REUNIE EN CONCLAVE DU 19 AU 20 SEPTEMBRE
La Plateforme « Le Centre » plaide pour une Table ronde inclusive
jeudi 21 septembre 2017

*A l’opposé de l’aile Limete du Rassemblement, ce regroupement politique propose le maintien des institutions à mandat électif dont le Président de la République, pour la gestion institutionnelle au-delà du 31 décembre 2017.

Espace d’actions et de réflexion sur les enjeux politiques de l’heure, la plateforme "Le Centre" entend convaincre la classe politique Rd congolaise de la nécessité d’une nouvelle consultation pour aplanir les tensions actuelles et préparer une nouvelle alternance apaisée. C’est dans ce cadre qu’à l’issue de son conclave de deux jours, tenu du 19 au 20 septembre courant à Kinshasa, le regroupement propose quatre grandes résolutions. Notamment la convocation urgente d’une Table ronde politique inclusive ; le dégagement d’un consensus global sur les questions relatives aux élections, à la légitimité des institutions, à la sécurité nationale, à la réconciliation nationale et à la gestion inclusive de la période pré-électorale.

On explique que la motivation des fondateurs de cette plateforme politique est de redonner de l’espoir au peuple congolais, et, par ricochet, ses sociétaires sont déterminés à garantir la paix et la stabilité au pays. "Le Centre" regroupe, sous la houlette de l’ancien ministre de l’Industrie Germain Kambinga, des partis, des regroupements, des associations et des personnalités politiques qui se réclament du centre.
Lire ci-dessous, l’intégralité des résolutions du Conclave du Centre.
Didier KEBONGO

RESOLUTIONS DU CONCLAVE DU CENTRE KINSHASA, CENTRE NGANDA,
19-20 SEPTEMBRE 2017

Les Forces Politiques du Centre, regroupées au sein de la plate-forme dénommée « Le Centre », et réunies en Conclave du 19 au 20 septembre, ont analysée objectivement et sans passion la situation politique, sécuritaire, et sociale en République Démocratique du Congo ainsi que la crise qui y persiste ;

Ayant suivi avec attention l’évolution des événements et la détérioration du climat politique devenu instable et tumultueux dû principalement à la non tenue des élections générales dans le délai constitutionnel, « Le Centre » constate le renforcement d’un clivage politique bipolaire radicalisé des forces en présence ;
« Le Centre » regrette l’attitude et les positions extrêmes des différentes parties lesquelles mettent le pays tout entier dans une impasse socio-politique et sécuritaire, plongeant ainsi le peuple congolais dans une pauvreté et une misère indescriptible ;
Soucieux de préserver l’intérêt supérieur de la Nation, les Forces Politiques du Centre, dans une approche pragmatique, sont déterminées à mettre en œuvre les stratégies et les actions efficaces pour sortir la nation de cette crise multiforme et multisectorielle ; Le Centre en appelle au bon sens, à la retenue et à l’apaisement de tous les acteurs ;
Les Forces Politiques du Centre, incarnation des aspirations et des attentes profondes du peuple congolais constituent une alternative crédible et une force politique avec laquelle il faudra désormais compter sur l’échiquier politique Congolais ;
Le « Centre » joint ses efforts à ceux de l’ensemble de la communauté nationale et internationale pour trouver des issues réalistes et pérennes à la crise Congolaise ; il propose les préalables qui suivent afin de préparer l’environnement et détendre l’atmosphère politique :
1. L’Etablissement des mécanismes de contact direct pour ramener la confiance entre les parties prenantes ;
2. La mise en œuvre effective des mesures de décrispation politique non sélective ;
3. La levée des sanctions internationales contre certaines autorités congolaises
Plaçant le peuple au cœur de toutes ses préoccupations. « Le Centre » requalifie la crise Congolaise et propose un schéma de sortie de crise pragmatique et réaliste ;
Ce faisant dans le respect de la différence, de la tolérance, des libertés individuelles et collectives, et de la solidarité nationale, « le Centre » propose quatre grandes résolutions :

1. La convocation urgente d’une Table Ronde politique inclusive et représentative composé de :
a. Composantes politiques représentatives (Majorité, Opposition Politique, Le CENTRE)
b. Corporations professionnelles constituées (médecins, avocats, professeurs d’université, syndicats, etc.)
c. Les représentations provinciales
d. Les organisations de la société civile
2. Le dégagement d’un consensus global sur les questions relatives au :
a. Aux élections ;
b. A la légitimité des institutions ;
c.A la sécurité nationale
d. A la réconciliation nationale
e.La gestion inclusive de la période pré-électorale
3.La conclusion d’un compromis politique global respectant la constitution pour la gestion institutionnelle au-delà du 31 décembre 2017. Le Centre affirme par conséquent :
a.Le maintien des institutions à mandat électif dont Le Président de la République, le Parlement et les assemblées provinciales ;
b. La mise en place d’un gouvernement consensuel, inclusif et accepté par tous dont l’animateur proviendra d’une famille politique autre que celle du chef de l’Etat ;
c. L’élaboration d’un chronogramme électoral réaliste et tenant compte des contraintes financières et techniques devant être présentés par la CENI ;
4. La prise des mesures sécuritaires, sociales et économiques concrètes et urgentes devant soulager la misère et la pauvreté de notre peuple et l’amélioration de son social notamment :
a. Accorder une rémunération digne aux fonctionnaires et agents de l’Etat ;
b. Prendre des mesures fiscales permettant de rabattre les prix des denrées ;
c. Reconsidérer la fixation des frais scolaires par les écoles privées, source de beaucoup de difficultés aux parents ;
d. Rendre effectif la gratuité de l’enseignement primaire ;
e. Initier des négociations urgentes avec les syndicats afin de répondre aux exigences des travailleurs et permettre la reprise du travail dans tous les secteurs affectés
f. Sécuriser le peuple et mettre fin à la déstabilisation qui n’a que trop trainé dans les provinces du Nord Kivu, du Sud Kivu, du Tanganyika et les dans les Kasaï.
g. Résoudre de toute urgence la crise qui s’annonce à Kamanyola avec les Burundais ayant traversé notre frontière.

Fait à Kinshasa,
le 20 septembre
Germain KAMBINGA KATOMPA
Président

Les assurances de Bruno Tshibala
vendredi 20 octobre 2017

* « Mon Gouvernement fera tout son possible pour remplir toutes ses obligations en rapport avec l’organisation des prochaines élections telles que (...)
lire la suite
Bahati Lukwebo : « Mon pays est une opportunité incontournable pour les entrepreneurs Canadiens »
vendredi 20 octobre 2017

Lors de son intervention à la tribune de NATURALLIA, Modeste Bahati Lukwebo a fait un véritable marketing en faveur de la RDC. Notre pays possède (...)
lire la suite
La réforme dans les régies financières et établissements publics se concrétise
vendredi 20 octobre 2017

Au cœur de l’ambitieuse politique de réforme et de modernisation de l’Administration publique impulsée par le président de la République, le ministre (...)
lire la suite
Onze ONG redoutent des tensions après le flou sur la Tripartite
vendredi 20 octobre 2017

La Synergie des missions d’observation électorale (Symocel) est inquiète. Elle redoute des tensions qui pourraient surgir en République du Congo si (...)
lire la suite
Dans un nouveau livre, le Pr Kabuya Lumuna se penche sur la démocratie congolaise
vendredi 20 octobre 2017

Le prof Célestin Kabuya Lumuna vient d’enrichir la bibliothèque congolaise. Il apporte au public son récent ouvrage intitulé : « Réflexions sur la (...)
lire la suite
Le PANECO pour un dialogue constitutionnel en RDC
vendredi 20 octobre 2017

* S’adressant au Chef de l’Etat, Bernard Kayumba, président du parti, écrit : « En tant que Garant de la Constitution, lorsque cette dernière devient (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting