Est-ce la dernière des dernières ?
vendredi 15 septembre 2017

Ce vendredi 15 septembre est jour de rentrée parlementaire. Pas sûr que l’enjeu traditionnel -à savoir le budget- de la session de septembre intéresse encore grand-monde. Pas évident non plus que le contrôle, par intermittence, des ministres soit vraiment la tasse de thé de l’opinion par les temps qui courent.
De cette session, seules des lois ayant trait directement au processus électoral et à ce qui va avec devraient être susceptibles de retenir l’attention des Congolais. Emanation du peuple, les élus -du moins ceux qui ont maintenu le contact avec le pays réel - savent que la majorité des Congolais ont placé leur curseur sur les élections.
Les scrutins perçus à tort ou à raison comme la seule planche de salut. Voire une panacée pour d’autres. La détérioration de la météo sociale ne fait que "légitimer" davantage cette perception. Une dégradation du social, dont les députés et sénateurs font également les frais.
Vu du Congolais lambda en effet, les parlementaires ne contrôlent pas assez rigoureusement et surtout ne sanctionnent pas, comme il se doit, l’Exécutif. Hier comme aujourd’hui.
En 2011, ce jugement s’est traduit par un taux élevé de déperdition parlementaire. Beaucoup de députés n’ont plus retrouvé les travées de l’Hémicycle. Le peuple avait piqué une de ses colères.
Six ans après, les raisons de cette ire semblent n’avoir pas pris beaucoup de rides. D’autant que ce courroux attend de se déverser aussi sur une autre catégorie d’élus. A savoir ceux qui, depuis 2006, échappent au verdict populaire : les sénateurs et les députés provinciaux.
Le cas le plus emblématique est celui des députés provinciaux de Kinshasa totalement disparus de radars ! Eux qui se disaient "avocats du peuple".
Retour sur la session qui s’ouvre ce matin avec cette question : est-ce la Der des Der ? C’est comme si… José NAWEJ

Vivement le parler vrai
vendredi 20 octobre 2017

Entre deux courses pour la survie quotidienne, des chiffres, des formules, des slogans… reviennent comme en écho dans les oreilles du Congolais. (...)
lire la suite
Le revers de la personnification des enjeux du pays
jeudi 19 octobre 2017

Une question qui ne devrait pas en être une, mais qui en devient une, contexte zaïro-congolais oblige : qui a été élu au Conseil onusien des droits (...)
lire la suite
Un congrès à enjeu planétaire
mercredi 18 octobre 2017

Au moins autant que celle des Etats-Unis, la politique intérieure chinoise intéresse le vaste monde. Aujourd’hui plus qu’hier. D’où, l’intérêt (...)
lire la suite
En attendant …Nikki Haley
vendredi 13 octobre 2017

Faudrait-il s’en formaliser, en pleurer ou… en rire ? « Juger, c’est refuser de comprendre » disait l’écrivain doublé d’académicien français, Jean (...)
lire la suite
En attendant …Nikki Haley
jeudi 12 octobre 2017

Faudrait-il s’en formaliser, en pleurer ou… en rire ? « Juger, c’est refuser de comprendre » disait l’écrivain doublé d’académicien français, Jean (...)
lire la suite
Encore et toujours l’Est
mercredi 11 octobre 2017

Kinshasa n’est pas le Zaïre, aimait à dire Mobutu dans toutes les langues. Cette citation culte du Maréchal-Président n’avait pas que son côté (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting