DE NOUVEAU OPERATIONNEL APRES LES VACANCES
Le Centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa relance ses activités
vendredi 8 septembre 2017

C’est dans une salle Brell remplie comme un œuf que le Centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa a lancé officiellement les activités de la saison ce jeudi 7 septembre. Face à un parterre de journalistes et d’artistes de différentes filières, la direction de ce centre culturel a présenté le programme du mois de septembre en cours.

Varié, ce programme affiche le rendez-vous mensuel des activités littéraires. On y trouve aussi des spectacles de musique, du théâtre, des projections cinématographiques… et des conférences, comme le rapporte un dépliant distribué aux invités de la cérémonie. L’un de plus grands événements du mois est sans doute le Forum des femmes congolaises. Une initiative de la Synergie des Femmes pour les Victimes des Violences sexuelles, basée à Goma, et la Fondation Panzi, près de Bukavu.
Prévue du 12 au 13 septembre prochain, cette activité a pour objectif ’’d’ouvrir le sommet des femmes de Kinshasa au monde, afin que la voix des femmes congolaises puisse être entendue et que les citoyens du monde puissent se rallier à leur cause et soutenir leur vision du futur’’, précise le dépliant. Les principales organisatrices du Sommet des femmes congolaises sont la Synergie des Femmes pour les Victimes des Violences sexuelles, basée à Goma, et la Fondation Panzi, basée près de Bukavu.

LA GRANDE RENTREE LITTERAIRE
Responsable de la Bibliothèque du Centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa, Richard Ali a annoncé la tenue de la Grande rentrée littéraire de Kinshasa. Fixée du 22 au 23 septembre, cette édition de l’odyssée littéraire est destinée à booster les œuvres des écrivains congolais et de faire découvrir la richesse de la bibliothèque du Centre Wallonie-Bruxelles.
La présente édition aura la particularité de présenter au public de Kinshasa des auteurs étrangers, provenant notamment d’Angola et du Congo Brazzaville, fait remarquer Richard Ali. Mais bien avant ce rendez-vous littéraire, le Centre Wallonie-Bruxelles a relancé son programme Bibliomalles dans les écoles, en vue d’alimenter en ouvrages les jeunes élèves avides de lecture.

UNE SAXOPHONISTE DE TALENT
Intervenant à ce niveau, Brain Tshibanda, le Directeur adjoint du Centre Wallonie-Bruxelles en charge des dossiers culturels, a saisi l’occasion pour faire déguster au public des extraits de spectacles qui seront présentés au cours du mois de septembre.
Il a notamment présenté au public la saxophoniste congolaise Gemima Band, l’une des rares artistes féminines du pays à manier à merveille cet instrument de musique. A la tête du groupe Gemima Band, la jeune instrumentiste a démontré au public son savoir-faire en jouant un morceau de Céline Dion, devenu l’hymne même du long métrage Titanic. Son talent, son souffle n’ont pas manqué d’émerveiller les spectateurs, invités à prendre rendez-vous avec le groupe le vendredi 15 septembre prochain à 19 heures.

DES GROUPES EPATANTS
Autres délices servis aux passionnés de la culture, le spectacle ’’Rythmes et danses du Congo’’, un remake du spectacle des percussionnistes et danseurs du Congo, présenté récemment lors d’un festival international en Chine, où neuf pays ont été au rendez-vous. L’extrait exhibé par le groupe Nsango Mbonda a mis de l’eau à la bouche d’un public qui brûlait désormais du désir de voir ces artistes sur scène le 19 septembre prochain à 19h00.

A ces percussionnistes encadrés par Eddy Mboyo, a succédé le Chœur MC, qui a la particularité de jouer de la rumba, au delà du gospel. Composé de jeunes chantres, danseurs et instrumentistes, ce groupe a impressionné le public quand il a entonné la chanson ’’Mukusa’’ du regretté Emeneya Kester, avec une chorégraphie propre aux orchestres chrétiens. Leur soirée est fixée au jeudi 21 septembre à 19 heures à la salle Brell.

’’LE MINISTRE DES POUBELLES’’
Le programme mensuel prévoit, en outre, le festival annuel ’’Kinshasa, nuit du jazz’’ ou ’’Kin, jazz’’ pour le plus grand bonheur des passionnés de ce genre musical. Fixée au vendredi 22 septembre dès 19 heures, cette soirée connaîtra la présence des invités venant de différents horizons : Julien Hucq, Kinjazza, Kinfanfar Jazz, Les Salop’arts, Alexia Waku et José Hendrix.
Le Centre Wallonie-Bruxelles a également prévu la projection, le jeudi 14 septembre, du film documentaire ’’Le ministre des poubelles’’, une réalisation de Quentin Noirfalisse. Celui qui se surnomme ainsi, l’artiste plasticien congolais Emmanuel Botalatala, s’est créé une renommée en allant puiser la matière première de ses tableaux dans les poubelles qui foisonnent à Kinshasa. Des détails à découvrir lors de la projection le jeudi prochain en la salle Brell à partir de 19 heures.
Yves KALIKAT

Le ministre Modeste Bahati porte "Devenir un bon avocat" de Me Willy Wenga sur les fonts baptismaux
lundi 19 février 2018

Il n’y a pas un sans deux. Trois ans après son premier ouvrage édité en 2015, revoici Me Willy Wenga avec "Devenir un bon avocat, quelques repères (...)
lire la suite
« Programme du cours d’éducation physique et sportive adapté à l’élève vivant avec handicap »
lundi 19 février 2018

*Un ouvrage né du projet « Ecoutez-Nous » de la Ligue Handisport du Katanga. C’est sans doute par ignorance que les élèves vivant avec handicap (...)
lire la suite
Une nouvelle rentrée artistique vient d’être...
lundi 19 février 2018

Une nouvelle rentrée artistique vient d’être lancée au Théâtre des Intrigants avec à l’affiche, la pièce théâtrale "Nazali Kinshasa". Ceci marque le début (...)
lire la suite
Le roman "Les aventures de Lumengu" porté sur les fonts baptismaux
mercredi 14 février 2018

La bibliothèque du Centre Wallonie Bruxelles a accueilli, le week-end dernier, la cérémonie du vernissage d’un roman hautement interpellateur (...)
lire la suite
Kinshasa et Brazzaville s’accordent pour mener des actions conjointes
lundi 12 février 2018

Les tourbières récemment découvertes par les scientifiques en RDC et au Congo Brazzaville, ont été au centre des discussions entre le ministre (...)
lire la suite
Thomas Luhaka invite les Congolais à la quête de la grandeur
lundi 12 février 2018

Le boulevard Tshatshi a changé de look. Et d’ambiance aussi. D’ordinaire d’un calme plat, cette large avenue qui mène à la présidence de la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting