CARREFOUR D’INVESTISSEURS ET D’OPERATEURS ECONOMIQUES
La 3ème édition du réseau ’’Makutano’’ démarre ce jeudi 14 septembre
mercredi 13 septembre 2017

Kinshasa s’attend à abriter un forum économique de grande envergure. Dénommées "Makutano" (rencontre en swahili, NDLR), ces assises, organisées pour favoriser des échanges entre des chefs d’entreprises et des investisseurs tant locaux qu’étrangers, démarrent demain jeudi 14 septembre, à Kinshasa.

Au menu de cette 3ème édition, axée sur le thème’’Œuvrer à l’industrialisation de la RDC’’,des intervenants de haute facture viendront partager leurs expériences dans le domaine de l’industrie, de l’agro-industrie, des mines, de la sous-traitance, de la santé, de la communication, de la musique, de la femme… Prévue jusqu’au samedi 16 septembre prochain, la rencontre permettra de promouvoir les initiatives congolaises dans tous les secteurs, avec un accent particulier sur la promotion de l’industrialisation.
Par industrialisation, les organisateurs entendent stimuler ce que les spécialistes appellent ’’l’économie secondaire’’. Autrement dit, ’’une économie qui, via la transformation de matières premières, permet la fabrication des produits physiques générant de la valeur ajoutée, excluant donc l’industrie minière ou de services’’, précisent les organisateurs.

EVEILLER LES CONSCIENCES
"Face aux défis auxquels est confronté le secteur de l’industrie en RDC, les solutions pour redynamiser ce domaine sont à portée de main. C’est une question de décision, de choix. C’est avant tout un choix qui concerne les investisseurs, nationaux ou étrangers. Mais, c’est aussi un choix stratégique des décideurs politiques. Et c’est sur ces points précis que nous tâcherons de concentrer notre réflexion et proposer des pistes de solutions", indiquent les initiateurs du réseau Makutano.
Aussi, pour ce troisième rendez-vous, de nombreux hommes d’affaires congolais et étrangers sont attendus pour exposer leurs points de vue, évoquer leurs expériences et ouvrir le débat avec les participants autour des voies à emprunter, pour faire émerger une industrie de transformation à forte plus-value et capable de générer les ressources dont le pays a besoin.
A en croire, Nicole Sulu, l’initiatrice et coordonnatrice de Makutano, deux jours pour aborder une si vaste question ne suffisent pas. Toutefois, des efforts seront consentis pour éveiller, dans les consciences, le sens de l’urgence qu’il y a à faire le choix et à s’investir, à tous les niveaux, en commençant par soi-même. Car, l’émergence du pays ne se fera pas sans un vrai projet, ambitieux, axé sur l’industrialisation, fait remarquer Nicole Sulu.

ATELIERS, TABLES RONDES, CONFERENCES…

D’après l’initiatrice de Makutano, les assises de Kinshasa se donnent pour ambition de rénover le dialogue avec les autorités publiques et les investisseurs tant locaux qu’étrangers. "Qu’ils sachent qu’ils ont ici un espace privilégié d’échanges, débarrassé des lourdeurs protocolaires et des postures individuelles ou collectives. Et qu’ils se sentent libres de s’exprimer, sans tabou", martèle la coordinatrice.
Les exposés et débats proprement dits débutent ce vendredi 15 septembre dans un premier atelier axé sur le thème ’’L’éléphant blanc’’. Il s’agira, pour les participants, de voir comment promouvoir l’industrie de transformation en RDC, avec les acteurs locaux, et renouer avec un dialogue constructif avec l’Etat et avec les investisseurs. Et, après les déclarations d’intention de part et d’autre, il faudra savoir comment poser les garanties d’un passage à l’acte.

RECOMPENSER LES TALENTS EN AFFAIRES
Dans le second atelier axé sur la renaissance, il sera question ’’du patriotisme économique, industrie et retour sur investissements : l’équation impossible ?’’. Les participants auront aussi à répondre à la question : "Quelles sont les solutions pour s’assurer rapidement des bénéfices, tout en étant promoteur d’une renaissance de l’industrie de transformation ?" Plusieurs autres ateliers se succéderont au cours de cette même journée, autour des thèmes tels que ’’Le made in RDC, c’est pour quand ?’’, ’’La quadrature du cercle’’…
La troisième édition du réseau "Makutano" marquera le lancement des Prix Makutano. Ces "Awards", remis par un jury composé d’hommes et de femmes d’affaires congolais, vont récompenser "à titre honorifique" cinq catégories d’acteurs économiques, afin de mettre en lumière les réussites congolaises d’ici ou d’ailleurs.
Fyfy Solange TANGAMU

Le nouveau musée national sera prêt fin janvier 2019
lundi 20 août 2018

* Sur le départ, l’ambassadeur de la République de Corée en RDC révèle que ce joyau culturel rentre dans le cadre de l’aide publique au développement (...)
lire la suite
La Chine octroie des bourses d’études à une soixantaine d’étudiants congolais
lundi 20 août 2018

L’ambassadeur de Chine en RDC, Wang Tongqing, a remis samedi 18 août à Kinshasa, des bourses d’études à 65 étudiants congolais pour parfaire leurs (...)
lire la suite
Kanys Makofi et Denis Kambayi réconfortent des déplacés internes du Kasaï à Kikwit
vendredi 17 août 2018

La ville de Kikwit, dans la province du Kwilu, a reçu, très récemment, la visite de deux hôtes de marque. A savoir, Denis Kambayi Tshibumbu, (...)
lire la suite
Que dit la parole de Dieu sur l’endettement ?
jeudi 16 août 2018

(Par l’Evangéliste Colin NZOLANTIMA) La crise économique qui sévit dans le monde actuellement secoue toutes les couches de la société. Partant de (...)
lire la suite
Le président éthiopien salue le rôle de la Chine dans l’industrialisation de son pays
mercredi 15 août 2018

ADDIS-ABEBA, 13 août (Xinhua) — Le président éthiopien MulatuTeshome a déclaré lundi que les investissements chinois jouaient un rôle indispensable (...)
lire la suite
Le Maroc présentera sa culture à la Foire internationale de livres de Beijing
vendredi 10 août 2018

RABAT, 8 août (XINHUA) — Le Maroc participera à une foire internationale de livres qui se tiendra du 21 au 26 août à Beijing, la capitale chinoise, a (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Elections : juste un peu de concertations…

Le processus électoral a atteint sa vitesse de croisière. On ne peut que s’en féliciter. Le pilote CENI vole haut et bien. Car, à l’allure où il conduit l’avion, l’atterrissage devrait se faire le jour (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting