

Qui a dit que la Constitution n’était qu’un piège pour ceux que l’on accuse à tort ou à raison de s’accrocher au pouvoir ? La loi fondamentale contient, (...)
lire la suite
Difficile décryptage
lundi 11 septembre 2017

Avec quelles lunettes lire la situation politique en RDC ? Une question qui vaut son pesant d’or. Tant le dessous des cartes, les jeux de (...)
lire la suite
Mobutu diabolisé, Mobutu béatifié
vendredi 8 septembre 2017

C’est le propre des peuples que d’adorer ce qu’ils ont brûlé hier. Et de brûler ce qu’ils ont adoré hier. La dialectique est parfaite. Mobutu Sese Seko, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting