Après TASOK, l’EIB Cartésien autorisé à délivrer le diplôme de baccalauréat international en RDC
mercredi 13 septembre 2017

L’Ecole internationale bilingue le Cartésien est autorisée à délivrer le diplôme de Baccalauréat Internationale dès cette année scolaire 2017-2018.

Plus question donc pour les élèves ou étudiants congolais de se rendre à l’étranger pour chercher une formation de qualité.
Désormais donc l’EIB Cartésien organise ce programme sur place à Kinshasa.
Le coordonnateur de ce programme à l’EIB le Cartésien, Armand Ngolomingi a rappelé que les établissements d’enseignement supérieur du monde entier admettent le diplôme de bac international. "C’est donc une meilleure préparation des élèves à la rationalité, à l’objectivité qu’exige la recherche scientifique lors de la rédaction de leur mémoire. Les cours de ce programme rendent les élèves penseurs, rationnels, créatifs, censés, curieux, etc."
Gaston Musemena a félicité son collègue de l’ESU, Steve Mbikayi, promoteur de l’EIB Cartésien pour cette innovation combien bénéfique non seulement pour la jeunesse congolaise, mais aussi pour toute la population. " Tous ce que nous venons de vivre, c’est la volonté d’un Congolais de matérialiser la vision de l’excellence. Vision chère à notre Président de la République, Joseph Kabila Kabange. Ce Congolais n’a pas attendu qu’il soit là où il est, il a posé un acte qui fait la fierté de nous tous et surtout de voir nos enfants à partir d’ici d’intégrer le système éducatif international. Il faut encourager ceux-là qui déjà, à partir de leur idée, peuvent permettre à nos enfants d’accéder automatiquement au système éducatif international qui est devenu un système hautement compétitif car il faut avoir du niveau pour accéder à ce système ", a-t-il reconnu.
Pour le ministre de l’EPSP, lEIB vient de réaliser un pas de géant en matière d’éducation en RDC. Pour le ministre de tutelle, le programme du baccalauréat international est un cursus scolaire très riche qui prépare les élèves à affronter leur parcours académiques avec brio parce qu’ils ont directement des atouts. " Avec ces différentes matières prévues au programme, les élèves sont initiés déjà à la recherche scientifique. Cela les prépare automatiquement à la rédaction des travaux de fin de cycle de graduat, même de mémoire de licence. J’aimerais ici rassurer les parents que ce programme est d’une qualité remarquable", a-t-il déclaré.
Steve Mbikayi explique que cela fait cinq ans que nous nous battions pour donner ce programme de bac international. Et aujourd’hui, nos efforts sont couronnés. Et nous sommes parmi les rares écoles du monde autorisées à donner ce programme. Il n’y a pas plus de cent écoles en Afrique qui donnent ce programme ", a-t-il fait savoir.
Dans deux ans, poursuit-il, on va commencer à recevoir aussi dans nos Universités, les diplômés de Bac international.
"Les mémoires de ceux qui auront la chance d’adhérer à ce programme ne seront pas défendus à Kinshasa. Les mémoires sont défendus devant un jury qui est en Suisse, donc si vous avez fait du plagiat on sait bien le découvrir. Et la correction n’est pas faite ici. Elle est faite par des gens qui ne connaissent pas nos élèves et l’école est en droit de demander une récorrection si elle n’est pas d’accord avec les résultats. Les examens se tiennent le même jour à Kinshasa, à Paris, à Bruxelles, aux Etats-Unis et corrigé par le même jury", a expliqué Steve Mbikayi les innovations de ce grand projet.
Rachidi MABANDU

L’UCC s’en va-t-en guerre contre l’analphabétisme écologique
jeudi 21 juin 2018

L’Université Catholique du Congo (UCC) célèbre les 25 ans d’existence de sa Faculté des communications sociales.Prévue pour plusieurs mois, les (...)
lire la suite
Kimbuta lance un ultimatum de 15 jours aux taxis bus
jeudi 21 juin 2018

Les propriétaires des taxis bus ont 15 jours calendrier pour faire identifier leurs véhicules et les peindre en couleur jaune. Ce, conformément aux (...)
lire la suite
Les élèves dénoncent des cas de corruption de surveillants dans certains centres
mercredi 20 juin 2018

D’après certains échos, dans certains coins de la ville, on déplore le laxisme de certains surveillants. Certaines sources déplorent, sans les citer, (...)
lire la suite
Le Docteur Djodjo Kiamodja recommande un médecin de famille
mercredi 20 juin 2018

Médecin de famille : un concept quasiment méconnu en République démocratique du Congo, mais qui vaut son pesant d’or au regard de la déliquescence de (...)
lire la suite
Kinshasa : ces enfants qui font 2 kilomètres à pied pour suivre le Mondial
mardi 19 juin 2018

Bienvenue à Bel air. Ce quartier rural de la commune de la Nsele, à l’Est de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo. (...)
lire la suite
Avenue Kapela : la prolifération des bars et terrasses trouble la quiétude des foyers
mardi 19 juin 2018

L’une des artères les plus fréquentées de la commune de Kalamu, l’avenue Kapela est devenue le carrefour des bars et terrasses. Désormais omniprésents (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Des limites au régime de faveur

Autant le confesser tout de go. Personne d’équilibré ne trouverait à redire sur le principe d’une prise en charge d’anciens Présidents de la république élus par le Trésor public. Cette pratique existe (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting