ULTIMATUM DE LA CENCO ET DU « RASSEMBLEMENT »
Décembre : un saut dans l’inconnu !
vendredi 14 juillet 2017

*Devant le Conseil de sécurité de l’ONU, le secrétaire général adjoint chargé du Maintien de la paix exprime sa préoccupation pour la non-application de l’Accord de la Saint-Sylvestre et les déclarations de Corneille Nangaa

On ne sait pas ce qui adviendrait au cas où les élections ne se tiendraient pas à l’horizon décembre 2017 comme prévu par l’Accord du 31 décembre 2016. contraire. Il s’agit d’un véritable saut vers l’inconnu. Pour cerner ce qui pointe à l’horizon, il sied d’analyser froidement les levées des boucliers amorcées à la CENCO et au « Rassemblement » de Félix Tshisekedi, deux forces qui disposent d’une assiette sociologique indiscutablement dans la population.

Il faut aussi y a jouter l’ONU avec la dernière sortie du bois du secrétaire général chargé du Maintien de la paix devant les membres du conseil de sécurité mardi denier. Il y a comme une odeur d’un cocktail détonant en l’air qui menace la RDC à l’orée de décembre prochain.
Tout a commencé par le message des Evêques de la CENCO qui ont mis une ligne rouge à ne pas franchir pour les élections prévues à l’Accord du Centre-interdiocésain qui est le mois de décembre 2017. Il faut qu’il y ait les élections faute de quoi ils enjoignent le peuple congolais à se mettre debout comme un seul homme pour des actions pacifiques à cet effet. Une campagne de sensibilisation est même prévue à partir de tous les diocèses.
La démarche des Evêques de la CENCO est d’amener le peuple congolais à se prendre en charge pour obtenir la tenue des élections en décembre et non au-delà. Même son de cloche au « Rassemblement » de Félix Tshisekedi, qui dans un discours au vitriol a aussi fixé ses partisants le cap à ne pas franchir qui est le mois de décembre prochain pour la tenue des élections conformément à l’Accord de la Saint-Sylvestre.
Ici également des actions pacifiques de rue sont prévues par le « Rassemblement » pour obtenir les élections tout au plus tard au mois de décembre. Ces lignes « Marginot » fixées pour le cap de décembres 2017 ne peuvent laisser insensible des personnes sensées. La déclaration du sous-secrétaire général de l’ONU chargé du Maintien de la paix devant le Conseil de sécurité est sans équivoque sur les menaces qui pèsent sur la RDC en décembre prochain si les élections ne sont pas organisées conformément à l’Accord de la Saint-Sylvestre.
Il s’est dit très préoccupé par les conséquences de la non-application de l’Accord du Centre-interdiocésain tel que prévu par la Résolution 2348 du Conseil de sécurité de l’ONU. Il l’est encore plus par les déclarations de Corneille Nangaa. Il s’agit là d’une autorité du plus haut sommet de l’ONU du fait que le Président de la CENI ait déclaré qu’il est impossible d’organiser les élections en décembre prochain. Tous ces ultimatums que ce soit pour la CENCO le « Rassemblement » de Félix Tshisekedi ou les pressions de l’ONU pour que les élections soient tenues en décembre 2017 ramènent la RDC à la situation d’avant décembre 2016 là où le pays était décrit par certains comme près de sombrer dans le chaos. Aujourd’hui, il y a des raison de craindre l’implosion. Décembre est donc un véritable saut dans l’inconnu.
KANDOLO M.

Donald Trump : « Nous surveillons de près les violences en cours au Soudan du Sud et au Congo »
vendredi 22 septembre 2017

Le président américain s’est adressé aux dirigeants africains au cours d’un déjeuner de travail à la Maison Blanche, selon le site d’informations en (...)
lire la suite
La famille Kamuina Nsapu fait son mea culpa devant les Kasaïens*
vendredi 22 septembre 2017

La famille régnante du groupement Kamuina Nsapu, en territoire de Dibaya, demande pardon à la communauté kasaïenne. Son représentant a fait cette (...)
lire la suite
Passeport : Plaintes croisées du député Toussaint Alonga à la Cour suprême et à la Cour constitutionnelle
vendredi 22 septembre 2017

*L’élu du Mont-Amba invoque le principe des droits acquis en Droit administratif. L’affaire de l’invalidation par le gouvernement du passeport (...)
lire la suite
Jean-Bosco Puna a été libéré hier
vendredi 22 septembre 2017

Jean-Bosco Puna, le secrétaire général du Syndicat des enseignants des écoles conventionnées catholiques (Synecat) et porte-parole de la Synergie des (...)
lire la suite
Le parti Orange appelle la CENI à publier le calendrier électoral global
vendredi 22 septembre 2017

A trois mois des échéances électorales tel que coulé dans l’Accord de la Saint Sylvestre, le parti Orange somme la CENI de publier immédiatement le (...)
lire la suite
La Plateforme « Le Centre » plaide pour une Table ronde inclusive
jeudi 21 septembre 2017

*A l’opposé de l’aile Limete du Rassemblement, ce regroupement politique propose le maintien des institutions à mandat électif dont le Président de la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting