CLOTURE DE L’ANNEE ACADEMIQUE A LA CHAIR DE MANAGEMENT
Le Pr N’saman O-Lutu prône une formation universitaire professionnalisée
lundi 7 août 2017

La Chair d’administration publique et de management (CAPM) a clôturé officiellement son année académique 2016-2017 le vendredi 4 août. Au cours d’un forum scientifique organisé à cet effet, le Pr N’saman O-Lutu Oscar, directeur général de ce centre de recherche, a plaidé pour une formation universitaire professionnalisée en RDC.

« La formation universitaire, telle qu’elle est organisée en République démocratique du Congo, laisse à désirer », estime le professeur Nsaman-O-Lutu. Les étudiants congolais sont essentiellement formés comme des demandeurs d’emploi plutôt que des créateurs d’emploi. Conséquence, nombre de diplômés des universités se retrouvent majoritairement en chômage.
Il convient actuellement de changer de paradigme en retournant l’équation, préconise celui que les étudiants appellent affectueusement « Recteur Magnifique ». " Il faudra, pour cela, mettre en place un type de formation qui permet aux étudiants de sortir de l’université avec des projets bancables. En ce moment-là, chaque étudiant qui termine son cursus doit être en mesure d’embaucher au moins deux personnes qui vont travailler pour son compte", a martelé N’saman O-Lutu.

TRANSFORMER LE DEFI EN OPPORTUNITE

Le recteur de l’Université du Cepromad a saisi cette occasion pour formuler quelques conseils aux étudiants. Il les a exhortés à se rendre utiles à eux-mêmes et à la société congolaise, à aimer l’argent en devenant de véritables créateurs de richesses. "En tant qu’universitaires, vous devez être capables de transformer tout défi en opportunité. Vous devez être des hommes-solution. Pour être de véritables créateurs des richesses, apprenez à vous poser toujours la question du comment", a-t-il conseillé.
"Le management de l’ordre dans le désordre : l’apport de l’universitaire congolais dans le partage des richesses", tel est le thème retenu pour cette matinée scientifique organisée à l’occasion de la clôture de l’année académique 2016-2017. Des échanges entre professeurs d’université l’ont été selon la méthode de brainstorming (la tempête de l’esprit).
Le premier panel a été consacré à la problématique de création du capital psychologique à travers l’analyse du livre "Is God a white man" de Victor Phume. Les discussions entre professeurs venus de différentes facultés de l’Université de Kinshasa ont porté sur la remise en question de la formation de l’intellectuel congolais.

CREATION DU CAPITAL PSYCHOLOGIQUE
Revenant sur le complexe d’infériorité dont souffrent nombre d’Africains face à l’homme blanc, le Pr Martin Kalonji pointe du doigt le phénomène colonial. Il fustige le fait que la colonisation n’ait pas été un simple contact de civilisation. Elle a plutôt été un contact de domination et de destruction du statut spirituel, culturel et anthropologique de l’homme africain.
Abondant dans le même sens, le Pr Mathieu Kabeya s’est insurgé contre le postulat de l’infériorité intellectuelle des Noirs vis-à-vis des Blancs. Il a démontré, preuves scientifiques à l’appui, l’existence des génies comme des imbéciles dans toutes les races, dans toutes les civilisations ainsi que dans toutes les couches de l’échelle sociale.
Clôturant les travaux du premier panel, le doyen de la faculté des Sciences sociales, politiques et administratives, le Pr Albert Muluma Munanga, a appelé les intellectuels africains à faire de la culture le moteur du développement. Cela, avant de dénoncer ce qu’il qualifie d’afro-pessimisme. Il s’agit d’une perception erronée que le colon a imposée aux Africains vis-à-vis d’eux-mêmes.
Intervenant pour le compte du second module, le Pr Kamanda Patience a insisté sur l’intérêt à apporter à l’organisation politico-administrative, comme facteur déterminant de la création de richesses. Le Pr Emmanuel Kasongo a, pour sa part, recommandé le management de la territorialité, en tant qu’outil stratégique du développement socio-économique.
Le troisième et dernier panel a été consacré à la prestation des activités et des objectifs de la Chair d’administration et de management. Créé en juin 2001, à l’initiative du professeur N’saman O-Lutu Oscar, cet institut de recherche est le fruit du partenariat entre l’Université de Kinshasa et l’Université du Cepromad.
Il poursuit, entre autres objectifs : organiser la recherche, assurer l’enseignement du troisième cycle, organiser des programmes de recyclage pour les agents de l’Etat, créer un réseau d’échanges d’informations entre le corps enseignant et les étudiants, promouvoir la documentation, la publication et la diffusion des institutions poursuivant les objectifs similaires à ceux de ladite institution de recherche.
La chair d’administration et de management est un centre de recherche rattaché à la faculté des Sciences sociales, politiques et administratives de l’Université de Kinshasa. "Il a déjà produit plus de 20 docteurs. Une autre vingtaine d’apprenants sont encore en formation. Aux universitaires , je leur demande de développer l’esprit de créativité et d’entrepreneuriat", a conclu le professeur Nsaman-O-Lutu Oscar.
Orly-Darel NGIAMBUKULU

SYECO : une femme prend le bâton de commandemnt
mercredi 23 août 2017

Le Syndicat des enseignants du Congo (SYECO) sera désormais dirigé par une femme. Mme Cécile Tshiyombo a été élue Secrétaire générale du syndicat pour (...)
lire la suite
La rentrée scolaire 2017-2018 sous les menaces du boycott !
mercredi 23 août 2017

L’intersyndicale des enseignants et la synergie des syndicats des enseignants, menacent de perturber la rentrée scolaire 2017-2018. La première (...)
lire la suite
Deux conventions signées pour promouvoir la gastronomie, le tourisme ... entre la Chine et la RDC
mercredi 23 août 2017

Promouvoir la culture est impérative pour le développement d’un pays. C’est dans ce cadre que la Compagnie Théâtre des Intrigants et l’Association des (...)
lire la suite
L’interdiction d’importation et de commercialisation de Tilapias relance le débat sur la pratique normative en RDC
lundi 21 août 2017

* Pour le président de l’APROMEN « un cadre normatif légal qui pose problème doit revêtir un caractère urgent ». L’interdiction de l’importation et (...)
lire la suite
COP 23 : une commission préparatoire de la RDC en gestation
lundi 21 août 2017

Bientôt la RDC se dote d’une commission chargée de travaux préparatoire du COP 23. Promesse faite par le ministre de l’Environnement et du (...)
lire la suite
RDC : MSF s’inquiète de la détérioration des conditions de vie des déplacés de Tanganyika
vendredi 18 août 2017

Les déplacés vivant autour de Kalemie, dans la province de Tanganyika connaissent un calvaire au quotidien qui ne dit pas son nom. Ils vivent dans (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting