A L’HONNEUR CE 21 SEPTEMBRE
La Monusco entend célébrer avec faste la journée internationale de la paix
jeudi 21 septembre 2017

Le monde célèbre ce jeudi 21 septembre la Journée internationale de la paix. Placée sous le thème : « Ensemble pour la paix : Respect, dignité et sécurité pour tous », cette journée met à l’honneur la campagne « Ensemble ». « Une initiative mondiale des Nations Unies qui favorise le respect, la sécurité et la dignité pour toute personne forcée à fuir son domicile à la recherche d’une vie meilleure », précise la Monusco.

« A Kinshasa, plusieurs activités de sensibilisation et de réflexion seront organisées à cette occasion », fait remarquer un haut cadre de la Mission onusienne au Congo. La cérémonie officielle aura lieu ce jeudi au complexe UTEX Africa (MONUSCO-UTEX).
Les représentants des confessions religieuses auront, quant à eux, à participer demain vendredi 22 septembre à un atelier sur leur apport au processus de démocratisation de la RDC. Une réunion de sensibilisation se tiendra le 25 septembre, avec les jeunes du district de la Tshangu, en coordination avec la section des Affaires Civiles de la MONUSCO. Elle sera axée sur la perception de la paix, la prévention des conflits et la cohabitation pacifique.
L’ensemble de la famille onusienne en RDC commémore également cette Journée à travers toute l’étendue du pays, avec la collaboration, notamment des chargés de la Communication stratégique et de l’Information publique de la MONUSCO.
Mathy MUSAU

Message du Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres

Lorsque j’ai pris mes fonctions de Secrétaire général, en janvier dernier, ma toute première initiative a été de lancer un appel en faveur de la paix, d’exhorter les citoyens, les gouvernements et les dirigeants du monde entier à faire de la paix la première de leurs priorités.
La Journée internationale de la paix, célébrée chaque année le 21 septembre, incarne notre aspiration commune à mettre fin aux souffrances inutiles causées par les conflits armés. Elle se veut l’occasion, pour les peuples du monde, d’honorer les liens qui les unissent, quelles que soient leurs origines.
Chaque 21 septembre, l’ONU appelle à un cessez-le-feu mondial de 24 heures, dans l’espoir qu’un jour de paix soit suivi d’un deuxième, puis d’un troisième, et qu’à terme, les canons se taisent pour de bon.
Pour autant, installer la paix ne signifie pas seulement déposer les armes. Pour réellement instaurer la paix, il faut créer du lien, combattre la discrimination et défendre les droits fondamentaux de chacune et de chacun.
C’est pourquoi cette année la Journée internationale de la paix aura pour thème "Ensemble pour la paix - respect, sécurité et dignité pour tous", et accordera une place particulièrement importante au sort des réfugiés et des migrants du monde entier. En tant que communauté internationale, notre devoir est de faire en sorte que toute personne contrainte de fuir son foyer reçoive la protection à laquelle elle a droit en vertu du droit international. En tant qu’humains, notre devoir est de remplacer la peur par la bienveillance.
Au cours des 100 prochains jours, souvenons-nous que des millions de membres vulnérables de nos sociétés, dont beaucoup ont tout perdu, ont besoin de notre aide et de notre compréhension. Réfléchissons ensemble à ce que nous pouvons faire pour les aider. Embrassons le fait qu’ils renforcent et enrichissent de mille manières leur pays et leur communauté d’accueil.
Enfin, redoublons d’efforts dans notre lutte contre les causes profondes des conflits, progressons dans la réalisation des objectifs de développement durable et mettons, davantage encore, l’accent sur la prévention de la violence.
En ouvrant nos cœurs, en unissant nos efforts et en tendant la main aux réfugiés et aux migrants, nous progresserons sur le chemin de la paix, de la prospérité et de la sécurité pour tous.

Message de la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova

Ensemble pour la paix : respect, sécurité et dignité pour tous
Cette Journée internationale de la paix célèbre le pouvoir de la solidarité mondiale au service d’un monde pacifique et durable.
Cette solidarité n’a jamais été aussi importante qu’en ces temps de défis inédits. De nouvelles forces de division sont apparues, propageant la haine et l’intolérance. Le terrorisme attise la violence, tandis que l’extrémisme violent tend à empoisonner l’esprit des plus vulnérables et des plus jeunes. Dans les régions du monde les plus pauvres et les moins développées, les catastrophes naturelles liées au climat aggravent les fragilités existantes, augmentant les migrations forcées et renforçant le risque de violence.
Les obstacles à la paix sont complexes et puissants - aucun pays ne peut les surmonter seul. Pour y parvenir, de nouvelles formes de solidarité et d’action commune sont nécessaires, et il convient de les mettre en place le plus tôt possible.
Tel est l’esprit de l’appel du Secrétaire général de l’ONU, M. Antonio Guterres, à renforcer une fois de plus la prévention au service de la paix, en rassemblant les gouvernements et la société civile, ainsi que les organismes internationaux et régionaux.
Partout dans le monde, le changement s’accélère - notre objectif doit être de le contenir dans les limites des droits de l’homme, de l’orienter positivement pour façonner un avenir plus juste, plus inclusif et plus durable.
La culture de la paix est une culture du dialogue et de la prévention et, dans ce contexte, le rôle des Nations Unies n’a jamais été aussi crucial. Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 affirme qu’"il ne peut y avoir de développement durable sans paix ni de paix sans développement durable". Le même esprit anime les résolutions relatives à la "pérennisation de la paix" adoptées par le Conseil de sécurité et l’Assemblée générale en 2016.
Nous avons besoin d’une nouvelle approche globale pour nous attaquer aux causes profondes du problème, renforcer l’état de droit et promouvoir le développement durable, en nous fondant sur le dialogue et le respect. Voilà ce qui guide toujours l’action de l’UNESCO, au service de la paix par l’éducation, la liberté d’expression, le dialogue interculturel, le respect des droits de l’homme et de la diversité culturelle, et la coopération scientifique.
En cette Journée internationale de la paix, nous devons tous renouveler notre engagement en faveur de la solidarité mondiale. Pour favoriser la paix, nous devons la consolider jour après jour, dans toutes les sociétés, avec la participation de toutes et tous, en travaillant main dans la main en vue d’un avenir commun, d’un avenir meilleur pour tous.

Les assurances de Bruno Tshibala
vendredi 20 octobre 2017

* « Mon Gouvernement fera tout son possible pour remplir toutes ses obligations en rapport avec l’organisation des prochaines élections telles que (...)
lire la suite
Bahati Lukwebo : « Mon pays est une opportunité incontournable pour les entrepreneurs Canadiens »
vendredi 20 octobre 2017

Lors de son intervention à la tribune de NATURALLIA, Modeste Bahati Lukwebo a fait un véritable marketing en faveur de la RDC. Notre pays possède (...)
lire la suite
La réforme dans les régies financières et établissements publics se concrétise
vendredi 20 octobre 2017

Au cœur de l’ambitieuse politique de réforme et de modernisation de l’Administration publique impulsée par le président de la République, le ministre (...)
lire la suite
Onze ONG redoutent des tensions après le flou sur la Tripartite
vendredi 20 octobre 2017

La Synergie des missions d’observation électorale (Symocel) est inquiète. Elle redoute des tensions qui pourraient surgir en République du Congo si (...)
lire la suite
Dans un nouveau livre, le Pr Kabuya Lumuna se penche sur la démocratie congolaise
vendredi 20 octobre 2017

Le prof Célestin Kabuya Lumuna vient d’enrichir la bibliothèque congolaise. Il apporte au public son récent ouvrage intitulé : « Réflexions sur la (...)
lire la suite
Le PANECO pour un dialogue constitutionnel en RDC
vendredi 20 octobre 2017

* S’adressant au Chef de l’Etat, Bernard Kayumba, président du parti, écrit : « En tant que Garant de la Constitution, lorsque cette dernière devient (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting