Recrutement/Endoctrinement/Structure financière de Fetö
vendredi 14 juillet 2017

Les écoles sont les principaux lieux de recrutement pour FETÖ. En outre, les prétendues "Maisons des lumières Célestes" avec 5-6 étudiants chacune, sont utilisées pour recruter et endoctriner la nouvelle génération.

En Turquie les groupes cibles sont les familles pauvres. A l’étranger, principalement en Afrique, les familles influentes sont visées par ces écoles. Les étudiants qui ont subi un lavage de cerveau dans ces écoles et dortoirs sont étroitement suivis pendant toute leur vie. Toutes les décisions cruciales concernant leur vie personnelle et professionnelle sont prises par FETÖ.
FETÖ permet l’admission de ces étudiants dans de grandes universités (en réalité par la tricherie dans le système d’examen d’entrée de l’enseignement supérieur et aux tests d’entrée pour les écoles militaires). L’organisation leur garantit un travail dès l’obtention de diplôme de licence. (En réalité par la tricherie au test d’entrée pour le fonctionnaire public et aux examens spéciaux d’entrée dans les grandes institutions publiques, l’académie de forces armées et même le Ministère turc des Affaires Etrangères).
Ensuite, FETÖ assure leur rapide promotion dans les institutions de l’Etat. En réalité, c’est par la destruction des possibilités de carrière des autres fonctionnaires qui ne sont pas affiliés. En échange, les adeptes feraient don de 10-20 pour cent de leurs salaires futurs à FETO. Ils agissent aussi sur les ordres de leurs leaders sans objection.
Les ressources financières du FETÖ proviennent de dons des personnes par l’exploitation de leur sentiment religieux et de bienfaisance. L’argent et les biens de l’organisation sont rassemblés comme "himmet" généralement des subventions, des donations, des contributions, des offres et de l’aide pour les étudiants, les pauvres et les orphelins. Les donateurs sont typiquement ignorants sur l’utilisation de ces fonds. La plupart de ces fonds n’atteignent pas leurs bénéficiaires et sont utilisés dans les activités illégales pour la subversion de l’État.
Les frais de scolarité perçus des étudiants qui fréquentent les institutions éducatives en Turquie et des pays étrangers affiliées à FETÖ ont aussi été une des sources financières de l’organisation. L’organisation est également financée par les honoraires régulièrement collectés auprès des membres et entités affiliés. L’argent collecté par les administrateurs de Gülen est dès lors utilisé comme le capital de départ pour la création de sociétés et des entreprises Gülenistes. Il y a d’autres entreprises financières appartenant à FETÖ et dont elle assure la gestion, y compris la BANK ASYA. Les entreprises appartenant ou sympathisantes à FETÖ sont également présentées sous l’égide de TUSKON (Confédération des hommes d’affaires et industriels de Turquie).
Il est évalué que les actifs nets des entreprises de FETÖ -en Turquie s’élèvent au moins à 10 milliards de dollars américains, tandis que le capital global de FETÖ est estimé à 50-100 milliards de dollars. Cet argent est géré par l’organisation. Ces sociétés, loin d’être des acteurs réels et au lieu de jouer comme des acteurs rationnels dans un marché libre, exécutent les instructions "du frère aîné de l’organisation", ou "agbi". (Un agbi est généralement du niveau managérial inférieur de l’organisation).
Les entreprises établies avec le capital de départ géré par l’organisation font aussi des contributions monétaires. Les noms des propriétaires réels de ces sociétés commerciales ; les associations et les fondations n’apparaissent pas dans les documents légaux.

Une rescapée d’Ebola raconte les péripéties vécues par sa famille autour de cette pandémie
vendredi 22 juin 2018

Une patiente qui a survécu à Ebola à Bikoro, à l’Equateur, a préféré délier sa langue. Marie-Vincent s’est confiée auprès des services des MSF. Dans son (...)
lire la suite
Les infrastructures, domaine clé de la coopération sino-africaine dans la réduction de la pauvreté
jeudi 21 juin 2018

BEIJING, 20 juin (Xinhua) — Calestous Juma, ancien professeur de l’Université de Harvard, avait souligné dans un article datant de 2012 que les (...)
lire la suite
EPS : les deux premières années du secondaire s’appelleront désormais 7ème et 8ème année de l’éducation de base
lundi 11 juin 2018

* Par ailleurs, les élèves de la 7ème année suivront des programmes du domaine d’apprentissage des sciences de l’éducation de base dès le mois de (...)
lire la suite
RDC : les 7 géants miniers menacent de recourir à des moyens juridiques
vendredi 8 juin 2018

La résolution 1515 ( XV ) du 15/12/1960 relative à " l’action concertée en vue du développement économique des pays économiquement peu développés " par (...)
lire la suite
L’ambassadeur de la Corée du sud favorable à la dénucléarisation de la péninsule coréenne
jeudi 7 juin 2018

* Le chef du département des Relations internationales de l’Unikin salue les qualités intellectuelles de Ki-Chang Kwon. L’ambassadeur de la (...)
lire la suite
Moni Della exige la libération de Gecoco Mulumba
jeudi 7 juin 2018

Pour un coup de gueule doublé d’un S.O.S c’en est un. L’opposant Moïse Moni Della n’en peut plus de voir un Gecoco Mulumba gravement malade détenu en (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Des limites au régime de faveur

Autant le confesser tout de go. Personne d’équilibré ne trouverait à redire sur le principe d’une prise en charge d’anciens Présidents de la république élus par le Trésor public. Cette pratique existe (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting