Les limites d’une stratégie
jeudi 10 août 2017

A l’initiative du Rassop/Limete, le pays devait observer deux journées "villes mortes". A l’heure des comptes, pas sûr que cet appel ait été massivement suivi.
Dans nombre de villes, cette opération a été rarement à l’ordre du jour. A Kinshasa, le bilan est bien plus que mitigé. Hier mercredi par exemple, très peu de choses renseignaient que la capitale était sous le régime "ville morte".
Dans un pays où chacun voit midi devant sa porte, inutile de trancher. A chaque chapelle ses lunettes. Reste que si "ville morte" signifie ville fantôme sur fond de paralysie totale des activités, rien de tel n’a eu lieu.
On était à mille lieues de ces "villes mortes" des années 90 où la vie reprenait timidement vers 15h ! Outre-tombe, Etienne Tshisekedi et Kibassa Maliba devaient s’être exclamés : O tempora, o mores !
De son QG de Kasa-Vubu, Joseph Olenghankoy docteur ès "villes mortes" ne parlera sans doute pas de deux "glorieuses". De la Primature où il séjourne, l’opposant de carrière devenu Premier ministre, Bruno Tshibala ne retiendra sûrement pas grand-chose des deux dernières journées "villes mortes". L’un et l’autre ayant été, dans l’ombre de deux monstres sacrés de l’Opposition que furent Tshitshi et Freddy, de fins artificiers des manifs de rue.
Alors, la stratégie "ville morte" a-t-elle fait son temps ? Elle a, en tout cas, montré ses limites. D’autant que vu du Congolais lambda, les retombées de ces arrêts d’activités se déclinent en terme de privation de la battue quotidienne. A l’arrivée, c’est le peuple que l’on proclame vouloir "libérer" qui trinque. José NAWEJ

Le revers de la personnification des enjeux du pays
jeudi 19 octobre 2017

Une question qui ne devrait pas en être une, mais qui en devient une, contexte zaïro-congolais oblige : qui a été élu au Conseil onusien des droits (...)
lire la suite
Un congrès à enjeu planétaire
mercredi 18 octobre 2017

Au moins autant que celle des Etats-Unis, la politique intérieure chinoise intéresse le vaste monde. Aujourd’hui plus qu’hier. D’où, l’intérêt (...)
lire la suite
En attendant …Nikki Haley
vendredi 13 octobre 2017

Faudrait-il s’en formaliser, en pleurer ou… en rire ? « Juger, c’est refuser de comprendre » disait l’écrivain doublé d’académicien français, Jean (...)
lire la suite
En attendant …Nikki Haley
jeudi 12 octobre 2017

Faudrait-il s’en formaliser, en pleurer ou… en rire ? « Juger, c’est refuser de comprendre » disait l’écrivain doublé d’académicien français, Jean (...)
lire la suite
Encore et toujours l’Est
mercredi 11 octobre 2017

Kinshasa n’est pas le Zaïre, aimait à dire Mobutu dans toutes les langues. Cette citation culte du Maréchal-Président n’avait pas que son côté (...)
lire la suite
Où allons-nous ?
lundi 9 octobre 2017

Pas inhabituel de s’entendre demander dans une de nombreuses rues de Kinshasa, dans une grande surface, dans un bistrot… : " où allons-nous ? ". Une (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting