INTEGRATION REGIONALE
La RDC et l’Ouganda signent un accord sur l’interconnexion d’énergie électrique
jeudi 10 août 2017

* La ligne partira de la cité de Nkenda en Ouganda et reliera la RDC via les villes de Beni, Bunia et Butembo.
* Le projet est financé par la BAD à hauteur de 150 millions de dollars.

La RDC et l’Ouganda ont signé, hier mercredi 9 août à Kinshasa, un protocole d’accord d’interconnexion d’énergie électrique pour le développement intégré de deux pays. Cette convention a été paraphée par le ministre le Rd congolais de l’Energie et des Ressources hydrauliques, Jean-Marie Ingele Ifoto et la ministre ougandaise de l’Energie et Développement minéral, Irène Muloni.

Cet accord s’inscrit dans le cadre de la politique d’intégration entre la RDC et l’Ouganda, notamment le partage en commun du fruit du potentiel énergétique dans la sous-région. Il s’agit en fait du transport du courant électric depuis la cité ougandaise de Nkenda pour alimenter les villes rd congolaises de Béni, Bunia et Butembo.
Selon la ministre ougandaise de l’Energie et Développement minéral, "c’est une étape importante qui démontre la coopération qu’il y a entre nos deux pays de sorte que nous puissions développer nos ressources au bénéficie de nos populations. Le protocole d’accord résume le programme que nous avons mis en oeuvre, à travers lequel nous allons interconnecter nos deux pays de sorte qu’à travers l’électricité, qu’il puisse avoir génération d’activités, création d’emplois au bénéfice de nos populations respectives". Elle se réjouit de ce que la BAD s’est engagée à financer ce programme. "Dès que les études de faisabilité seront mises à jour, nous allons procéder à la mise en oeuvre du projet, de sorte qu’en 2019, qu’il soit terminé," a déclaré Irène Muloni.
Le ministre rd congolais de l’Energie et Ressources hydrauliques, Jean-Marie Ingele Ifoto a remercié les deux chefs d’Etat, en l’occurrence, Joseph Kabila et Yoweri Museveni, "pour leur politique de bon voisinage et de rapprochement harmonieux de nos deux peuples, en vue de partager en commun, le fruit du potentiel énergétique dans la sous-région." Ingele a également remercié la Banque africaine de développement, BAD, qui finance ce projet à hauteur de 150 millions de dollars. Le ministre congolais a également manifesté sa gratitude envers le "NELSAP", Programme Subsidiaire des Lacs Equatoriaux du Nil, qui s’est engagé dans la création d’un marché électrique régional de ses membres. Ce, à travers le développement des infrastructures énergiques régionales, en vue d’assurer l’établissement de règles et de mécanismes pour l’échange de l’énergie électrique.
Le ministre Ingele Ifoto a assuré la partie ougandaise de la détermination de la RDC à voir ce projet se réaliser.
Ingele explique que les gouvernements congolais et ougandais ont mis en oeuvre depuis 2011, un projet de construction d’une ligne de transport électrique au départ du Poste Nkenda à Kasese dans la région ouest de l’Ouganda à Bunia en passant par Beni et Butembo dans le Nord-Est de la RDC.
Ce projet, confie le ministre Ingele, comprend outre la construction de 352,2 km de ligne électrique 220 KV double terne, la construction de 3 postes, la réhabilitation et l’extension d’un poste, ainsi que l’électrification rurale par poste, à couplage capacitif pour alimenter 5 villages situés à plus ou moins 10 km le long de ladite ligne.
Lire ci-contre, l’intégralité du discours du ministre Ingele Ifoto, à l’occasion de la signature du protocole d’accord d’interconnexion d’énergie électrique entre la RDC et l’Ouganda. Didier KEBONGO

Allocution de son Excellence Monsieur le ministre de l’Energie et des Ressources hydrauliques

Excellence Madame le Ministre de l’Energie et Développement Minéral de la République sœur de l’Ouganda ;
Excellence Monsieur le Ministre des Finances et du Plan de l’Ouganda ;
Excellence Monsieur le Ministre des Finances et Cher Collègue ;
Excellence Monsieur le Ministre de la Coopération au Développement ;
Monsieur le Conseiller Principal au Collège Energie au Cabinet de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat ;
Monsieur le Conseiller Principal au Collège Energie, Mines et Hydrocarbures à la Primature ;
Messieurs les Secrétaires Généraux ;
Monsieur le Directeur Général de SNEL ;
Monsieur le Directeur de Planification et des Investissements de la Société Ougandaise de Transport Electrique (UETCL) ;
Monsieur le Coordonnateur de NELSAP ;
Mesdames et Messieurs les Experts ;
Distingués invités, à vos titres et qualités respectifs ;
Mesdames et Messieurs.

J’ai l’honneur et le réel plaisir de vous adresser, ces quelques mots dans ce merveilleux cadre de l’hôtel MEMLING, à l’occasion de cette réunion conjointe sur le projet d’interconnexion d’énergie pour le développement intégré, entre la République d’Ouganda et la République Démocratique du Congo.
Je saisi cette heureuse opportunité, pour rendre un vibrant hommage à nos deux Chefs d’Etat, en l’occurrence, leurs Excellences Messieurs les Présidents YOWERI KAGUTA MUSEVENI et Joseph KABILA KABANGE, pour leur politique de bon voisinage et de rapprochement harmonieux de nos deux peuples, en vue de partager en commun, le fruit du potentiel énergétique dans la sous-région.
Au nom du Gouvernement de la RDC, conduit par Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Bruno TSHIBALA NZENZE, je souhaite à vous Excellences Madame et Messieurs les Ministres, et à vous tous qui avez parcouru des milliers des kilomètres pour répondre présent à cette rencontre, la bienvenue dans la terre congolaise et de passer un excellent séjour à Kinshasa, Capitale de la République Démocratique du Congo.
Mes remerciements s’adressent à l’endroit de la Banque Africaine de Développement, en sigle BAD qui s’est beaucoup mobilisée, depuis quelques décennies déjà, dans la mise en œuvre des projets d’infrastructures particulièrement dans ceux du domaine de l’énergie.
La matérialisation de cette rencontre traduit les efforts du Bureau de coordination de NELSAP qui, inlassablement nous accompagne dans l’exécution des différentes étapes des études techniques et environnementales, relatives au projet de construction d’une nouvelle ligne électrique Nkenda-Beni-Butembo-Bunia, notamment la facilitation pour l’obtention du financement desdites études, à travers un don du Gouvernement Norvégien ainsi qu’à la mobilisation de toute l’équipe de l’Unité de Projet d’Interconnexion de Réseaux Electriques des Pays des Lacs Equatoriaux du Nil, à qui nous exprimons également notre profonde gratitude.

Excellences Madame et Messieurs les Ministres ;
Mesdames et Messieurs ;
Distingués invités,
Les gouvernements de la RDC et de l’Ouganda ont mis en œuvre depuis 2011, un projet de construction d’une ligne de transport électrique au départ du Poste Nkenda à Kasese dans la région Ouest de l’Ouganda à Bunia en passant par Béni et Butembo dans le Nord-Est de la République Démocratique du Congo.
Il sied d’indiquer que le coût global est estimé à 150 millions de dollars américains.
Ce projet comprend, outre la construction de 352,2 km de ligne électrique 220 kV double terne, la construction de 3 Postes, la réhabilitation et l’extension d’un Poste, ainsi que l’électrification rurale par poste, à couplage capacitif pour alimenter 5 villages situés à plus ou moins 10 km le long de ladite ligne.
Le développement de ce projet est en harmonie avec la vision du Programme Subsidiaire des Lacs Equatoriaux du Nil "NELSAP ", qui s’est engagé éperdument, dans la création d’un marché électrique régional de ses pays membres, à travers le développement des infrastructures énergétiques régionales, en vue d’assurer l’établissement de règles et de mécanismes pour l’échange de l’énergie électrique.
Ce projet recommandé par l’étude de NELSAP sur "l’Évaluation socio-environnementale et stratégique sectorielle des options de développement énergétique dans la région des lacs équatoriaux du Nil (SSEA) de 2007, complétera le réseau régional interconnecté Tanzanie - Kenya - Ouganda - Rwanda - Burundi - Est de la RDC, en cours de réalisation.
Les provinces du Nord et du Sud Kivu étant déjà connectées avec le Rwanda et le Burundi, cette ligne de transport d’énergie Ouganda- RDC complétera dès lors la boucle du réseau Ouganda -Rwanda - Burundi - RDC (Est) - Ouganda.
Notre rencontre de ce jour, porte essentiellement sur l’adoption des stratégies communes à entreprendre, en vue de la mobilisation conjointe du financement pour la mise en œuvre du projet de construction de la ligne Nkenda-Beni-Butembo-Bunia.
Aussi, nous saisissons la même occasion, pour mettre en place un cadre de collaboration bilatérale, en vue du développement du secteur de l’énergie, au mieux des intérêts de nos populations respectives.

Excellence Madame le Ministre de l’Energie et Développement Minéral de la République sœur de l’Ouganda ;
Excellence Monsieur le Ministre des Finances et du Plan de l’Ouganda ;
Excellence Monsieur le Ministre des Finances et cher Collègue ;
Excellence Monsieur le Ministre de la Coopération au Développement et Cher Collègue ;
Monsieur le Conseiller Principal au Collège Energie au Cabinet de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat ;
Monsieur le Conseiller Principal au Collège Energie, Mines et Hydrocarbures à la Primature ;
Messieurs les Secrétaires Généraux ;
Monsieur le Directeur Général de SNEL ;
Monsieur le Directeur de Planification et des Investissements de la Société Ougandaise de Transport Electrique (UETCL) ;
Monsieur le Codonateur de NELSAP ;
Mesdames et Messieurs les Experts ;
Distingués invités en vos titres et qualités respectifs ;
Mesdames et Messieurs.
L’héritage culturel commun et les ressources naturelles entre l’Ouganda et la RDC, offrent d’énormes opportunités pour consolider la stabilité et la prospérité.
C’est ainsi que, depuis plusieurs décennies, nos deux Etats entretiennent des rapports privilégiés dans les différents secteurs. Sous l’impulsion de nos deux chefs d’Etats, des cadres de coopération et de collaboration ont été créés dont l’accord portant création de la Grande Commission Mixte, RDC-Ouganda, signé en 1986, l’accord de coopération pour l’exploitation des hydrocarbures et les gisements communs de juin 1990 ainsi que l’accord de Ngurdoto en 2007.
Dans son volet relatif au développement des infrastructures, l’accord de Ngurdoto ouvre la voie aux échanges et au commerce de l’énergie électrique entre nos deux pays.
L’électrification inter frontalière dont notamment celle de la cité de Kasindi au Nord-Kivu en RDC, à partir d’une ligne Moyenne-Tension, au départ de la cité voisine de Kasese, en Ouganda en est une illustration éloquente.
D’autre part, malgré les contraintes rencontrées dans la marche du Projet d’Interconnexion des réseaux électriques des Pays des Lacs Equatoriaux du Nil, lancé depuis 2009 et en cours de réalisation, notamment la contre-performance de certains entrepreneurs tel qu’lSOLUX, nous osons croire, que dans les prochains mois, nous arriverons enfin à la mise en service de ces lignes dont les travaux de construction sont fort heureusement tous lancés et les études sur la stabilité dynamique concluantes.
Ainsi, alors que notre rêve sur l’échange d’énergie dans la région des Lacs Equatoriaux du Nil tend peu à peu à se concrétiser, nos pensées doivent déjà se tourner sur la gestion de notre réseau interconnecté.
Un renforcement de capacité pour l’exploitation efficiente dudit réseau interconnecté est également requis.
C’est ici le lieu pour moi, d’attirer l’attention de NELSAP, à qui nous réitérons notre confiance et celle de nos partenaires en développement dont la Banque Africaine de Développement, sur la nécessité de continuer à nous appuyer tant dans la mise en œuvre des projets prioritaires des infrastructures de production électrique, afin de générer davantage des flux dans notre réseau que d’autres projets des lignes capables d’acheminer davantage d’énergie dans la région telle que le financement de la ligne 220kV Nkenda-Beni-Butembo-Bunia dont les études détaillées, bancables et les documents d’appel d’offres sont déjà disponibles.
C’est sur cette note d’espoir que je souhaite pleins succès à notre réunion.
Je vous remercie.
Ingele Ifoto

Le Gouvernement lève la suspension des activités d’exploitation forestière
mercredi 23 août 2017

La mesure suspendant les activités d’exploitation forestière dans l’ex- province du Katanga vient d’être levée. La décision a été prise par le (...)
lire la suite
Bientôt, l’aide du Gouvernement aux sinistrés de Tara en Ituri
mercredi 23 août 2017

Les Congolais victimes du glissement de terre en Ituri vont recevoir dans les prochains jours l’aide du Gouvernement. C’est ce qui ressort du (...)
lire la suite
Sud-Kivu : les agents du gouvernorat en grève
mercredi 23 août 2017

Les agents du gouvernement provincial du Sud-Kivu sont en grève. Ils ont suspendu le travail lors de l’ouverture de la session extraordinaire, (...)
lire la suite
Nouveaux gouverneurs : halte au virus de la gestion calamiteuse
mercredi 23 août 2017

C’est hier qu’a démarré la campagne électorale dans des Assemblées provinciales pour l’élection des gouverneurs ce 26 août dans quelques provinces du (...)
lire la suite
La question de 500.000 réfugiés au centre des discussions entre le VPM Shadary et le HCR
mercredi 23 août 2017

La question de 500.000 réfugiés en RDC a été au cœur d’un entretien hier mardi 22 août entre le patron de la sécurité nationale et la représentante (...)
lire la suite
Le SYECO vers l’élection d’un nouveau comité directeur
mardi 22 août 2017

Le syndicat des Enseignants du Congo organise, depuis hier lundi 21 août, son quatrième congrès ordinaire. La fin de ces travaux, qui interviendra (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting