BONNE GOUVERNANCE DES RESSOURCES NATURELLES
Les membres du FFGRN en assemblée générale élective
mardi 12 septembre 2017

Les membres du Forum des femmes pour la gouvernance des ressources naturelles en RDC (FFGRN) sont en Assemblée générale élective depuis hier lundi.

Organisés avec l’appui d’OSISA, ces travaux, qui se tiennent à Kinshasa, vont continuer jusque demain. Les objectifs de cette rencontre, qui réunit les membres venus de toutes les provinces de la République, ont été révélés aux participants. Ces dernières auront à procéder à l’ élection du comité, des membres du Conseil d’Administration et des commissaires aux comptes, à s’approprier les statuts et le Règlement intérieur du FFGRN et à valider le plan stratégique triennal du Forum.
A l’ouverture de ces assises, la coordonnatrice adjointe du bureau provisoire du FFGRN a dressé le bilan de la mission qui lui a été confiée, il y a plus d’une année à Lubumbashi. Pour Rosette Mamba, les présentes assises doivent absolument conduire le Forum à la mise en place d’un comité élu, qui devra présider désormais aux destinées du FFGRN.
D’après l’intervenante, le comité sortant avait la charge de légaliser l’existence de cette organisation. A ce jour, a-t-elle mentionné, cette organisation est enregistrée au ministère de la Justice.
Au-delà de cet enregistrement, le comité sortant a mis en place un site internet qui se veut attrayant. Pour sa gestion au quotidien, trois membres du FFGRN ont été formés et s’attèlent à mettre du contenu sur cette adresse (www.ffgrn.org). « Cet outil de communication est également le vôtre. C’est donc à vous aussi de lui apporter la matière nécessaire pour bien remplir son rôle », a lâché Rosette Mamba.
Une autre action menée au cours de ce mandat est le tournage d’une émission ainsi que des minis documentaires réalisés par un groupe de journalistes membres de ce réseau, a confié Rosette Mamba. « Au regard de tout ce qui précède, nous pouvons affirmer avec fierté que notre mission est accomplie au-delà des difficultés inhérentes à toute activité humaine », s’est-elle réjouie.

MISSION DU FFGRN
Le Forum des Femmes pour la Gouvernance des Ressources Naturelles FFGRN a vu le jour en mai 2016 à Lubumbashi, à l’issue de la troisième édition d’une série de formations destinées aux femmes de différents horizons, sous l’impulsion de Open society initiative southern for africa (Osisa) à travers son programme SARW. Ce n’est qu’une année après, le 9 mai 2017, que le FFGRN a finalement été présenté devant le public, a indiqué Rosette Mamba.
La plateforme regroupe des femmes de la société civile, des médias, du secteur public et des confessions religieuses, œuvrant dans le secteur des ressources naturelles. Sa vision est celle d’un Congo où la gestion transparente du secteur extractif contribue au développement durable des Congolais, a-t-elle soutenu.
La mission du FFGRN est de constituer un noyau de femmes engagées dans la lutte pour la bonne gouvernance, dans la gestion des ressources naturelles et la prise en compte des questions sexo-spécifiques dans les politiques publiques. Ces objectifs sont notamment d’impliquer les femmes dans la formulation, la mise en œuvre et le monitoring des politiques dans le secteur extractif. Aussi d’assurer le renforcement des capacités des femmes et l’éducation populaire sur les impacts des activités extractives. Plus, favoriser les échanges de bonnes pratiques en matière de plaidoyer sur la bonne gouvernance des ressources naturelles, et contribuer à l’autonomisation des femmes travaillant dans les zones d’exploitation des ressources naturelles.

OSISA ENCOURAGE L’ENGAGEMENT DES FEMMES
Fière de cette initiative, Nick Elebe, le directeur pays d’OSISA a salué la diversité de femmes issues de différents domaines d’expertise, et de plusieurs provinces, et d’institutions. Saluant la diversité de cette plateforme, Nick Elebe estime que c’est l’esprit qu’OSISA a voulu encourager depuis le début du projet en 2014. Notamment dans la lutte pour la bonne gouvernance des ressources naturelles, les droits des femmes et leurs apports.
Nick Elebe a aussi salué la détermination des femmes à s’unir. Il a invité les participantes à faire de ce Forum une référence au niveau national, régional et international dans la défense des femmes marginalisées dans le secteur extractif.
Mathy MUSAU

L’UNESCO souscrit à la construction d’une communauté de destin prônée par le président Xi Jinping*
mercredi 18 juillet 2018

BEIJING, 17 juillet (Xinhua) — Le président chinois Xi Jinping a rencontré lundi à Beijing la directrice générale de l’Organisation des Nations unies (...)
lire la suite
Message de vœux à l’occasion du 58ème anniversaire de l’accession de la RDC à l’indépendance
vendredi 29 juin 2018

En ce jour mémorable où la RDC célèbre le 58ème anniversaire de son accession à l’indépendance, la Haute direction ainsi que l’ensemble du personnel de (...)
lire la suite
La main de l’Eternel n’est pas courte pour sauver
jeudi 28 juin 2018

(Par l’Evangéliste Colin NZOLANTIMA) Le monde se trouve dans une spirale de tensions couvées depuis plusieurs années et qui à ce jour se (...)
lire la suite
Steve Mbikayi : un plaidoyer pertinent, mais partiel
mercredi 27 juin 2018

*La nécessaire croisade du ministre de l’ESU pour la revalorisation du diplôme d’Etat gagnerait en efficacité si l’intéressé privilégiait une approche (...)
lire la suite
Une rescapée d’Ebola raconte les péripéties vécues par sa famille autour de cette pandémie
vendredi 22 juin 2018

Une patiente qui a survécu à Ebola à Bikoro, à l’Equateur, a préféré délier sa langue. Marie-Vincent s’est confiée auprès des services des MSF. Dans son (...)
lire la suite
Les infrastructures, domaine clé de la coopération sino-africaine dans la réduction de la pauvreté
jeudi 21 juin 2018

BEIJING, 20 juin (Xinhua) — Calestous Juma, ancien professeur de l’Université de Harvard, avait souligné dans un article datant de 2012 que les (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting