GRAND KASAÏ
La prise en charge des enfants non-accompagnés demeure préoccupante, note OCHA
mardi 19 septembre 2017

La situation humanitaire dans le Grand Kasaï demeure préoccupante. Les humanitaires tentent d’organiser à leurs manières la prise en charge des enfants séparés et non accompagnés et les survivantes de violences sexuelles.

Dans la province du Kasaï, les organisations AJID et SAPI ont identifié 65 enfants déplacés non accompagnés, dans la localité de Kamonia. La prise en charge est faite par AJID dans le centre des enfants, renseigne OCHA. Tandis que dans la province du Kasaï Central, l’ONG Word Vision a mis en place un espace « ami des enfants » (centre aéré) dans la localité de Tshibomba, pour la prise en charge et le référencement des enfants vulnérables, poursuit la source.
Dans le cadre de la protection des enfants affectés par la crise, le Bureau National Catholique pour l’Enfance (BNCE) a bénéficié d’un appui pour la réunification de 161 enfants, dont 17 filles avec leurs familles dans la ville de Kananga. Pendant ce temps, au territoire de Luiza, l’ONG CAPSEM a identifié 1 009 enfants affectés par la crise dont 50 sortis des groupes armés. Les écoutes et la prise en charge psychologiques sont assurées dans le centre de CAPSEM. Les enfants sont référés et placés en familles d’accueil dans la communauté, mentionne OCHA.
Cependant, au Kasaï Oriental, l’ONG Save the Children a réalisé les activités suivantes : 1 682 enfants dont 754 filles et 928 garçons affectés par la crise ont participé à des activités récréatives et culturelles et bénéficié d’ un appui psychosocial dans les « Espaces Amis d’Enfants » dans les zones de santé de Cilundu, Miabi et Kabeya Kamuanga. Aussi, 1 080 personnes (dont 287 femmes et 272 filles) ont été sensibilisées sur la protection des droits des enfants en situation d’urgence et la prévention, prise en charge des cas des violences sexuelles et basées sur le genre dans les mêmes zones de santé. Ces activités ont été réalisées sur financement de SIDA et les Fonds Canadiens, souligne la source.
Ensuite, notre source indique que 63 partenaires (dont 16 femmes) ont été formés sur le premier secours psychologique (PSP) et l’intervention sensible au genre. Puis, 3 émissions radiophoniques ont été animées sur la Radiotélévision Arbre de Sacré (RTAS) de Miabi, portant notamment sur la réponse de Save the Children, la protection et les droits des enfants en situation de conflit.

PRISE EN CHARGE DES VICTIMES DE VIOLENCES BASEES SUR LE GENRE (VBG)

Les activités se poursuivent dans le cadre du projet CERF (UNFPA et Caritas) en cours à Dibaya (Kasaï Central), Kanzala (Kasaï) et Tshikapa (Kasaï), note OCHA.
Concernant la prise en charge, 56 survivants de violences basées sur le genre ont reçu un appui psychosocial, un accompagnement vers la prise en charge médicale, et des conseils juridiques selon leurs souhaits et besoins. Pour sa part, Caritas Luebo a notamment mis en place des activités de prise en charge médicale des survivants de VBG dans 12 centres de santé de la province du Kasaï (6 dans la zone de santé de Tshikapa et 6 autres dans la zone de santé de Kanzala).
S’agissant d’atténuation des risques de VBG, 1 300 femmes ont bénéficié de kits dans la province du Kasaï Central, à travers des distributions sur 6 sites (Nsele, Lubala, Tshiabala, Mitengu et Tshimayi). Quant à l’information communautaire sur les VBG, 110 militaires (dont 15 femmes) ont été sensibilisés sur les concepts clés en VBG dans la province du Kasaï Central, évoque OCHA.
De plus, 6 émissions radios ont été animées par des jeunes sur divers thèmes (droits humains, violences sexuelles, cohabitation pacifique, services disponibles pour la prise en charge au Kasaï et Kasaï Central). Enfin, 1. 450 personnes ont assisté à une pièce de théâtre sur les VBG à Dibaya, Kanzala et Tshikapa, fait remarquer la source.
Mathy MUSAU

Le FC St Eloi Lupopo a présenté ses joueurs aux supporters
vendredi 20 octobre 2017

Le Football Club Saint Eloi Lupopo a procédé à la présentation officielle de ses nouveaux joueurs.La cérémonie a eu lieu le mercredi 18 octobre au (...)
lire la suite
L’affaire Luyindama refait surface
vendredi 20 octobre 2017

On n’en finit pas avec l’affaire Luyindama et Badibake. Ce dossier refait surface dans l’actualité du football congolais. Selon Alphonse Ngoyi (...)
lire la suite
Un arbitre congolais a officié le match Brésil-Honduras (3-0)
jeudi 19 octobre 2017

Arbitre congolais, Olivier Safari était parmi les officiels du match des huitièmes de finale de la Coupe du monde des moins de 17 ans Inde 2017. La (...)
lire la suite
Athlétisme : Makorobondo promet de se qualifier aux JO 2020
jeudi 19 octobre 2017

Le marathonien rd congolais Dieu-merci Makorobondo vient de louper sa première occasion de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 (...)
lire la suite
Le TP Mazembe sans Coulibaly et Traoré face au Fus
jeudi 19 octobre 2017

Le Tout-Puissant Mazembe a quitté Lubumbashi hier mercredi 18 octobre 2017 pour le Maroc où il doit affronter Fath Union Sport (Fus) au Complexe (...)
lire la suite
Nathan Mabruki, un concurrent de taille pour Matampi ?
jeudi 19 octobre 2017

La Fédération congolaise de football association (Fecofa) a adressé une lettre à la direction du Daring Club Motema Pembe pour l’informer de la pré (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting