CENTRALE HYDROELECTRIQUE DE KATENDE
Ingele Ifoto confirme la reprise prochaine des travaux
lundi 25 septembre 2017

Bonne nouvelle. Le ministre de l’Énergie et Ressources hydrauliques, Jean-Marie Ingele Ifoto, son collègue de la Coopération au Développement, John Kwet et une délégation indienne conduite par le ministre des Affaires extérieures Chandra Prakash rentrent satisfaits du Kasaï Central où ils ont séjourné du 19 au 22 septembre. Ils y étaient allés évaluer la reprise des travaux de construction de la centrale hydroélectrique de Katende, sur la rivière Lulua, à 64 km de Kananga, à l’arrêt depuis plusieurs années déjà. L’ambassadrice de la RDC en Inde, Rosette Mossi, était aussi de la mission.

WAPCOS et DHL vont travailler sur ce projet. Le premier comme ingénieur conseil. Le second, en tant qu’équipementier. A l’issue de leurs visites et échanges, les parties congolaise et indienne ont convenu de confier la suite des travaux à NPCC, une entreprise publique indienne en remplacement de la société privée Angélique International qui a avait démarré les travaux en 2011. Et il ressort de l’évaluation faite par les deux délégations que 65 % des travaux de génie civile sont presque finis. Reste à achever les 35 % des travaux restants et simultanément, construire les lignes et les réseaux de distribution.
La présence du ministre indien des Affaires extérieures à Kinshasa avait pour but de veiller à la passation en douceur entre ces deux sociétés indiennes mais aussi de rassurer le Gouvernement congolais de la reprise effective des travaux du barrage hydroélectrique de Katende.
Chandra Prakash a indiqué que le projet du barrage de Katende est très important non seulement pour le Gouvernement congolais mais aussi pour la partie indienne.
Construite sur la rive droite de la rivière Lulua, la centrale hydroélectrique de Katende devrait avec une capacité projetée de 64 mégawatts, desservir les provinces de l’espace Kasaï en énergie électrique.
Il est prévu la construction d’au moins deux lignes pour le transport de l’énergie électrique produite par Katende. La première, longue de 130 km, reliera Kananga à Mbuji-Mayi en passant par Tshimbulu. Elle va contribuer au renforcement et à la relance du réseau ferroviaire dans l’espace kasaïen. Longue de seulement 30 km, la deuxième ligne ira de Kananga jusqu’à Bunkonde, une localité du territoire de Dibaya, toujours dans la province du Kasaï central. Selon l’accord de financement conclu entre la RDC et le Gouvernement indien, le 11 juillet 2011 à Kananga, le coût global des travaux est de 280 millions de dollars américains, dont 168 millions à décaisser par l’Inde et 112 millions, par la RDC. A ce montant, il faudrait encore ajouter quelques 120 millions de dollars supplémentaires pour la mise en place des lignes de transport.
Le ministre Jean-Marie Ingele a promis le soutien du Gouvernement congolais pour la réalisation de ce projet qui n’a que trop duré. Ingele est formel, "il n’y a pas de développement sans électricité."
Lancés en octobre 2011 par le président de la République, Joseph Kabila Kabange, les travaux de construction du barrage de Katende, dans l’ex-province du Kasaï Occidental, piétinent.
Pour raison de contraintes budgétaires, le Gouvernement avait décidé en septembre 2012 de redimensionner le projet de la centrale hydroélectrique de Katende. Une décision qui avait été mal accueillie dans l’espace kasaïen. Avec la sécurité retrouvée, et la ligne de crédit additionnel d’Exim Bank, le meilleur est à venir.
Didier KEBONGO

Code minier : La RDC risque de perdre 21 milliards USD
lundi 11 décembre 2017

La protection de l’environnement est prioritaire pour lutter contre les changements climatiques. Or, le projet de loi modifiant et complétant la (...)
lire la suite
FPI : mort programmée ?
lundi 4 décembre 2017

* Pour tout défenseur des intérêts nationaux, la transformation annoncée du Fonds de Promotion de l’Industrie en une banque de développement serait de (...)
lire la suite
L’Ins célèbre la 24ème édition de la Journée africaine des statistiques
vendredi 1er décembre 2017

Le continent noir célèbre le 18 novembre de chaque année, la Journée africaine des statistiques. En RD Congo, cette célébration a été décalée de douze (...)
lire la suite
Parrsa : le Comité de pilotage balise la voie du projet aménagé
vendredi 1er décembre 2017

C’est depuis hier jeudi 30 novembre que la première extension du Projet d’Appui à la Réhabilitation et à la Relance du Secteur Agricole (PARRSA) est (...)
lire la suite
SNEL SA : le Conseil d’administration suggère de mettre un numéro vert à la disposition des clients
lundi 27 novembre 2017

Le client est roi, dit-on. Cette célèbre citation n’a pas échappé au Conseil d’administration de la Société nationale d’électricité SA (SNEL SA) qui, à (...)
lire la suite
RDC-Maroc : les opportunités d’affaires au menu d’une conférence ce mercredi
mercredi 22 novembre 2017

Les opportunités d’affaires entre la République démocratique du Congo et le Maroc seront au menu d’une conférence-débat qui aura lieu ce mercredi 22 (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting