Encore et toujours le dialogue
jeudi 14 septembre 2017

Jusqu’il y a peu, ça se chuchotait. Tout juste. Plus grave, au sein du Rassop/Limete, il était comme interdit d’en parler. Une espèce d’Omerta qui ne disait pas son nom. Voilà que de plus en plus de voix commencent à évoquer le dialogue entre forces politiques et sociales.
Dialogue ? Bien entendu. A moins de quatre mois de l’échéance, on ne voit pas comment on pourrait négocier autrement la fin du bail fixée dans et par l’Accord de la Saint Sylvestre. Le pays étant encore ce qu’il est, on ne voit pas par quelle magie les élections présidentielle, législatives et provinciales pourraient se tenir à l’horizon décembre 2017.
Sauf à sombrer dans une incohérence, mieux une contradiction majeure ; on ne voit pas trop comment on résoudrait le problème de légitimité en recourant à une solution teintée d’inconstitutionnalité et donc d’illégitimité ! A moins de prendre le risque d’administrer au patient " RDC " un remède plus dangereux que le mal dont il souffre, on ne voit pas comment on " dégagerait " les uns pour installer les autres. La facture à payer risque d’avoir pour nom : guerre civile.
Face à toutes ces hypothèques, la solution réaliste est celle qui verrait les différents protagonistes se mettre autour de la table ou sous l’arbre à palabre, c’est selon. Donc, encore et toujours le dialogue.
Un dialogue qui tiendrait compte des limites de deux exercices précédents que sont les échanges de la cité de l’Union africaine et la grand-messe du Centre interdiocésain de Kinshasa. Des négociations qui mettraient face à face les délégués des forces politiques et sociales véritablement représentatives.
Des assises qui feraient des élections la seule et unique priorité de la transition post-31 décembre 2017. Car, il serait illusoire d’ouvrir plusieurs chantiers que l’on n’aura ni mandat politique, ni ressources pour les concrétiser. On le voit déjà…
José NAWEJ

Assassinat de deux experts onusiens : l’heure de vérité a sonné
vendredi 24 novembre 2017

Le procès « Kamwina Nsapu » s’ouvre ce vendredi 24 novembre Kinshasa. L’heure de vérité. Notamment pour les cas de deux experts de l’Onu assassinés en (...)
lire la suite
La Cenco exhorte les Congolais à se mobiliser
vendredi 24 novembre 2017

* Dans un message diffusé dans les quatre langues nationales, l’épiscopat congolais invite la population à exiger le respect strict de l’Accord de la (...)
lire la suite
Bruno Tshibala trouve appui dans la Constitution
jeudi 23 novembre 2017

*Le projet de loi des finances de l’Etat pour l’exercice 2018 est certes déposé en retard, et non à 15 jours de la fin de la session ordinaire de (...)
lire la suite
La propistion de loi sur le CNSA en passe d’être adoptée
mercredi 22 novembre 2017

Trois points ont été à l’ordre du jour de la plénière d’hier mardi 21 novembre à l’Assemblée nationale. Il s’agit de la proposition de loi sur le CNSA, (...)
lire la suite
Congrès de l’UDPS : Tshibala, Loseke… annoncent les couleurs
mardi 21 novembre 2017

* Un conclave pour l’unité et la réconciliation prévu les 29 et 30 novembre suivi des assises de la réunification et de la refondation du parti du 04 (...)
lire la suite
Félix Tshisekedi ultra favori pour succéder à son père
lundi 20 novembre 2017

*Nous allons à ces assises pour formaliser ce que la base a réclamé », confie un haut-cadre du parti. Des sources à l’Union pour la Démocratie et le (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Plusieurs milliers de dollars pour se retrouver… esclave

C’est sans doute le summum du paradoxe. Tenter d’émigrer en Europe coûte cher. Très cher même. Entre 3500 et 7000 dollars ! Parfois même plus. S’il faut intégrer l’achat du gilet de sauvetage- environ (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting