SIEGEANT EN AUDIENCE DE PROCLAMATION DES RESULTATS DES ELECTIONS DU 26 AOUT DERNIER
La Cour d’appel de Lubumbashi proclame Pande Kapopo Gouverneur du Haut Katanga
lundi 11 septembre 2017

C’est le samedi 09 septembre que la Cour d’appel de Lubumbashi a mis fin à cette saga politico-judiciaire autour de l’élection du gouverneur du Haut Katanga. Pande Kapopo Célestin et Kalenga Mambepa ont donc été confirmés respectivement gouverneur et vice-gouverneur de la province du Haut Katanga.

Après la proclamation des résultats provisoires de l’élection par la Ceni le 26 août, le clan Kazembe était monté au créneau pour contester la constitutionnalité de ce scrutin. Le collectif des avocats de l’ancien gouverneur du Haut-Katanga avait demandé à la Cour d’appel de suspendre les résultats avant de solliciter par ailleurs que cette Cour s’aligne sur l’arrêt de la Cour constitutionnelle qui avait en son temps réhabilité Jean-Claude Kazembe Musonda.
Mais le samedi 09 septembre, les choses ont suivi leur cours normal. En fait, la liste des deux candidats de la Majorité présidentielle ayant obtenu 27 voix sur 28 votants a été proclamée vainqueur.

L’AUDIENCE

Le premier président de la Cour d’Appel de Lubumbashi, Paulin Ilinga Ntanda a demandé au ministère public de donner son avis. Et l’avocat de M. Kazembe Musonda , a pris la parole comme intervenant volontaire pour lancer les actions d’un contentieux électoral.
Cependant, le premier président de la Cour d’appel lui a signifié que l’audience portait sur la proclamation des résultats et non pas sur le contentieux électoral.
Pour Paulin Ilinga Ntanda à la date du 04 septembre 2017, il n’ y avait aucun recours de contestation en rapport avec les résultats provisoires de l’élection du gouverneur du Haut-Katanga. La requête de l’ancien gouverneur du Haut-Katanga a été présentée après la clôture des débats.
L’officier du ministère public, quant à lui, a donné un avis favorable et demandé à la Cour d’appel de Lubumbashi de proclamer les résultats définitifs des élections du gouverneur et du vice-gouverneur du Haut-Katanga.
Pour de nombreux observateurs, la requête de l’ancien gouverneur n’avait que très peu de chance d’aboutir.
Déjà, les violons semblaient ne pas s’accorder entre différents protagonistes autour de l’arrêt de la Cour qui a fait couler beaucoup d’encre de salive. La Ceni, elle-même, n’avait pas donné l’impression de lui accorder une grande importance. Même si elle reconnaissait, dans l’entre-temps que l’affaire était encore pendante devant la Haute cour.
Comme le soulignait dernièrement le rapporteur adjoint de la Ceni, Onésime Kukatula à la Radio onusienne : " L’arrêt n’a été ni notifié ni publié au Journal officiel. " Il avait la certitude que la décision d’organiser les élections dans la province du Haut Katanga n’était nullement en contradiction avec la Cour constitutionnelle.
Depuis le samedi, il est clair que les glas, avec la décision de la Cour d’appel de Lubumbashi, ont sonné pour l’ancien gouverneur du Katanga. Zéphy VULA

Donald Trump : « Nous surveillons de près les violences en cours au Soudan du Sud et au Congo »
vendredi 22 septembre 2017

Le président américain s’est adressé aux dirigeants africains au cours d’un déjeuner de travail à la Maison Blanche, selon le site d’informations en (...)
lire la suite
La famille Kamuina Nsapu fait son mea culpa devant les Kasaïens*
vendredi 22 septembre 2017

La famille régnante du groupement Kamuina Nsapu, en territoire de Dibaya, demande pardon à la communauté kasaïenne. Son représentant a fait cette (...)
lire la suite
Passeport : Plaintes croisées du député Toussaint Alonga à la Cour suprême et à la Cour constitutionnelle
vendredi 22 septembre 2017

*L’élu du Mont-Amba invoque le principe des droits acquis en Droit administratif. L’affaire de l’invalidation par le gouvernement du passeport (...)
lire la suite
Jean-Bosco Puna a été libéré hier
vendredi 22 septembre 2017

Jean-Bosco Puna, le secrétaire général du Syndicat des enseignants des écoles conventionnées catholiques (Synecat) et porte-parole de la Synergie des (...)
lire la suite
Le parti Orange appelle la CENI à publier le calendrier électoral global
vendredi 22 septembre 2017

A trois mois des échéances électorales tel que coulé dans l’Accord de la Saint Sylvestre, le parti Orange somme la CENI de publier immédiatement le (...)
lire la suite
La Plateforme « Le Centre » plaide pour une Table ronde inclusive
jeudi 21 septembre 2017

*A l’opposé de l’aile Limete du Rassemblement, ce regroupement politique propose le maintien des institutions à mandat électif dont le Président de la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting