Après Mao et Deng, voici Xi
mercredi 20 septembre 2017

Et si Xi Jinping bouclait la trinité des dirigeants chinois d’envergure planétaire ? Il y a eu naturellement Mao Zedong. C’est à lui que la Chine moderne doit sa véritable indépendance au terme de longue et grande marche. C’est le père fondateur de la République populaire de Chine voici bientôt 70 ans. C’est encore à lui que le pays du milieu avec Pékin comme capitale doit sa reconnaissance internationale comme une entité une et indivisible. Mao c’est enfin le précurseur des relations sino-africaines. Fin des années 70, arrive au sommet du parti communiste chinois et donc de l’Etat Deng Xiaoping. C’est l’homme de la politique de réforme et d’ouverture. Un aggiornamento politico-économique qui a permis à la Chine de faire ce grand bond en avant quantitatif comme qualitatif qu’aucun autre pays n’a effectué en si peu de temps. En à peine trois décennies, la Chine est devenue la deuxième plus grande économie du monde. Des statistiques actuelles indiquent même que le géant asiatique a détrôné les USA. Au passage, la pauvreté recule dans des proportions rarement constatées. La Chine a sorti 700 millions de ses fils et filles de la pauvreté. -c’est un euphémisme- auparavant. Voilà qu’un troisième dirigeant chinois se trouve au devant de la scène de la géopolitique mondiale. Avec son initiative " La ceinture et la route", Xi Jinping offre au monde une perspective en forme d’antidote à unilatéralisme, au protectionnisme et au repli sur soi. Une offre pas seulement économique stricto sensu. Une vision holistique qui fait que des Nations de tous les continents coopèrent, échangent sur leurs cultures pour une prospérité partagée. On retrouve là les grands idéaux des Nations unies. Sauf qu’ici les incantations font déjà place aux actes. L’ancienne route de la soie a redémarré. Une œuvre gigantesque qui va changer fondamentalement la géopolitique mondiale. Qui s’en plaindrait si la boussole du nouveau monde trouvée en Chine permet de conduire l’humanité vers un destin commun. Vu d’Afrique, qui trouverait à redire si à la faveur de l’Initiative chinoise, le Continent réussit enfin son décollage près de six décennies après les indépendances ? En tout cas, quatre ans après son avènement au pouvoir, Xi Jinping est déjà en passe d’entrer dans l’Histoire. Certes, diriger la Chine confère forcément une aura internationale. Il est vrai aussi que dans l’ombre de Mao et à la suite de Deng, nombre de hauts responsables chinois ont été remarquables. Chou en Lai du temps du Grand timonier comme Ziang Lemine ou encore Hu Jintao dans les années 90 et 2000. Mais, la dimension que prend Xi Jinping est d’une tout autre nature. L’actuel président chinois paraît en train tout simplement de passer pour le héraut de la globalisation heureuse.
En somme, avec Xi Jinping la prédiction d’Alain Peyrefitte se vérifie mais avec plus qu’une nuance. La Chine s’est déjà éveillée. Mais, en faisant bouger le monde positivement. Tant mieux. José Nawej/ Dunhuang

En finir avec les mesures de décrispation
vendredi 12 janvier 2018

Mesures de décrispation ? Pourquoi ne pas vider cette hypothèque de toute sa substance. Une bonne résolution pour 2018. Plus fondamentalement, le (...)
lire la suite
L’heure de vraies questions
jeudi 11 janvier 2018

Que faire ? Vu du landerneau politique rd congolais, cette question s’avère à très large spectre au seuil de 2018. D’abord, pour le Raïs. Le (...)
lire la suite
Derrière l’anti-kabilisme proclamé
mercredi 10 janvier 2018

Dans la galaxie oppositionnelle, cela fait très tendance de faire porter tous les chapeaux à Joseph Kabila. Ce dernier est ainsi présenté comme (...)
lire la suite
Un énième sacré coup au…sacré
mardi 9 janvier 2018

L’histoire est un perpétuel recommencement. Attribuée à l’historien athénien Thucydide, cette affirmation n’a pas pris la moindre ride sous les (...)
lire la suite
Année électorale
lundi 8 janvier 2018

C’est bien 2018. On y est. De plain pied. Une année synonyme d’élections dont la consultation phare. A savoir l’élection présidentielle. Celle qui est (...)
lire la suite
Année électorale
vendredi 5 janvier 2018

C’est bien 2018. On y est. De plain pied. Une année synonyme d’élections dont la consultation phare. A savoir l’élection présidentielle. Celle qui est (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Le dernier de 2017 !

Pour le dernier édito de 2017, nous espérions donner dans du léger, du soft. Espoir démenti et déçu. L’actualité politique congolaise charriant presqu’invariablement de la gravité. Hélas, pas dans le sens (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting