NORD-KIVU
Les affrontements " NDC/R "-" MAZEMBE " vident le Sud-Lubero
jeudi 10 août 2017

Il y a quelques temps, les combattants de la milice " Nduma defense of Congo/Rénové " (NDC/R) du chef de guerre Guidon avait eu chassé les " MAZEMBE " de plusieurs localités du Sud-Lubero qu’ils ont occupées en imposant leur loi. Mais il y a deux jours, les miliciens " MAZEMBE " sont revenus à la charge et ont lancé une offensive de grande envergure sur toutes les positions du " NDC/R ". On parle des combats d’une rare violence entre les deux groupes armés belligérants.
Ces affrontements ont vidé le Sud-Lubero de sa population. Des habitants sont en train de fuir les zones de combats pour aller se mettre à l’abri le plus loin possible. Ces déplacements en masse des civils ont entrainé une situation humanitaire préoccupante en l’absence de la moindre prise en charge dans les milieux d’accueil qui sont des familles.
Ces informations des affrontements entre les "MAZEMBE" et les "NDC/R" qui vident le Sud-Lubero de sa population livrées par la Société civile de Lubero sont confirmées par l’Administrateur de Territoire. On fait état du fait que, dans un premier temps, il y avait eu négociations entre les deux groupes armés locaux qui ont même signé un Accord de cessez-le-feu.
Mais il semble que ce sont les "NDC/R" de Guidon qui ont violé ce cessez-le-feu en reprenant les hostilités. D’où la situation actuelle des affrontements qui se poursuivent avec les conséquences humanitaires catastrophiques. On rappelle que ce sont les hommes de Guidon qui avaient réussi à chasser les combattants "MAZEMBE" qui sont des Nande de toutes les places fortes qu’ils contrôlaient dans le Sud-Lubero.
Ils ont même fait main basse sur la grande agglomération de Miriki qu’ils occupent encore jusqu’à ce jour. On rappelle également que la semaine dernière, les députés nationaux du caucus du Nord-Kivu ont publié une déclaration dans laquelle ils déplorent les exactions des combattants du "NDC/R" de Guidon dans le Sud-Lubero leur fief électoral.
Ils ont dénoncé le fait que ce groupe armé a installé un "Etat" dans ce secteur. Les députés du caucus ne se sont pas arrêtés à ce constat, mais ont demandé au gouvernement central de prendre le taureau par les cornes pour mettre un terme à cette situation d’occupation de plusieurs localités du Sud-Lubero par les combattants du "NDC/R".
Pour sa part, l’Administrateur de Lubero justifie ce qui se passe dans le sud de sa juridiction par une carence des soldats des FARDC. Il n’y a aucune position de l’armée loyaliste. Ce qui laisse libre cours à l’aventurisme des groupes armés qui viennent y installer leurs pénates en brimant et en exploitant la population tout comme les ressources naturelles que recèle cette zone de Lubero en toute quiétude.
Ces actions d’occupation de ces groupes armés sont favorisées par la topographie de la région de Lubero. Il s’agit de la forêt équatoriale, c’est-à-dire la forêt dense qui surplombe des villages éloignés et inaccessibles. Le premier à s’installer depuis une vingtaine d’années, ce sont les Hutu rwandais des FDLR. Le Sud-Lubero était connu comme leur bastion où ils ont fait régner leur loi.
Ils levaient l’impôt à la place de l’Etat et exerçaient le pouvoir judiciaire par l’entremise des tribunaux parallèles qu’ils ont installés. C’est par le biais de ces tribunaux illégaux que les FDLR expropriaient les Nande de leurs propriétés foncières pour les réattribuer illégalement aux Hutu congolais.
Le Sud-Lubero n’a pas un long moment de répit pour souffler le vent de la paix. Après que les combattants "MAZEMBE" ont chassé les Hutu rwandais des FDLR, ce sont les "NDC/R" de Guidon qui vont s’installer après de sanglants affrontements. Les "MAZEMBE" font un repli stratégique, relancent les hostilités et parviennent à occuper le terrain. Ils sont à nouveau chassés par les hommes de Guidon qui occupent, pour la énième fois plusieurs localités. C’est le dernier tableau en date. A ce jour, on assiste à une énième confrontation "MAZEMBE"-"NDC/R". On ne sait pas qui aura le dessus et pendant combien de temps s’imposera-t-il sur le camp adverse. KANDOLO M.

USA et l’UA condamnent l’attaque contre une base de la MONUSCO
lundi 11 décembre 2017

Les Etats-Unis condamnent fermement l’attaque contre une base de la MONUSCO, qui a tué au moins 15 casques bleus tanzaniens et en a blessé plus de (...)
lire la suite
Des sons de cloches accompagnés de clameurs publiques chaque jeudi à 21 heures à partir de ce 14 décembre
lundi 11 décembre 2017

A partir de ce 14 décembre chaque jeudi à 21 heures, des sons de cloches dans toutes les paroisses catholiques. Telle est la recommandation du (...)
lire la suite
Communiqué nécrologique
vendredi 8 décembre 2017

La famille de notre collègue Didier Kebongo, informe les amis et connaissances, que le programme des funérailles de leur fils Andy Kebongo, décédé (...)
lire la suite
La RDC s’associe à l’Afrique dans la lutte contre le sida
vendredi 8 décembre 2017

La lutte contre l’épidémie du sida stagne, voire faiblit en Afrique de l’Ouest et centrale, où la mortalité des adolescents a augmenté d’un tiers en (...)
lire la suite
« Pasco » sensibilise des professionnels du sexe au dépistage volontaire
vendredi 8 décembre 2017

L’ong Parlons Sida aux communautaires (PASCO) a organisé dernièrement une matinée de sensibilisation au dépistage volontaire du VIH Sida, à (...)
lire la suite
INSS : Agnès Mwad en quête des partenaires du Centre orthopédique à Dubaï
jeudi 7 décembre 2017

Le Directeur général de l’Institut National de Sécurité Sociale (INSS), Agnès Mwad Nawej Katang a fait le déplacement pour Dubaï, aux Emirats Arabes (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting