UNE PREMIERE SUR LE SITE DES APPARITIONS DE MARIE A KINGASANI
Le cardinal Monsengwo concélèbre sa première messe à ’’Nzete ekauka’’
mardi 25 juillet 2017

*Célébrée sur demande de l’évêque de Luiza, cette messe a été l’occasion de prier pour la paix au Kasaï, où les insurgés de Kamwina Nsapu ont semé morts et désolation, n’épargnant guère les consacrés et les fidèles.

Le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya a concélébré sa toute première messe au site des apparitions de la Vierge Marie à ’’Nzete ekauka’’, à Mokali, dans la commune de Kimbanseke. En ce samedi 22 juillet, l’archevêque de Kinshasa a tenu à accompagner l’évêque du diocèse de Luiza (Kasaï-Occidental), Mgr Félicien Muanama, venu solliciter l’intercession de la Vierge Marie, qui apparait ici sous le titre de ’’Mère du désarmement’’ depuis le 3 mai 1988.

Démarré aux environs de 16 heures, après le rosaire récité par environ 400 personnes, cette célébration eucharistiquea connu la présence d’une vingtaine de prêtres locaux et du voyant du lieu, Raphaël Minga Kwete Espérance.
"Célébrée sur demande de l’évêque de Luiza, cette messe a été l’occasion propice pour prier en faveur de la paix au Kasaï, où les insurgés de Kamwina Nsapu ont semé morts et désolation au sein de la population, n’épargnant guère les consacrés et les fidèles. Temples et séminaires ont été saccagés, et les occupants pourchassés et maltraités. Plusieurs d’entre eux, dont l’ordinaire du lieu, ont dû se réfugier à Kinshasa ou dans les milieux environnants pour échapper à leurs pourfendeurs", commente une dévote, présente à cet office religieux.

IL EST TEMPS DE DESARMER LES CŒURS

Dans sa prêche, Mgr Félicien Mwanamu, qui a pris solennellement ses fonctions d’évêque de Luiza au mois de mars dernier, s’est inspiré de la parabole du semeur, développée par Jésus, pour exhorter les chrétiens à être ’’des terres fertiles pour la parole de Dieu’’.
Le prédicateur a convié chaque membre de l’assemblée à examiner sa conscience pour extirper le mal, la haine, le péché… qui végètent dans son cœur. Une fois désarmés, les cœurs devront s’ouvrir à l’amour pour qu’advienne la vraie paix intérieur et au sein du pays, a fait remarquer l’évêque.

ELARGIR LE SANCTUAIRE MARIAL

"Pour sa part, commente une autre fidèle, le cardinal Monsengwo a tenu à implorer la miséricorde divine et le pardon de la Vierge Marie pour toute désobéissance et infidélité de la part du peuple de Dieu.Notamment pour des promesses qui n’ont pas été concrétisées. Il a profité de l’occasion pour signaler pourquoi il n’a pas été présent à la première messe de réparation,demandée par la Vierge Marie et célébrée le 24 juin dernier à ’’Nzete ekauka’’.Le Cardinal a indiqué qu’il était ce jour-là à Rome, auprès du Pape François".
Depuis le début des apparitions de la Vierge Marie à’’Nzete ekauka’’le 3 mai 1988, c’est la toute première fois qu’un Cardinal participe à une célébration eucharistique sur ce lieu. Bien qu’il n’ait pas préalablement annoncé sa présence sur ce site dans les paroisses locales, l’archevêque de Kinshasa, qui encourage ses fidèles à fréquenter ce sanctuaire marial(lire en annexe sa récente Déclaration sur les évènements de Kingasini I : ’’Marie, Immaculée, Mère du Désarmement’’ du 18 mars 2017), s’est retrouvé face à des centaines de croyants, venus spontanément lors de cette messe.
"Si le Cardinal Monsengwo avait annoncé plus tôt sa présence, il n’y aurait pas d’espaces pour contenir tant de fidèles. Raison pour laquelle il est nécessaire que les hommes et femmes de bonne volonté contribuent pour élargir l’espace de ce sanctuaire, comme le demande depuis plusieurs années la Mère du Christ", commente Mme Lucie B., une fervente dévote.Yves KALIKAT

DECLARATION SUR LES EVENEMENTS DE KINGASINI I :
" MARIE, IMMACULEE, MERE DU DESARMEMENT "

Nous, Laurent Cardinal MONSENGWO Pasinya, par la grâce de Dieu et la bienveillance du Siège Apostolique, Archevêque Métropolitain de Kinshasa ;
Tenant compte du travail réalisé par notre prédécesseur son Eminence Frédéric Cardinal ETSOU, qui a institué la première Commission Théologique "Mère du Désarmement", notamment par son message contenu dans sa lettre du 1er octobre 1998 : "...le ciel lui-même nous a donné des signes de sa bienveillance et de sa miséricorde, qui nous permettent une fois de plus de compter sur l’efficacité de l’intercession de notre Mère la Vierge Marie, Mère du Désarmement... ". Et encore : "plusieurs fruits ont été observés sur le lieu de ces événements et dans la vie des chrétiens qui le fréquentent...".
Après avoir pris connaissance du Corpus constitué par la Commission Théologique et Doctrinale "Mère du Désarmement", regroupant tous les textes concernant "Nzete ekauka", rassemblé avec la patience requise pour avoir un éclairage aussi large que possible des événements de Kingasani I et de leur interprétation ;
Après avoir reçu les conclusions rédigées par la Commission Médicale au sujet de la personnalité de Raphaël MINGA et de son état de santé physique et psychique ;
Après avoir constaté que le voyant principal et les voyants secondaires ont pleinement collaboré avec la Commission Théologique et Doctrinale et la Commission Médicale instituées par nous ;
Après avoir pris connaissance de différents Messages transmis par la Très Sainte Vierge Marie, Immaculée "Mère du Désarmement" et de différents témoignages y relatifs ;
Compte tenu du contexte social et politique du milieu où se sont produites les apparitions : détérioration de la situation politique et émergences de plusieurs groupes religieux échappant parfois au contrôle des autorités religieuses et politiques. La Vierge Marie ayant sommé les voyants d’alerter le peuple de Dieu à Kinshasa qu’une menace de catastrophes toute imminente pesait sur le pays (le Zaïre) et !e monde ; et que la guerre qui menaçait le Zaïre (la RDC) partirait de l’Est ;
Considérant les événements vécus par les uns et les autres : le phénomène de la "danse du soleil" observéà Kinshasa et à l’intérieur du pays ; le pays a été envahi et ravagé et sa population massacrée continue d’endurer les atrocités de la guerre (avec des millions de morts enregistrés) que les spécialistes ont appelée la première guerre mondiale d’Afrique, en raison de son internationalisation.
Il nous semble fondé qu’il y a eu au départ de l’expérience de "Nzete Ekauka" un don et un appel de Dieu, par la Sainte Vierge Marie qui se présente comme la "Vierge Marie, Immaculée, Mère du Désarmement". C’est-à-dire celle qui peut désarmer les forces du mal qui nous assaillent ;
Considérant le fait que les événements de "Nzete Ekauka" ont ravivé la foi des fidèles, notamment le recours à l’intercession maternelle de la Vierge Marie et l’importance des exercices spirituels : piété mariale, récitation du saint Rosaire, chemin de croix, mortification etc., ont suscité la persévérance à croire au Message révélé par "Marie, Immaculée, Mère du Désarmement" ;
Considérant que la Vierge Marie a décliné son identité et s’est présentée sous le titre de : "Marie, Immaculée, Mère du Désarmement", c’est-à-dire celle qui désarme par la force du Saint-Esprit les puissances du mal dans le cœur de l’homme ;
A travers le titre inédit de "Marie, Immaculée, Mère du Désarmement", le message de Kingasani I vient opportunément nous rappeler l’union intime de Marie au combat de son Fils, et donc son engagement profond à l’œuvre de notre salut. (Cf. Jn 19, 26-27).
Le message qui se dégage des événements de Kingasani I est que la Vierge s’est présentée dans la situation dramatique de notre pays comme celle qui appelle à la conversion pour établir la paix dans les cœurs et dans le pays. L’important, c’est que l’homme montre un cœur contrit et humble, qu’il mette sa confiance en Dieu et non pas dans sa propre sagesse et ses propres forces.
Peuple de Dieu, en ma qualité de votre Pasteur, j’attire votre attention sur le fait que, malgré tout ce qui a été fait pour la paix en République Démocratique du Congo, malgré l’intervention de la Communauté Internationale qui a consenti des financements incalculables pour repacifier notre pays, tous les calculs humains semblent avoir échoué, lamentablement.
J’estime que l’heure est venue pour que nous puissions comprendre la profondeur et la grandeur de ce Message de "Marie, Immaculée, Mère du Désarmement"qui nous a été révélé à Kingasani I sur le site"Nzete Ekauka" ;
J’invite le peuple et ses pasteurs à prier et à implorer l’intercession de la "Vierge Marie, Immaculée, Marie du Désarmement"pour qu’elle puisse nous aider à désarmer, une fois pour toutes, ceux qui nous imposent ces guerres et ces situations inhumaines qui perpétuent la misère dans notre pays ;
Que "Marie, Immaculée, Mère du Désarmement"porte dans ses tendres mains tous ces millions de victimes innocentes et les confie, par son Fils, à la Miséricorde Divine ;
En vertu de notre pouvoir ordinaire, après avoir réfléchi, médité et prié, nous autorisons le peuple de Dieu et ses pasteurs à se rendre massivement au site ’’Nzete ekauka’’ de Kingasani I et à rendre un culte à Marie, sous le titre de"Marie Immaculée, Mère du Désarmement".
Que la Vierge Marie Immaculée, Mère du Désarmement intercède pour notre pays, la RD Congo et le conduise à la paix et au développement durable !
Avec ma bénédiction paternelle,
Laurent Cardinal Monsengwo Pasinya
Archevêque de Kinshasa
Fait à Kinshasa, le 18 mars 2017

Ntantu-Mey décrypte ’’La saison sèche est pluvieuse…’’ d’Isidore Ndaywel
jeudi 19 octobre 2017

Ministre honoraire des Transports et Communications, Jean-Marie Ntantu-Mey est un opérateur culturel et acteur de la Société civile de renom. (...)
lire la suite
Les obsèques de Bipoli suscitent déjà de l’effervescence à N’djili
mercredi 18 octobre 2017

Le chanteur congolais « Bipoli na Fulu », est écédé le 1 octobre dernier à Paris des suites d’une longue maladie. A N’Djili, son fief, l’on s’attend à (...)
lire la suite
Franco Luambo, toujours vivant dans les cœurs des mélomanes à Kinshasa
vendredi 13 octobre 2017

Ce fut un certain 12 octobre 1989 que mourait en Belgique, l’artiste musicien congolais Luambo Makiadi, dit Franco de mi Amor. 28 ans après sa (...)
lire la suite
Afrimma 2017 : Fally Ipupa glane deux trophées
mercredi 11 octobre 2017

Fally Ipupa a le vent en poupe. L’artiste congolais vient de remporter deux trophées aux African Muzik Magazine Awards (Afrimma) 2017. Le comité (...)
lire la suite
Théâtre : "Baabou roi, un dictateur sanguinaire malmène son pays"
vendredi 29 septembre 2017

Inspiré du célèbre Ubu Roi de Jarry et Macbeth de Shakespeare, " Baabou Roi " met en scène l’arrivée au pouvoir d’un dictateur sanguinaire dans un Etat (...)
lire la suite
Maître Gims évincé à cause de ses lunettes de soleil
vendredi 29 septembre 2017

L’artiste musicien congolais Gandhi Djuna célèbrement connu sur scène sous le nom de Maître Gims ne figurera pas parmi les membres du jury de la 7ème (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting