Ifasic : les enseignants en grève, les étudiants déçus
mercredi 13 septembre 2017

Les enseignants de l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (IFASIC), à l’instar des professeurs des universités publiques sur toute l’étendue de la RDC, sont en grève. Lundi 11 septembre, alors qu’il était prévu le démarrage des examens de la seconde session de l’année académique 2016-2017, les étudiants ont été surpris d’apprendre, par la bouche du Secrétaire général de cet établissement, le report sine die de ces épreuves.

C’est depuis plusieurs semaines que les professeurs des Universités publiques de la RDC sont en grève. Ils exigent le réajustement de leur salaire au taux budgétaire de 1420 CDF le dollar, à l’instar des médecins et enseignants de l’Enseignement primaire et secondaire.
Bien que souvent épargné lors des années antérieures, l’Ifasic est entré dans ce mouvement. Une grève qui, à la grande déception de ses étudiants, l’oblige à surseoir tout son programme annuel. Ainsi, les examens de la seconde session, les tests d’admission de nouveaux étudiants, les défenses des étudiants finalistes, etc. sont suspendus.
Venus en masse pour passer leur premier examen de ce mois de septembre, les étudiants ont été surpris d’être abandonnés à leur triste sort. Aucune salle ni auditoire n’a été aménagé pour l’épreuve. L’Ifasic n’était donc visiblement pas prêt à organiser la 2ème session pour ses sociétaires. Pour le président de la coordination des étudiants de cet établissement d’enseignement supérieur, Celé Kanangila Wabeya, c’est une situation qui va dans le sens de nuire aux étudiants qui se sont acquittés de leurs frais académiques.
« Les étudiants n’ont pas de dettes envers les professeurs et les professeurs non plus n’attendent rien des étudiants. Si nous en sommes là aujourd’hui, c’est par ce que les professeurs attendent de l’Etat quelque chose. Et du coup, ce sont les étudiants qui en pâtissent. Or, ils ont payé pour la majorité leurs frais académiques. Ils se retrouvent toutefois aujourd’hui victimes d’une situation qu’ils ne méritent pas », a plaidé le président des étudiants de l’Ifasic.
« Nous demandons au gouvernement de prendre ses responsabilités pour que tout revienne dans l’ordre. Aujourd’hui, nous essayons d’implorer leur volonté, mais demain ce sera peut-être pire. Car, nous au moins, nous avons payé nos frais. A eux de respecter leur part du contrat. La coordination parle au nom des étudiants qui ne savent à quel saint se vouer tout simplement parce que l’Etat ne veut pas payer les enseignants », a-t-il ajouté.
Pour Celé Wabeya, comme pour tant d’autres étudiants de cet alma mater, le souci est de voir l’autorité académique convoquer dans le plus bref délai la seconde session, pour permettre à cette institution d’éviter le retard pour le démarrage de la prochaine année académique. Bahati KASINDI

Le Nouveau Représentant de l’UNFPA en RDC s’engage à travailler sur l’élimination des décès maternels
lundi 15 janvier 2018

Le nouveau représentant du Fonds des Nations unies pour la population en RDC s’engage à travailler sur les quatre priorités nationales à (...)
lire la suite
" La question des prisonniers et exilés politiques devrait être résolue avant les élections "
lundi 15 janvier 2018

La question des prisonniers et exilés politiques devrait être résolue avant la tenue des élections, a plaidé samedi 13 janvier l’Association (...)
lire la suite
La Fondation Konrad Adenauer plaide pour la participation des personnes vivant avec handicap
lundi 15 janvier 2018

La Fondation Konrad Adenauer a organisé vendredi 12 janvier dernier au Centre pour Handicapés de la Commune de Barumbu une matinée de formation (...)
lire la suite
Le Pr Oscar Nsaman pour l’adéquation entre la formation académique et la demande du monde du travail
lundi 15 janvier 2018

La formation académique en RDC doit être en adhéquation avec les besoins réels du monde de travail. C’est ce qu’a déclaré le Pr Oscar Nsaman O’Lutu, à (...)
lire la suite
SCTP : une caissière disparaît avec une somme de plus de 74.000 Usd
lundi 15 janvier 2018

Un coup dur a frappé à la porte de la Société commerciale des Transports et des Ports (SCTP SA). Une caissière à la gare fluviale, s’est (...)
lire la suite
L’intersyndicale de l’EPSP demande au Premier ministre de reporter sa décision
lundi 15 janvier 2018

La lettre du Premier ministre datée du 2 janvier 2018 adressée à certains membres de son équipe dont celui de l’EPSP a fait l’objet d’un point de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting